Alerte Témoin

Crues: les évacués autorisés à rentrer chez eux

Publié le 08/12/2010 - 09:23
Mis à jour le 08/12/2010 - 09:23

Une centaine d'habitants évacués mardi des zones inondables sur la commune de Bart ont été autorisés à rejoindre leur domicile mercredi matin en raison de la décrue.

1291796757.jpg
©carvy
PUBLICITÉ
Le niveau de l'eau a baissé de 40 à 60 cm dans les zones inondées par le Rupt et l'Allan, les deux cours d'eau qui traversent la ville, mais le dispositif de surveillance de la montée des eaux est toujours en place.
 
Lors de l'évacuation, 90 personnes avaient refusé de quitter leur domicile, a précisé Pierre Schlatter, maire de cette commune située au sud de Montbéliard.
 
«Dans la commune nous sommes habitués aux inondations, donc certaines personnes ont préféré rester chez elles. Les autres sont en train de rejoindre leur domicile», a-t-il expliqué.
 
«Pour l'instant la situation est rétablie, mais nous restons vigilants car nous attendons de la pluie et de la neige sur le Ballon d'Alsace», a ajouté le maire.
 
La décrue est amorcée pour l'Allan et La Savoureuse, deux rivières du nord de la région, mais les départements du Doubs, de la Haute-Saône et du Territoire-de-Belfort restent sous vigilance orange, a précisé la préfecture. A Besançon, le Doubs atteint 6,23 m et la vigilance est accrue.
 
Mardi soir, les services de l'Etat avaient décidé d'évacuer «à titre préventif» une centaine de résidents de deux maisons de retraite situées à Bavans et Montbéliard.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Météo : des chutes de neige jusqu’à basse altitude et des rafales de vent

vigilance jaune • L'hiver serait-il décidé à prendre enfin sa revanche ? Météo France a placé de nombreux départements en vigilance jaune en raison d'un temps agité qui se met en place à partir de cette fin de journée et jusqu'à mercredi après-midi avec des rafales de vent, des giboulées et de la neige jusqu'en plaine.

Photovoltaïque : le seuil pour les appels d’offres relevé à 300 kWc

Le seuil des appels d'offres pour un projet d'installation de panneaux photovoltaïques sera relevé de de 100 à 300 kWc. L'annonce d' Élisabeth Borne, la ministre de la transition écologique, lors de sa visite au salon de l’agriculture dimanche a été saluée par la profession et par la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté.

Macron veut protéger les agriculteurs

Dans un entretien à la presse quotidienne régionale et à la veille de l'ouverture du salon de e l'Agriculture qu'il inaugurera, Emmanuel Macron déclare soutenir les agriculteurs et qu'il "ne tolérera aucune violence" à leur encontre. Occasion pour lui de faire le point sur l'interdiction du glyphosate en 2021 et d'aborder les premiers effets de la loi Alimentation. 

Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour trois communes de la Haute-Saône

Suite aux mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu à trois nouvelles communes du département de Hate-Saône, par arrêté interministériel en date du 28 janvier 2020 publié au Journal Officiel le 13 février 2020.

Partagez vos bonnes idées et vos initiatives pour la planète avec la Bourgogne-Franche-Comté !

La région organise du 29 juin au 5 juillet 2020 sur l'ensemble du territoire un festival des solutions écologiques afin de rendre visibles les initiatives des citoyens, des acteurs publics et privés, qui agissent au quotidien contre le dérèglement climatique et la préservation de la biodiversité. Les inscriptions sont lancées…

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.41
chutes de neige
le 26/02 à 9h00
Vent
5.68 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
90 %

Sondage