Alerte Témoin

Dans cette nuit du 26 au 27 mars 2016, on passe à l'heure d'été !

Publié le 26/03/2016 - 09:30
Mis à jour le 26/03/2016 - 14:59

A 2 heures du matin, dans la nuit de samedi 26 à dimanche 27 mars 2016, il sera 3 heures. Les appareils, téléphones derniers cris se mettront à l'heure automatiquement mais n'oubliez pas de changer l'heure de vos montres et autres horloges comtoises ! 

capture_decran_2015-03-28_a_09.48.25.png
©Alexane Alfaro

Ce changement d'heure se traduit notamment par une heure de sommeil en moins mais aussi par le profit de journées plus long. 

Pourquoi changeons-nous d'heure ? 

L'année 2016 est la 40e année du changement d'heure. Cette mesure a été adoptée le 28 mars 1976 dans le but de faire des économies d'énergie suite au choc pétrolier. Toutefois, le premier changement d'heure a été effectué le 14 juin 1916 en temps de guerre puis abandonnée avec le retour de la paix.

Le bémol de ce changement d'heure concerne la santé des personnes fragiles, les plus exposées à des troubles biologiques. Ségolène Royal, ministe de l'Ecologie, a annoncé en 2015 qu'il y aurait une évaluation des effets des passages aux heures d'hiver et d'été.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     26.93
    partiellement nuageux
    le 06/08 à 15h00
    Vent
    3.54 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    40 %

    Sondage