De plus grands espaces, de plus belles couleurs... La crèche Battant fait peau neuve !

Publié le 07/02/2016 - 16:26
Mis à jour le 07/02/2016 - 17:34

Après deux années de travaux de rénovation, la crèche Battant a été inaugurée ce vendredi 5 février 2016 par Yves-Michel Dahoui, adjoint au maire chargé de l'Éducation, de Rosa Rebrab, conseillère municipale chargée de la petite enfance, ainsi que de Caroline Debouvry, présidente de la Caisse d’Allocations familiales du Doubs. Depuis 1984, cette crèche n'avait pas subi d'importantes rénovations. 

Diaporama

PUBLICITÉ

C’est en 2012 que la Ville de Besançon décide de rénover la crèche Battant pour s’adapter aux changements dans la prise en charge de l’enfant comme la notion d’éveil, de garde, d’hygiène, de santé ainsi que dans le domaine de la psychologie de l’enfant. 

Des travaux en silence… 

Les travaux commencent en 2013 avec pour objectif de ne pas gêner le fonctionnement de la crèche. C’est la raison pour laquelle ces travaux ont duré près de 2 ans. Les déconstructions, plus bruyantes, ont été réalisées pendant les périodes de fermetures de l’établissement. La poursuite des travaux s’est effectuée pendant le fonctionnement de l’établissement en trois phases successives par services les grands, les moyens et l’espace des petits.

« Diminuer les couloirs pour augmenter les espaces de jeux » 

Les travaux ont consisté en une restructuration de l’espace des locaux, soit une surface de 490 m2, par :

  • Cloisonnement,
  • Doublage des murs,
  • Remplacement des revêtements de sol,
  • Mise en place de faux plafonds,
  • Isolation,
  • Rénovation électrique (câblage, luminaires pour le confort visuel),
  • Amélioration des équipements de chauffage,
  • Peintures. 

« Les espaces de vie sont optimisés puisqu’on a diminué les espaces de change et des couloirs pour augmenter la surface des espaces de jeux et de vie des enfants. Cette optimisation est aussi un plus pour améliorer la qualité de l’accueil du jeune enfant » nous explique Rosa Rebrab. 

Les chiffres 

Le montant des travaux s’élève à 470 000 € pour l’ensemble des lots, électricité et chauffage compris. Ils ont été réalisés en opération pluriannuelle sur le budget de la direction Petite enfance de la Ville.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

C’est parti pour le Bac avec la philo : la morale, Montaigne et des profs qui protestent devant les lycées

C’est parti pour le Bac avec la philo : la morale, Montaigne et des profs qui protestent devant les lycées

sujets et corrigés • L'oeuvre d'art, la morale, le travail, les Essais de Montaigne ou un texte de Freud... Les 554.000 candidats des bacs généraux et technologiques ont planché ce lundi 17 juin 2019 sur l'épreuve de philosophie, qui semble se dérouler normalement malgré un appel à la grève de la surveillance. Les 190.000 candidats au bac professionnel passent eux l'épreuve de français.

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Du 17 au 24 juin 2019, une série d'examens se déroulera en France. À la demande du Conseil Régional la SNCF TER Bourgogne-Franche-Comté met en place le dispositif d'alerte "SNCF Special Exams". Une vigilance "accrue" sera portée sur la ponctualité de ces trains et en cas de retard une alerte sera envoyée aux académies.

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Après son discours et la visite de l'exposition "Yan Pei Ming face à Courbet", Emmanuel Macron a pris le temps de rencontrer une quinzaine d'élèves de l'école primaire Courbet et du collège Pierre Vernier d'Ornans qui ont pu lui présenter leurs travaux réalisés dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Courbet.

Une classe du lycée Pergaud, premier prix du concours « Histoires en court »

Une classe du lycée Pergaud, premier prix du concours « Histoires en court »

Les élèves de 1èreES3 du Lycée Louis Pergaud à Besançon ont reçu la première place du concours régional « Histoire(s) en court » ce mercredi 5 juin 2019, pour leur court-métrage sur une figure régionale issue de l’immigration. Ils étaient en compétition avec une vingtaine d'autres établissements de toute la Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.15
partiellement nuageux
le 17/06 à 18h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1016.04 hPa
Humidité
81 %

Sondage