Décès de Jean-Marcel Jeanneney, pilier du gaullisme et ancien maire de Rioz

Publié le 18/09/2010 - 06:58
Mis à jour le 18/09/2010 - 06:58

Jean-Marcel Jeanneney , ancien ministre et pilier du gaullisme, est décédé à Paris à l'âge de 99 ans. Il avait été maire de Rioz en Haute-Saône de 1967 à 1989.

PUBLICITÉ
Son corps doit être transféré lundi à Rioz, où il avait une résidence secondaire, pour des funérailles civiles.
 
Né le 13 novembre 1910 à Paris, Jean-Marcel Jeanneney était économiste de formation et fut le premier ambassadeur de France en Algérie en 1962-1963.
Ministre de l’Industrie (1959-1962), des Affaires sociales (1966-1968), ministre d’Etat (1968-69), il a fondé et présidé l’Observatoire français des conjonctures économiques (1981-1989).
 
Pilier du gaullisme avant de prendre ses distances avec le mouvement au début des années 70, il avait voté en 1974 et 1981 pour le candidat socialiste François Mitterrand.
 
Il avait été, au début du premier septennat de M. Mitterrand, représentant personnel du président pour la préparation du sommet des pays industriels à Ottawa (Canada).
 
Il est le père de Jean-Noël Jeanneney, ancien conseiller régional de Franche-Comté, qui a notamment présidé la Bibliothèque nationale de France (BNF) et Radio France.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.06
légère pluie
le 21/05 à 0h00
Vent
1.72 m/s
Pression
1013.75 hPa
Humidité
98 %

Sondage