Décès de Rémy Pflimlin à l'âge de 62 ans

Publié le 03/12/2016 - 19:17
Mis à jour le 03/12/2016 - 19:17

L'Alsacien Rémy Pflimlin, ancien président de France Télévisions et ancien président du directoire du groupe de presse L'Alsace, est décédé à Paris ce samedi 3 décembre 2016.

pflimlin-remy-1-583x329.jpg
Rémy Pflimlin - né à Mulhouse le 17 février 1954 © DR
PUBLICITÉ

Originaire de Mulhouse et très attaché à l’Alsace,  Rémy Pflimlin est décédé  ce samedi 3 décembre 2016 des suites d’un cancer.

 Après des  études à HEC,  il a intégré « Jours de France » avant de poursuivre toute sa carrière dans la presse locale aux Dernières Nouvelles d’Alsace et à L’Alsace.  Rémy Pflimlin a ensuite dirigé France 3 de 1999 à 2005, avant d’être nommé président du conseil d’administration de TV5 Monde. En août 2010, Il a été nommé par Nicolas Sarkozy à  présidence  de France Télévisions où il a encouragé le développement numérique du groupe.

Après son départ de France Télévisions en août 2015, il entré au Conseil d’État, recommandé par Christiane Taubira, ministre de la Justice de l’époque. 

France Télévisions

  • 2010-2015 : Président-directeur général

Presstalis (Nouvelles messageries de la presse parisienne (NMPP), devenue Presstalis en 2009)

  • 2006-2010 : Directeur général

France 3

  • 1999-2005 : Directeur général
  • 1998-1999 : Membre du Comité d’orientation

Journal « L’Alsace », Mulhouse

  • 1993-1999 : Président du Directoire et Directeur de la publication
  • 1991-1992 : Directeur général adjoint

Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA), Strasbourg

  • 1985-1991 : Directeur commercial

Jours de France

  • 1979-1985 : Directeur de la publicité
  • Depuis 2005 : Président du Conseil d’administration du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse (CNSMD), Paris
  • Depuis 2005 : Membre du Conseil supérieur de l’Agence France Presse (AFP)
  • 2003-2005 : Président de l’Association du groupe HEC
  • Depuis 2001 : Président de Musica, Festival International des Musiques d’aujourd’hui, Strasbourg
  • 2000-2005 : Président de la Communauté des télévisions francophones (CTF)
  • 1997-1999 : Premier Vice-président du Syndicat de la presse quotidienne régionale (SPQR)
  • 1995-1999 : Président de l’Association Régions Presse Enseignement Jeunesse

Décorations

  • Chevalier de la Légion d’honneur
  • Officier de l’ordre national du Mérite
  • Officier des Arts et des Lettres
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.86
couvert
le 20/10 à 3h00
Vent
3.44 m/s
Pression
1006.1 hPa
Humidité
96 %

Sondage