Décès de Pierre Mauroy: les réactions politiques

Publié le 07/06/2013 - 12:31
Mis à jour le 07/06/2013 - 12:33

Le monde politique s'émeut après l'annonce du décès, à l'âge de 84 ans de Pierre Mauroy. L'ancien maire de Lille qui fut le premier chef d'un gouvernement socialiste sous la Ve République (1981-1984). Pour Jean-Pierre Chevènement, Pierre Mauroy était "le meilleur Premier Ministre que François Mitterrand pouvait choisir en 1981. Il avait naturellement le contact avec les milieux populaires. (..) L'homme dégageait un charme puissant"

PUBLICITÉ

Jean-Pierre Chevènement, président d’honneur du MRC

« Nous n’étions pas toujours d’accord, notamment sur le contenu à donner à la construction européenne. Mais cela n’a jamais empêché ni l’amitié ni même l’affection. (..) Pierre Mauroy était le meilleur Premier Ministre que François Mitterrand pouvait choisir en 1981. Il avait naturellement le contact avec les milieux populaires. (..) L’homme dégageait un charme puissant. Je me remémore avec émotion tant de moments uniques, sa voix persuasive, les arabesques qu’il dessinait dans l’espace avec ses longues mains fines pour apporter à ses arguments le sceau de l’évidence. Avec Pierre Mauroy, c’est tout un grand pan du vieux parti socialiste qui disparaît, un parti populaire et sentimental auquel on ne pouvait qu’être attaché ». (communiqué)

Robert Badinter, ancien Garde des Sceaux (PS)

 « Je me souviens, là j’évoque l’homme politique, parlementaire, il intervenait rarement mais j’ai un très grand souvenir de la dernière fois où il était intervenu au Sénat et il est monté à la tribune pour parler des retraites. Il a évoqué ce que signifiait la retraite pour le travailleur vieilli, fatigué, désireux d’avoir du temps pour sa famille, les siens, les enfants, les petits enfants. C’était magnifique d’humanité avec en effet cette lueur du passé toujours présente en lui qui le rendait vivant. C’était un militant fidèle, et c’était en même temps un homme d’Etat« . (sur RTL) 

Edith Cresson, ancien Premier ministre

« Je garde de Pierre Mauroy un souvenir extraordinaire. C’était un homme calme avec beaucoup de simplicité et en même temps une véritable vision (…) j’en garde aussi le souvenir de quelqu’un de bienveillant, ce qui est dans ce milieu politique, extrêmement rare. Il était ouvert aux idées » (BFMTV)

Jean-Michel Baylet, président du PRG

« Pierre Mauroy était un homme d’Etat exceptionnel qui a profondément transformé la France entre 1981 et 1983 aux côtés du premier Président socialiste de la Ve République. Premier ministre lors de l’alternance historique de 1981, c’est à lui qu’a incombé la tâche de diriger l’action du gouvernement dans cette période charnière et de mener les réformes historiques. (…) Son action s’est ainsi attachée à moderniser le pays dans tous les domaines, judiciaire, sociaux, institutionnels ou encore culturel. A Lille également, il laissera sa marque de réformateur tant il a contribué à la rénover et à l’embellir. C’est toute la gauche qui est en deuil, elle perd l’un de ceux qui ont forgé sa culture de gouvernement et qui ont donné vie à l’esprit de mai 1981« . (communiqué)

 Bernard Accoyer, ancien président UMP de l’Assemblée

« Homme de conviction, ancré dans une certaine tradition du socialisme démocratique français, Pierre Mauroy a été un Premier ministre marquant de la Ve République. Malgré nos divergences politiques, Pierre Mauroy a su défendre les intérêts de notre pays, en particulier en 1983 pour que la France conserve toute sa place dans la construction européenne, au nom d’un idéal auquel cet homme du Nord était légitimement attaché » (communiqué)

Didier Guillaume, premier vice-président (PS) du Sénat

« L’avoir côtoyé au Sénat est une chance: sa simplicité, sa force de caractère et ses convictions restent un modèle pour toute une génération politique. Il est de ces hommes qui inspirent le respect et que l’histoire n’oubliera pas. » (communiqué)

Jean-René Lecerf, sénateur UMP du Nord 

« Tout le Nord est aujourd’hui orphelin. Le décès de Pierre Mauroy est ressenti avec beaucoup d’émotion dans sa ville de Lille, dans la métropole européenne qu’il a largement contribué à créer, dans son département et sa région. Pour avoir été son collaborateur comme vice-président de la communauté urbaine de Lille, puis son collègue comme sénateur, j’ai pu apprécier la profondeur de ses qualités humaines. Profondément attaché à ses convictions mais animé d’un esprit de tolérance et ouvert à toutes les bonnes volontés, il a su préparer l’avenir en restant attentif au quotidien« . (communiqué) 

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Alexandra Cordier, référente de La République En Marche dans le Doubs et membre du collectif Besançon Métropole 2020, formulait en juin dernier trois propositions dans le cadre de sa candidature à l'investiture LREM. Ce 12 septembre 2019, elle a tenu a éclaircir le projet de téléphérique proposé par le collectif.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Alexandra Cordier va-t-elle mener une liste dissidente face à Éric Alauzet, candidat officiellement investi par LREM le 10 juillet dernier pour l'élection municipale à Besançon ? La question est posée depuis le début de la semaine. La référente départementale "En Marche" dit actuellement ne pas être dans cet état d'esprit et espère qu'Éric Alauzet rassemblera "tous les marcheurs" bisontins.

Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

municipales 2020 • À sept mois des élections municipales, l’ancienne majorité plurielle du maire sortant est plus divisée que jamais. Comme un message à Éric ALauzet, le candidat officiellement investi par En Marche, le maire LREM de Besançon estime qu’aucun candidat ne peut gagner seul... Jean-Louis Fousseret, qui a toujours déclaré qu’il ne repartirait pas pour un quatrième mandat, se pose aujourd’hui en rassembleur. Une rencontre est prévue avec Éric Alauzet samedi...

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Municipales : l’eurodéputé Yannick Jadot souhaite voir l’écologie l’emporter à Besançon…

Municipales : l’eurodéputé Yannick Jadot souhaite voir l’écologie l’emporter à Besançon…

L'eurodéputé Yannick Jadot (EELV) souhaite un "rapport de force écolo" qui soit "fort" dès le premier tour des élections municipales en mars 2020, se donnant pour objectif de "garder" Grenoble et en conquérir de nouvelles... comme Besançon où l'élue Anne Vignot devrait être tête de liste.

Le décret sur la réforme de l’assurance chômage publié au JO

Le décret sur la réforme de l’assurance chômage publié au JO

Le ministère du Travail a publié dimanche 28 juillet 2019 au Journal officiel le décret mettant en oeuvre la réforme vaste et controversée de l'assurance chômage annoncée le 18 juin. Ce texte de six articles comprend surtout une annexe de 190 pages qui constitue le nouveau règlement de l'assurance chômage. Par ailleurs, une expérimentation est prévue en Bourgogne-Franche-Comté et Centre-Val de Loire "d'un journal de la recherche d'emploi" tenu par les chômeurs.  

Plan social à GE : Le Maire assure l’intersyndicale de son « engagement total »

Plan social à GE : Le Maire assure l’intersyndicale de son « engagement total »

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a assuré l'intersyndicale de General Electric (GE) à Belfort de son "engagement total pour garantir la pérennité du site industriel", marqué par un plan de suppression d'un millier d'emplois, dans un courrier obtenu ce vendredi 26 juillet 2019 par l'AFP.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.32
ciel dégagé
le 15/09 à 21h00
Vent
0.95 m/s
Pression
1022.11 hPa
Humidité
80 %

Sondage