Déchets ménagers : d' importantes erreurs de tri relevées par le Sybert

Publié le 05/01/2021 - 10:09
Mis à jour le 07/01/2021 - 17:34

Le Sybert (syndicat de traitement des déchets de Besançon et sa région) poursuit sa campagne de communication sur les erreurs de tri les plus fréquentes ce mois de janvier 2021.

En novembre 2020, le SYBERT lançait une campagne de communication sur les erreurs de tri les plus fréquentes avec deux premiers messages :

  • les masques à mettre dans un sac fermé, avec les ordures ménagères, puis dans le bac gris
  • les emballages à jeter, en vrac et non imbriqués, dans le bac jaune

En janvier 2021, cette campagne se poursuit avec un 3e volet, avec le même fil conducteur « On gagne tous à mieux trier ».

"Les sacs d'ordures ménagères ne vont pas dans le bac jaune !", Sybert.

Le nombre de sacs contenant des ordures ménagères qui arrivent au centre de tri des déchets recyclables augmente sans cesse."Ils représentent actuellement 60% des erreurs de tri, soit plus de la moitié ! Or, leur place est dans le bac gris, direction l'usine d'incinération pour être valorisés énergétiquement en produisant de la chaleur et de l'électricité", explique le Sybert qui précise que contrairement à ce que l'on peut penser, mettre ses sacs d'ordures ménagères dans le bac jaune n'est pas source d'économie pour l'usager.

En effet, une fois acheminés au centre de tri par les camions de collecte, ces sacs seront écartés de la chaîne de tri, mis au refus et de nouveau transportés en camion à l’usine d’incinération. Ces déchets subissent donc plusieurs transports et traitements superflus, avec des coûts associés, qui n’auraient pas lieu d'être s’ils avaient été déposés directement dans le bac gris.

Ces coûts sont portés par les collectivités qui, à terme, les répercutent aux usagers, faisant ainsi augmenter leur facture déchet.

Tout cela, sans oublier les désagréments (odeurs, tapis de tri souillés par des liquides ...) et les risques sanitaires pour les agents que peut avoir un sac qui se déchire et dont le contenu se répand sur la chaîne de tri.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Végétalisation, tri, compostage dans les cimetières de Besançon

Dimanche 31 octobre de 9 à 17 heures et lundi 1er novembre de 7 heures 30 à 18 heures, les équipes des agents de la Ville de Besançon seront renforcées et assureront plusieurs permanences au sein des cimetières Saint-Claude, Saint-Ferjeux et Chaprais afin d’accueillir les familles et assurer la gestion environnementale des lieux.

Des journées découvertes gratuites à l’école Cuisine mode d’emploi(s) pour promouvoir les métiers de la restauration

Dans le cadre de la Cité de l’Emploi, l’école Cuisine Mode d’Emploi(s)à Besançon propose une immersion d’une semaine en novembre 2021, encadrée par des professionnels, afin de faire découvrir les métiers de la restauration. Objectif :  faire connaître les métiers de la restauration à l'heure à laquelle les professionnels de ce secteur peinent à recruter...

Calendriers des pompiers : comment ne pas se faire arnaquer par de "faux" vendeurs ?

En 2020, la distribution avait été adaptée aux contraintes de la crise sanitaire et avait dû débuter mi-décembre pour se terminer 15 jours plus tard... Grâce à la générosité de la population bisontine, les dons s'étaient maintenus par rapport aux années précédentes. Cette année, 210 pompiers distribueront du 1er novembre au 20 décembre 2021 les calendriers sur la ville de Besançon et son agglomération.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.09
nuageux
le 27/10 à 9h00
Vent
1.97 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
89 %

Sondage