Découvrez le nouveau réseau Ginko "Bus & Tram" du Grand Besançon

Publié le 23/05/2014 - 11:44
Mis à jour le 23/05/2014 - 18:49

Michel Loyat, le nouveau vice président en charge des Transports au Grand Besançon , Laurent Gelhaye, le directeur de Besançon Mobilités (l’exploitant du réseau : Transdev) et Pascal Gudefin, le directeur du projet Tram ont présenté la nouvelle carte du réseau Ginko (bus + tram) qui entrera en vigueur à partir du 30 août 2014 : six lignes structurantes dites « essentielles » ( lignes 1 à 6) et 17 lignes urbaines complémentaires avec 142 bus au lieu de 170 actuellement sur Besançon. Le réseau périurbain ne bouge quasiment pas…

Nouvelle numérotation, nouvelles couleurs de lignes, nouveaux tracés. La mise en service du tramway va "métramorphoser" l'ensemble du réseau Ginko."Ce n'est pas un réseau construit en arête telle une épine dorsale avec des lignes de rabattement. Ce système n'est pas adapté ni à notre agglomération ni à une bonne desserte des quartiers. Il a fallu entièrement repenser le maillage en tenant compte de l'arrivée du tram"  précise Michel Loyat. "C'est une refonte du réseau "Bus + Tram" pour bien indiquer que  la desserte des bus et des cars péri urbain reste très importante. À terme, on estime que les bus et les  représenteront encore au moins 60 % de la fréquentation". 

Deux fois moins de bus Place du 8 septembre 

Le Grand Besançon assure vouloir préserver les habitants des quartiers. "Les habitants des Tilleroyes ou de Saint-Claude auront toujours des bus pour se rendre au centre-ville" assure Michel Loyat. "En revanche, et c'était l'effet voulu par l'arrivée du tram, le volume de bus va diminuer jusqu'à 50% place du 8 septembre…". Les tarifs resteront inchangés (1,3 € le voyage). Pour rappel, le ticket est valable sur un réseau unifié, y compris sur les TER dans le périmètre de l'agglomération.

Objectif : 120.000 voyageurs par jour d'ici 2016

 Pour Michel Loyat, un service amélioré et étoffé ne peut pas être réalisé à coût constant. Les charges d'exploitation seront forcément en hausse et seront, selon l'élu, financé par l'augmentation du VT (Versement transport passé de 1,05 à 1,8%). Le Grand Besançon compte aussi sur l'attractivité du nouveau réseau et espère gagner 25% de voyageurs en 2 ans. "En 2010, le réseau Ginko affichait déjà de bonnes performances avec 90.000 voyageurs par jour" indique l'élu.  Une fréquentation supérieure aux villes de taille. Après une baisse de 10% en 2011, le Grand Besançon espère une hausse de fréquentation qui dépasserait les 120.000 voyageurs par jour. "Entendons nous, cette hausse ne se fera pas dans les trois premiers mois. Il y a des agglomérations où l'augmentation était plus forte de l'ordre de 40% mais elles partaient avec un niveau de desserte et de fréquentation plus faible. C'est donc tout un ensemble d'usagers nouveaux qui utiliseront le réseau à la fois le tram et le bus…

Ce qui change...

(voir également le nouveautés ci-contre) 

Les nouvelles lignes du réseau Ginko Besançon

Ligne "essentielles " : 1 et 2 en tram - 4,5 et 6 en bus

Inutile de vouloir comparer les deux systèmes. Le nouveau réseau est transfiguré avec la volonté de mieux le hiérarchiser et de le simplifier  :

Six nouvelles lignes "essentielles" (2 tram + 4 bus)  qui fonctionneront du lundi au dimanche (fini les lignes de nuit  A, B, C et D ! ) en journée comme en soirée. 

Le tramway (ligne 1 + 2)  fonctionnera de 5h à 1h avec un tram toutes les cinq à six minutes en heure de pointe  en semaine, toutes les huit minutes le samedi et durant les vacances scolaires de 6h30 à 18h30, toutes les 15 minutes de 10h  à 20 h les dimanches et jours fériés et toutes les 16 minutes du lundi au dimanche à partir de 20h30. 

Des lignes complémentaires 

Les lignes des dizaines (10, 11, 12, 13, 14 et 15) circuleront du lundi au vendredi  de 6h à 20h30 avec un bus toutes les huit à 15 minutes ne heure de pointe.

Les lignes 20 à 27  circuleront de 6h à 20h - 20h30. Un bus toutes les 15 à 20 minutes  du lundi au vendredi et toutes les 15 à 30 minutes le samedi et durant les vacances. Attention, les lignes 26, 30, 31 et 32 circuleront uniquement en heure de pointe et sur réservation en heure creuse.

Le plan du nouveau réseau Ginko à Besançon

(cliquez sur le plan pour l'agrandir)

cliquez sur le plan pour l'agrandir

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Ligne des horlogers : des travaux d’ampleur jusqu’au mois d’octobre 2024

Depuis le 4 mars 2024, d’importants travaux sont engagés sur la ligne historique des horlogers. Cette dernière, qui s’étend sur 75 km, fête ses 140 ans. Au total, deux enveloppes de 50 millions d’euros ont été allouées pour le projet de modernisation. La fin des travaux est prévue le 31 octobre prochain…

Neutralisations de voies et fermetures de nuit, les Mercureaux bientôt impactés par des travaux…

Du lundi 15 avril au vendredi 14 juin 2024, la Direction interdépartementale des Routes Est (DIR Est), pour le compte de l’État, va procéder au remplacement des caméras DAI (détection automatique d’incident) qui équipent les tunnels de la RN57-Voie des Mercureaux à hauteur de Besançon (25). Ces travaux entraîneront des neutralisations de voies et des fermetures de la voie des Mercureaux dans un ou deux sens de circulation selon les phases de travaux.

Problèmes de stationnement du personnel du CHU : un syndicat ouvre le parking de la direction à tous

À 6 heures du matin mercredi 10 avril 2024, des membres du syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon ont ouvert les parkings de la direction entourant le bâtiment blanc à tous les personnels de l’établissement hospitalier. ”Se garer au CHU, c’est dur pout tout le monde, les privilèges, ça suffit !” selon le syndicat.

Cluse-et-Mijoux : la route dans le sens France-Suisse sera fermée pendant plus de trois mois

Coût total : 3,8 M€ HT • Des travaux seront entrepris à partir du 13 mai 2024 afin de rénover le réseau d'eau potable. Ces derniers engageront donc la neutralisation d’une voie dans le sens France-Suisse au niveau de la Cluse-et-Mijoux… (et les deux voies du 24 juin au 14 juillet). Pour rappel, une pétition avait été lancée afin de demander notamment à ce que les travaux soient effectués de nuit. Une solution "impossible sur la partie terrassement", nous précise-t-on.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.33
couvert
le 25/04 à 6h00
Vent
1.93 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
93 %