Dégustation de spectacles dans les caves de Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 10/05/2016 - 09:40
Mis à jour le 10/05/2016 - 09:49

Initié à Besançon il y a 10 ans par un groupe de comédiens bisontins, le Festival de Caves célèbre sa onzième édition qui propose jusqu’au 30 juin 2016, 32 spectacles dans plusieurs villes de France dont la moitié se déroule en Bourgogne-Franche-Comté.  Des créations théâtrales en tous genres à découvrir dans les sous-sols…

C’est reparti pour une onzième édition du Festival des Caves. Qui eût cru que dix ans plus tard cet évènement serait toujours sur pied et se tenant debout plus que jamais ? L’histoire du festival a démarré en 2005, lorsque le musée de la résistance et de la déportation de Besançon avait commandé un spectacle pour commémorer la libération des camps. La compagnie Mala noche avait choisi d’adapter un texte, un journal et de le jouer dans une cave… C’est ici que l’histoire commence.

De Besançon à Paris

Pendant plusieurs années, la compagnie de théâtre proposait des créations dans des sous-sols bisontins, prêtés l’espace d’une représentation par des particuliers ou par la collectivité. Le festival se tenait intégralement à Besançon, puis de caves en caves, il a commencé à séduire d’autres villes et villages de France. Entre spectateurs, propriétaires de caves ou passionnés de théâtre, le festival s’installe cette année 2016 dans 80 communes de France (Bordeaux, Montpellier, Paris …) dont la moitié se situe en Bourgogne-Franche-Comté. Les 32 spectacles itinérants du festival sont joués par des comédiens professionnels, dits permanents. "Ils contribuent à la qualité de cet évènement" affirme Guillaume Dujardin, directeur du Festival des Caves.

Création et proximité

Cette manifestation se veut être un espace libre de création ; d’ailleurs les metteurs en scène, venus de tous horizons théâtrales, peuvent proposer leurs spectacles à la compagnie Mala Noche, qui répond, en général, oui ! Et coproduit la pièce aux côtés du metteur en scène. 32 spectacles que peu de gens auront la chance de voir car, suite aux normes de sécurité, chaque cave peut accueillir 19 personnes. "C’est ce qui crée un espace privilégié, le spectateur devient co-responsable de la représentation, chaque écoute de spectateurs devient importante, en fait au festival il n’y pas de spectateurs, il n’y  a que des acteurs" explique Guillaume Dujardin, directeur du Festival des Caves. Cette proximité produit du lien entre le public et les acteurs. D’ailleurs avant le début du spectacle, les organisateurs donnent un lieu de rendez-vous au futur public. Et c’est seulement sur place qu’ils connaitront la destination finale pour assister aux spectacles. "C’est déjà une première approche où l’on échange" confie Guillaume Dujardin.

 Jusqu'à la fin de mes jours 

 "Professionnellement c’est ce que j’ai fait de plus beau dans ma vie, l’ambiance que j’y vois, que j’y trouve...C’est mon bébé, je pense que c‘est quelque chose que je ferais jusqu’à  la fin des jours " conclue Guillaume Dujardin quand on lui demande si il est fier du Festival des Caves.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

La chanteuse bisontine Jozalie sort un nouveau single

Jozalie, une jeune autrice, compositrice et interprète de Besançon a sorti son premier single "Dying" le 8 mars 2024. Le 31 mai 2024, son nouveau single, "Mental Blur" sera disponible à l’écoute. Pour ce second morceau, elle aborde le thème de la dépression, accompagnée de violons, basses et piano.

Le Colomb'in rock revient avec une édition 100 % tributes

Après une année 2023 de tous les records où le festival a vu sa fréquentation doublée (18.000 spectateurs), le Colomb’in rock revient cette année pour une 12e édition 100% tributes. Muse, Michael Jackson, Téléphone, Pink Floyd ou encore Johnny… ils seront tous présents ou presque les 13 et 14 août 2024 à Colombe-lès-Vesoul grâce à des groupes hommages venus interpréter les chansons d’artistes les plus légendaires. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.22
légère pluie
le 23/05 à 18h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
89 %