Alerte Témoin

Dégustation de spectacles dans les caves de Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 10/05/2016 - 09:40
Mis à jour le 10/05/2016 - 09:49

Initié à Besançon il y a 10 ans par un groupe de comédiens bisontins, le Festival de Caves célèbre sa onzième édition qui propose jusqu'au 30 juin 2016, 32 spectacles dans plusieurs villes de France dont la moitié se déroule en Bourgogne-Franche-Comté.  Des créations théâtrales en tous genres à découvrir dans les sous-sols…

C’est reparti pour une onzième édition du Festival des Caves. Qui eût cru que dix ans plus tard cet évènement serait toujours sur pied et se tenant debout plus que jamais ? L’histoire du festival a démarré en 2005, lorsque le musée de la résistance et de la déportation de Besançon avait commandé un spectacle pour commémorer la libération des camps. La compagnie Mala noche avait choisi d’adapter un texte, un journal et de le jouer dans une cave… C’est ici que l’histoire commence.

De Besançon à Paris

Pendant plusieurs années, la compagnie de théâtre proposait des créations dans des sous-sols bisontins, prêtés l’espace d’une représentation par des particuliers ou par la collectivité. Le festival se tenait intégralement à Besançon, puis de caves en caves, il a commencé à séduire d’autres villes et villages de France. Entre spectateurs, propriétaires de caves ou passionnés de théâtre, le festival s’installe cette année 2016 dans 80 communes de France (Bordeaux, Montpellier, Paris …) dont la moitié se situe en Bourgogne-Franche-Comté. Les 32 spectacles itinérants du festival sont joués par des comédiens professionnels, dits permanents. "Ils contribuent à la qualité de cet évènement" affirme Guillaume Dujardin, directeur du Festival des Caves.

Création et proximité

Cette manifestation se veut être un espace libre de création ; d’ailleurs les metteurs en scène, venus de tous horizons théâtrales, peuvent proposer leurs spectacles à la compagnie Mala Noche, qui répond, en général, oui ! Et coproduit la pièce aux côtés du metteur en scène. 32 spectacles que peu de gens auront la chance de voir car, suite aux normes de sécurité, chaque cave peut accueillir 19 personnes. "C’est ce qui crée un espace privilégié, le spectateur devient co-responsable de la représentation, chaque écoute de spectateurs devient importante, en fait au festival il n’y pas de spectateurs, il n’y  a que des acteurs" explique Guillaume Dujardin, directeur du Festival des Caves. Cette proximité produit du lien entre le public et les acteurs. D’ailleurs avant le début du spectacle, les organisateurs donnent un lieu de rendez-vous au futur public. Et c’est seulement sur place qu’ils connaitront la destination finale pour assister aux spectacles. "C’est déjà une première approche où l’on échange" confie Guillaume Dujardin.

 Jusqu'à la fin de mes jours 

 "Professionnellement c’est ce que j’ai fait de plus beau dans ma vie, l’ambiance que j’y vois, que j’y trouve...C’est mon bébé, je pense que c‘est quelque chose que je ferais jusqu’à  la fin des jours " conclue Guillaume Dujardin quand on lui demande si il est fier du Festival des Caves.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Un été culturel et apprenant au Musée des maisons comtoises à Nancray

En complément des animations quotidiennes, des dimanches contes et rencontres, le musée des Maisons comtoises propose dans le cadre de "l’été culturel et apprenant" initié par le Ministère de la Culture, une série d’ateliers artistiques, d’animations à l’éducation à l’environnement et au développement durable, des contes, des petits concerts et petits spectacles… Découvrez le programme !

Les warm-up du BBRBU pendant le mois d’août 2020 à Besançon !

Publi-info • Afin de sensibiliser le grand public à la situation des bars, restaurants et discothèques de Besançon en cette période de crise du Covid-19, l'association Bars Boîtes Resto de Besac Réunis (BBRBU) organise, en partenariat avec l'Union des commerçants de Besançon et Grand Besançon Métropole, quatre week-ends d'animations place Granvelle au mois d'août 2020…

Le No Logo Festival dévoile les premiers noms de son édition 2021 pour « se projeter dans l’avenir »…

L’équipe d’organisation du No Logo Festival confirme ce vendredi des nouveaux noms pour l’affiche de l’édition 2021. "Une manière de se projeter dans l’avenir à quelques jours de la fin de la campagne de soutien «Tous Unis pour Écrire la Suite» lancée le 9 juin dernier", précise l'équipe.

Le festival Les Petites Fugues propose une programmation « resserrée » en novembre 2020

L’Agence Livre & Lecture Bourgogne-Franche-Comté organise chaque année le festival littéraire itinérant Les Petites Fuguesproposant deux semaines de rencontres littéraires dans toute la région. Elaboré dans le contexte de crise sanitaire de la Covid-19, le festival se réinvente cette année autour d’une programmation resserrée du 16 au 28 novembre 2020...

Besançon : le festival du BBRBU, prévu début septembre 2020, est reporté

L'association des Bars Boîtes et Restos de Besac Unis (BBRBU) prévoyait la création d'un festival en plein centre-ville de Besançon les 4, 5 et 6 septembre prochains pour permettre à l’ensemble des établissements adhérents de "générer d’urgence la trésorerie". Malheureusement, La Rêv'olution du BBRBU est reportée ultérieurement suite à une décision prise en préfecture le 21 juillet.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".

Une philosophe et un metteur en scène francs-comtois publient un biface consacré au marquis de Jouffroy d’Abbans…

Julien Lopez, metteur en scène pour la compagnie La Gouaille et Véronique Febvre-Charlot, historienne pour la compagnie Passeurs d'histoires, ont concilié leur passion et métier respectifs pour éditer un livre biface (historique d'un côté, pièce de théâtre de l'autre) consacré à l'histoire tumultueuse du marquis de Jouffroy d'Abbans. Pour la première fois, une pièce de théâtre sur le marquis est publiée… Sortie prévue en septembre 2020. Rencontre.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     31.11
    nuageux
    le 10/08 à 12h00
    Vent
    1.2 m/s
    Pression
    1013 hPa
    Humidité
    43 %

    Sondage