Alerte Témoin

Délinquance dans le Doubs : une hausse de plus de 40% des violences sexuelles en 2018

Publié le 07/02/2019 - 19:01
Mis à jour le 07/02/2019 - 20:09

Comme chaque année, la préfecture du Doubs établit un bilan de la délinquance dans le département. Ce jeudi 7 février 2019, le préfet Joël Mathurin, entouré des procureurs de Besançon et Montbéliard ainsi que des gendarmes et policiers, a commenté les chiffres de 2018…

violence
Image d'illustration ©Pixabay/ninocare

Parmi les chiffres qui nous sont communiqués sur la délinquance en 2018, l'un d'eux nous saute aux yeux. Il concerne les violences sexuelles avec une hausse inquiétante de 40,4% par rapport à 2017, soit 120 faits de plus en 2018. Pourquoi une telle évolution ?

Selon le préfet, "ce chiffre met avant une situation qui était cachée, passée sous silence". Le procureur de la République de Besançon, Étienne Manteaux, ajoute que cette augmentation "n'est pas un nombre réel, mais le nombre de dénonciations." Il ajoute que "c'est sans doute lié à l'affaire Weinstein, au mouvement #MeToo, etc." qui aurait permis de délier les langues des victimes de harcèlement et de violences sexuelles.

Les atteintes volontaires à l'intégrité physique en hausse

Les atteintes volontaires à l'intégrité physique (AVIP) sont en augmentation de +367 faits en 2018 avec 5 233 faits contre 4 866 en 2017. Le taux pour 1 000 habitants, 9,81, est très légèrement supérieur à celui du national qui est de 9, 42. Ce sont surtout les violences physiques non crapuleuses qui sont en légère augmentation alors que les violences physiques crapuleuses accusent une baisse avec 65 faits de moins par rapport à 2017.

En matière d'AVIP, le nombre de faits élucidés augmente passant de 3 259 en 2017 à 3 437 en 2018. Le taux d'élucidation atteint 64%.

Hausse des violences physiques intra-familiales…

Les violences intra-familiales représentent 34% de l'ensemble des violences dont 25% de violences conjugales et 9% de violences hors conjugales (autres membres de la famille que le conjoint).

En 2017, ces violences représentaient 1 593 faits alors qu'en 2018 ce chiffre s'élève à 1 828 faits. Cette nette augmentation peut s'expliquer en partie par la libération de la parole des femmes ou des enfants victimes de violences.

Pour le procureur de la République de Besançon, "Si beaucoup pensent qu'il y a une recrudescence de la délinquance dans la rue, aujourd'hui, l'endroit le plus dangereux, c'est la cellule intrafamiliale".

Sur les cinq homicides constatés en 2018 dans le Doubs, trois d'entre eux sont des drames familiaux.

Les femmes et les enfants, premières victimes des violences intra-familiales

Les enfants représentent notamment 44% des coups et blessures volontaires dans le Doubs, 25% des viols et violences sexuelles et 21% des menaces et chantages.

Il est à noter que la majeure partie des violences intra-familiales s'exerce sur les femmes soit 79% des faits en 2018. Le taux s'élève à 88% dans les violences conjugales.

Étienne Manteaux précise que les victimes de violences conjugales et intra-familiales "sont mieux reçues dans les commissariats et mieux prises en charge" tout en reconnaissant qu"'il y a encore des marges de progrès à faire".

Lorsque cela est utile, elles sont orientées notamment vers des travailleurs sociaux et les associations d'aide aux victimes afin qu'une prise en charge globale de la situation de chaque victime puisse être mise en œuvre.

Bilan global de la délinquance dans le Doubs en 2018 (par rapport à 2017) :

  • Vols avec violence : -15%
  • Vols sans violence contre des personnes : -10,8%
  • Violences physiques crapuleuses : -15,9%
  • Violences physiques non crapuleuses : +5,7%
  • Coups et blessures volontaires : +9,9%
  • Cambriolages : 761 en 2017 / 722 en 2018
  • Vols de véhicule (automobiles ou deux roues moteur) : -39 faits
  • Vols dans les véhicules : -16,3%
  • Violences sexuelles : +40,4%
  • Infractions à la législation sur les stupéfiants : 31,00%
  • Escroqueries et infractions assimilées : +43 faits
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

SONDAGE : À cause de la Covid-19, limitez-vous les rassemblements familiaux et amicaux ?

Les département du Doubs, le Territoire de Belfort et la Côte-d'Or, comme de nombreux départements français, sont passés en "zone rouge", c'est-à-dire en zone de circulation active du virus qui se caractérise principalement par un taux d’incidence supérieur à 50 pour 100 000 habitants et une dynamique épidémique défavorable. Le gouvernement invite les habitants à limiter les rassemblements familiaux ou entre amis… Et vous, limitez-vous ce type de rassemblement ? C'est le sondage de la semaine.

Loup en Haute-Saône : certains éleveurs autorisés à effectuer des tirs de défense simple

Suite à l'attaque d'un ovin ce lundi 21 septembre 2020 à Fougerolles et à la présence avéré d'un loup, la préfète de la Haute-Saône et le préfet des Vosges ont pris des arrêtés autorisant certains éleveurs à effectuer des tirs de défense simple en vue de protéger leurs troupeaux contre la prédation du loup.

Décès de Michael Lonsdale, acteur franco-britannique de renom

Comédien des avant-gardes comme des productions populaires, l'acteur franco-britannique Michael Lonsdale, est décédé lundi 21 septembre 2020 à 89 ans, après 60 années de carrière et une consécration, pour ce chrétien fervent, pour son rôle de moine dans "Des hommes et des dieux". À Besançon, il prêta sa voix pour illustrer le personnage de Victor Hugo dans le tramway.

Plan National Vélo : quatre nouveaux projets lauréats de « Continuités cyclables » en Franche-Comté

A l’occasion des deux ans du Plan National Vélo, Barbara Pompili, ministre de la Transition Écologique et Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué en charge des Transports ont annoncé le 14 septembre 2020 un montant de 200 millions d'euros supplémentaires en faveur du vélo dans le plan France Relance et l’augmentation de 20 millions d'euros du budget attribué au dispositif de réparation "Coup de pouce vélo". Ils ont également communiqué la liste des territoires lauréats de la 2ème édition de l’Appel à Projets "continuités cyclables" : quatre projets ont été retenus en Franche-Comté dont un à Besançon.

Boost’ Ton Projet, le jeu-concours du Crédit Agricole Franche-Comté pour les 18-30 ans !

PUBLI-INFO • Jusqu'au 30 octobre 2020, les jeunes de 18 à 30 ans porteurs de projets sont invités à participer au jeu-concours du Crédit Agricole Franche-Comté. Pour cette première édition, 4.500 euros sont mis en jeu afin d’accompagner les jeunes vers la concrétisation de leur projet, qu'il soit solidaire, sportif ou entrepreneurial…

Covid-19 : le département du Doubs passe officiellement en « zone rouge »

Le décret n° 2020-1153 du 19 septembre 2020 modifiant le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l'état d'urgence sanitaire, paru ce jour au journal officiel, place le département du Doubs en zone de circulation active du virus, également appelée "zone rouge".

Une Bisontine reçoit deux médailles d’or pour avoir créé une formation pour la qualité de vie au travail

Pauline Lenoir, thérapeuthe bisontine (sophrologue et praticien en hypnose ericksonienne), préparatrice physique et mentale et accessoirement Karateka '4 dan', vient de recevoir deux médailles d'or pour récompenser une formation "Nutrition Santé" liée à la qualité de vie au travail qu'elle a créé pour les entreprises et pas n'importe lesquelles... Interview.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     22.37
    peu nuageux
    le 23/09 à 15h00
    Vent
    3.34 m/s
    Pression
    1008 hPa
    Humidité
    33 %

    Sondage