Délinquance : Robert Sennerich (FN) demande l’application des lois

Publié le 23/01/2013 - 17:15
Mis à jour le 23/01/2013 - 17:20

Au lendemain de la conférence de presse du Préfet de région et préfet du Doubs sur le bilan de la délinquance et de la sécurité routière pour 2012 (lire nos articles ci-dessous), Robert Sennerich, secrétaire départemental de la fédération du Doubs du Front National juge "les gouvernements UMPS indéniablement incapables de lutter contre l’insécurité…"

Dans un communiqué, Robert Sennerich estime :  "Depuis plus de 20 ans, 90 milliards d’euros ont été déversés dans le puits sans fond de la Politique de la Ville, avec les résultats désastreux que l’on connaît : l’insécurité, le taux de chômage et de l’échec scolaire n’ont jamais été aussi hauts (sources : ONZUS, Cour des comptes). Face aux voyous et aux petits caïds qui font la loi, les pouvoirs publics ont envoyé des éducateurs, des animateurs socioculturels et autres médiateurs… Quant aux moyens humains et matériels des forces de l’ordre, ils sont sans cesse sources de discussion, de réflexion, de réorganisation… ".

Il rappelle alors les solutions préconisées par son parti : "Au Front National nous considérons que des lois existent dans ce pays et qu’elles doivent être tout simplement respectées par tous. Les délinquants et criminels doivent donc être arrêtés, jugés et punis, et, s’ils sont étrangers, définitivement expulsés de France. Tout ceci n’est qu’une question de volonté et de courage, qualités, qui, à l’évidence, manquent cruellement aux politiciens qui nous gouvernent."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?

Région Bourgogne Franche-Comté : 126 M€ en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires

Réunis en commission permanente, vendredi 20 novembre 2020, les élus régionaux ont voté près de 126 millions d’euros d’aides en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.

La loi Recherche définitivement adoptée au Parlement

Face au risque de "décrochage" de la recherche française, le Parlement a définitivement adopté ce vendredi 20 novembre 2020 le projet de loi de programmation (LPR), "un investissement historique" selon le gouvernement confronté à la défiance accrue de la communauté universitaire et scientifique. Fannette Charvier, députée du Doubs se félicite de cette décision (elle avait été désignée responsable de ce texte pour le groupe LaREM).
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.23
ciel dégagé
le 28/11 à 3h00
Vent
1.34 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
82 %

Sondage