Dépôts sauvages à Chay : une promeneuse écrit une lettre ouverte "à l'indélicat-e"

Publié le 12/11/2019 - 09:52
Mis à jour le 12/11/2019 - 09:52

Bénédicte, une promeneuse dans le secteur de Chay dans le Doubs, a constaté un dépôt d'ordures lundi 11 novembre alors qu'elle se baladait dans un bosquet, près de la Loue. Suite à cette trouvaille fort peu agréable, elle a décidé d'écrire et publier une lettre ouverte sur maCommune.info à l'intention de celui ou celle qui n'a pas trouvé "meilleur" endroit pour jeter ses déchets de carton, de bois, de plastique et de métal…

Image d'archives © J. Bénédicte
Image d'archives © J. Bénédicte

Lettre ouverte :

"Chay : Lettre ouverte à l’indélicat(e) du canton !  Quand l’incivisme des uns fait du village des autres un vaste dépotoir !

Chay, 11 novembre 2019 : Je chemine au petit matin par delà les sentiers, à l’heure où la brume s’éparpille dans la plaine, entre ciel et terre. Spectacle bucolique propice à la rêverie… Quiétude hivernale retrouvée en ce jour commémoratif d’armistice de la Grande Guerre.

Joie intense ! Délectation suprême ! J’aime me ressourcer dans ce petit village, Chay, que les autochtones nomment « CHAY-I » en prononçant un « i » pointé en terminaison ! Sillonner les prés et entendre la Loue battre sur le barrage et ne m’ont jamais lassée !

Nonobstant, quand au détour d’un bosquet s’offre à ma vue un spectacle de désolation, je ne puis m’abstenir de réagir tant la colère gronde en moi. Quand, derrière un ilot d’arbres apparait au-delà du virage un amas de détritus, je pousse un soupir d’exaspération : pourquoi ce charnier d’immondices sur mes terres familiales ? Indignée, offusquée, je jette un œil furtif sur le dépôt sauvage. J’entreprends à distance l’autopsie du délit et tente un inventaire à la Prévert : chaises en plastique, poupée mannequin, bouteille de coca, cartons, objets métalliques, lattes en bois, dossier de chaise éventré… Tant de matériaux, tous autant recyclables les uns que les autres.

Y’aurait-il encore des gens peu scrupuleux, ignorant l’existence d’une déchetterie à Lavans les Quingey (www.sybert.fr/equipements/dechetterie-de-lavans-quingey) et d’une ressourcerie à Quingey (association-tri.com) ? L’époque des décharges à ciel ouvert est révolue et la transition énergétique est enclenchée, qu’on se le dise !!!"

Jeanningros Bénédicte

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Raid Amazones 2022 : un coup de pouce pour deux Bisontines engagées avec l’association « SOS Préma »

Audrey Stoerkel et Orianne Muscillo, auxiliaires de puériculture en salle de naissance au CHRU de Besançon, ont décidé de participer à l’aventure et de participer au Raid Amazones en novembre 2022. Elles parrainent l'association "SOS Préma » qui aide à la prise en charge des bébés prématurés ainsi que de leurs parents.

20 % des habitants de Bourgogne-Franche-Comté en difficulté pour utiliser internet

Selon un récent rapport de l’Insee, 440.000 habitants de 15 ans et plus  n'ont pas utilisé internet au cours de l'année 2019. L’ouest de la Bourgogne Franche-Comté est encore plus concerné par cette "illettrisme numérique"  caractérisé par l'inaptitude à utilisé les outils numériques au quotidien.

Plus de 700 personnes présentes pour la marche militante contre l’homophobie et la transphobie à Besançon

Les agressions liées à l’orientation sexuelle sont en hausse depuis plusieurs années en France comme partout dans le monde. Face à cette recrudescence des agressions lgbtqiaphobes, des associations bisontines ont décidé de se rendre visibles à l’occasion du mois des fiertés lors d’une marche militante qui s'est déroulée ce samedi 21 mai 2022 à 14h00 au parc Micaud à Besançon.

Solidarité : un couple d’artistes bisontins vend des oeuvres pour aider l’Ukraine

L’actualité française a quelque peu pris le dessus sur l’actualité en Ukraine et pourtant, la guerre continue, des familles continuent de fuir le pays pendant que des femmes et des hommes luttent contre l’envahisseur russe. En solidarité, Marianne Blanchard, dessinatrice, et son compagnon Antony Maraux, artiste peintre, tous les deux originaires de Besançon, ont décidé de proposer quelques unes de leurs oeuvres dont une grande partie des bénéfices sera reversée à la Croix Rouge de Besançon.

Chantal Carroger, la directrice du CHU de Besançon, part en retraite

Après sept années passées à la direction générale du CHU de Besançon, Chantal Carroger quittera ses fonctions le 23 mai 2022 pour partir en retraite. L’intérim sera assuré par Emmanuel Luigi, actuel directeur général adjoint, jusqu’à la nomination d’un nouveau directeur général dont la prise de fonction débutera au 1er janvier 2023.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.33
ciel dégagé
le 29/05 à 0h00
Vent
1.54 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
60 %

Sondage