Des aides alimentaires et distributions de masques pour les plus vulnérables

Publié le 22/05/2020 - 11:54
Mis à jour le 22/05/2020 - 12:00

Dans le cadre du plan d'urgence pour l'aide alimentaire, Joël Mathurin, préfet du Doubs, s'est rendu ce 20 mai 2020 au Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) Le Roseau, géré par l’ADDSEA, dans le cadre de la mise en œuvre de l’aide alimentaire et de la distribution de masques aux  personnes en situation de précarité.

Le plan d’urgence pour l’aide alimentaire est doté de 39 millions d’euros, destiné à soutenir les associations et les territoires en difficultés, en appui au plus de 15 millions d’euros déjà mis en œuvre pour l’aide aux besoins de première nécessité pour les sans domicile fixe.

Ce plan comporte trois volets : 

  • La première urgence a été la mise à l’abri et le soutien aux sans-domiciles fixes ;
  • Le second volet du plan gouvernemental comporte un soutien financier de 25 millions d’euros aux associations engagées dans l’aide alimentaire.
  • Le 3ème volet consiste en l’aide exceptionnelle de solidarité versée à 4,1 millions de foyers modestes en France, représentant 5 millions d’enfants ; cette aide, d’un montant de 150 € a été versée en une seule fois le 15 mai 2020 et est majorée de 100 € supplémentaires par enfant à charge

La mobilisation des associations habilitées au titre de l’aide alimentaire, du Conseil départemental, des CCAS et de l’UDCCAS a permis de continuer à assurer la distribution de l’aide alimentaire au bénéfice des personnes et familles en situation de précarité.

Une habilitation est nécessaire afin de recevoir des contributions publiques destinéées à la mise en oeuvre de l’aide alimentaire. Seules 25 personnes morales de droit privé sont habilitées dans le Doubs.

Sur Besançon, du 4 mai au 8 mai, 1.554 ménages ont reçu un colis alimentaire alors que 665 ménages en ont bénéficié durant la première semaine du confinement. En sept semaines, le nombre de ménages bénéficiaires a été multiplié par plus de deux.

Sur Besançon, ce sont 8 associations au total qui assurent la distribution. Il s’agit de la Croix-Rouge, Les Restos du Cœur, le Secours Populaire, Epigrette, Potages et Papotages, Croqu’Soleils, Montrapon MDA et Saint-Claude.

Une distribution spécifique pour les étudiants a été mise en place par la Croix-Rouge en lien avec le Crous depuis le 6 avril. Une centaine d’étudiants en a bénéficié chaque semaine. Les distributions ont lieu le vendredi.

Distribution de masques

La première commande passée à l’initiative de l’État était destinée aux bénévoles des associations intervenant dans le champ de l’aide alimentaire. Ce sont 1.500 masques en tissu qui ont ainsi été répartis entre les associations.

Une dotation de 3.000 masques attribuée à la DDCSPP du Doubs via le réseau du Ministère de la santé et des solidarités a été réceptionnée le 6 mai et répartie au prorata du nombre d’agents des structures et services recevant un financement pour leur fonctionnement au titre de l’aide sociale État.

Une dotation complémentaire de 20.000 masques est arrivée, en faveur du public accueilli. Elle sera répartie entre les structures au prorata de leur capacité.

Une dotation à l’identique est sollicitée sur la dotation mise à disposition du Préfet pour les publics vulnérables. Ce sont 24 structures et services, représentant 3.151 places et 336 agents qui vont être dotés de cet équipement, pour leurs salariés et usagers.

Enfin, le Conseil départemental du Doubs mobilise pour les services mandataires à la protection juridique des majeurs une dotation de 7.000 masques.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

GE Belfort : "Une énième fois, je demande au président de la République de s'emparer du dossier" (MG Dufay)

La présidente socialiste de la Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay en appelle "une énième fois" à Emmanuel Macron pour qu'il s'empare du dossier de General Electric (GE), le groupe américain qui s'apprête à supprimer 300 nouveaux postes en France, dont 240 à Belfort.

Secteurs médico-sociaux : une grève annoncée le 3 décembre prochain pour plus d’équité salariale

L'intersyndicale (CGT/SUD/FO/UNSA) appelle à la grève et à la manifestation jeudi 3 décembre 2020 afin de faire valoir le droit à l’égalité salariale pour tous/toutes dans la fonction publique hospitalière et dans les établissements médico- sociaux privés et associatifs. Une mobilisation est prévue à 14h00 devant le CLS Bellevaux,  29 Quai de Strasbourg à Besançon. Le cortège rejoindra l'ARS.

Eolane (77 salariés) placé en liquidation

Le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a placé mercredi en liquidation judiciaire l'entreprise de matériel électronique Eolane Montceau, qui emploie 77 salariés à Montceau-les-Mines, a annoncé l'avocat des employés.

Le rêve européen pour quatre filles de l’ESBF

Depuis le lundi 23 Novembre 2020, c'est la trêve internationale pour les handballeuses. Les joueuses sélectionnées dans leurs équipes nationales ont chacune pu rejoindre respectivement leur sélection. Chloé Bouquet Valentini et Aïssatou Kouyaté ainsi qu'Aneta Labuda espèrent être qualifiées. Lara Gonzales fait déjà partie de l’effectif final avec l'équipe nationale espagnole. 

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.36
nuageux
le 03/12 à 3h00
Vent
1.52 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
99 %

Sondage