Alerte Témoin

Des aides alimentaires et distributions de masques pour les plus vulnérables

Publié le 22/05/2020 - 11:54
Mis à jour le 22/05/2020 - 12:00

Dans le cadre du plan d'urgence pour l'aide alimentaire, Joël Mathurin, préfet du Doubs, s'est rendu ce 20 mai 2020 au Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) Le Roseau, géré par l’ADDSEA, dans le cadre de la mise en œuvre de l’aide alimentaire et de la distribution de masques aux  personnes en situation de précarité.

Le plan d’urgence pour l’aide alimentaire est doté de 39 millions d’euros, destiné à soutenir les associations et les territoires en difficultés, en appui au plus de 15 millions d’euros déjà mis en œuvre pour l’aide aux besoins de première nécessité pour les sans domicile fixe.

Ce plan comporte trois volets : 

  • La première urgence a été la mise à l’abri et le soutien aux sans-domiciles fixes ;
  • Le second volet du plan gouvernemental comporte un soutien financier de 25 millions d’euros aux associations engagées dans l’aide alimentaire.
  • Le 3ème volet consiste en l’aide exceptionnelle de solidarité versée à 4,1 millions de foyers modestes en France, représentant 5 millions d’enfants ; cette aide, d’un montant de 150 € a été versée en une seule fois le 15 mai 2020 et est majorée de 100 € supplémentaires par enfant à charge

La mobilisation des associations habilitées au titre de l’aide alimentaire, du Conseil départemental, des CCAS et de l’UDCCAS a permis de continuer à assurer la distribution de l’aide alimentaire au bénéfice des personnes et familles en situation de précarité.

Une habilitation est nécessaire afin de recevoir des contributions publiques destinéées à la mise en oeuvre de l’aide alimentaire. Seules 25 personnes morales de droit privé sont habilitées dans le Doubs.

Sur Besançon, du 4 mai au 8 mai, 1.554 ménages ont reçu un colis alimentaire alors que 665 ménages en ont bénéficié durant la première semaine du confinement. En sept semaines, le nombre de ménages bénéficiaires a été multiplié par plus de deux.

Sur Besançon, ce sont 8 associations au total qui assurent la distribution. Il s’agit de la Croix-Rouge, Les Restos du Cœur, le Secours Populaire, Epigrette, Potages et Papotages, Croqu’Soleils, Montrapon MDA et Saint-Claude.

Une distribution spécifique pour les étudiants a été mise en place par la Croix-Rouge en lien avec le Crous depuis le 6 avril. Une centaine d’étudiants en a bénéficié chaque semaine. Les distributions ont lieu le vendredi.

Distribution de masques

La première commande passée à l’initiative de l’État était destinée aux bénévoles des associations intervenant dans le champ de l’aide alimentaire. Ce sont 1.500 masques en tissu qui ont ainsi été répartis entre les associations.

Une dotation de 3.000 masques attribuée à la DDCSPP du Doubs via le réseau du Ministère de la santé et des solidarités a été réceptionnée le 6 mai et répartie au prorata du nombre d’agents des structures et services recevant un financement pour leur fonctionnement au titre de l’aide sociale État.

Une dotation complémentaire de 20.000 masques est arrivée, en faveur du public accueilli. Elle sera répartie entre les structures au prorata de leur capacité.

Une dotation à l’identique est sollicitée sur la dotation mise à disposition du Préfet pour les publics vulnérables. Ce sont 24 structures et services, représentant 3.151 places et 336 agents qui vont être dotés de cet équipement, pour leurs salariés et usagers.

Enfin, le Conseil départemental du Doubs mobilise pour les services mandataires à la protection juridique des majeurs une dotation de 7.000 masques.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Les musées de Besançon au bout du fil pour rompre l’isolement des plus fragiles

Les musées du Centre à Besançon tentent, depuis début avril 2020, d'adoucir le quotidien des personnes les plus fragiles et en situation d'isolement dans le cadre du confinement. Comment ? En proposant à ces publics un nouveau type de médiation culturelle : des visites par téléphone. Explications...

Des aides alimentaires et distributions de masques pour les plus vulnérables

Dans le cadre du plan d'urgence pour l'aide alimentaire, Joël Mathurin, préfet du Doubs, s'est rendu ce 20 mai 2020 au Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) Le Roseau, géré par l’ADDSEA, dans le cadre de la mise en œuvre de l’aide alimentaire et de la distribution de masques aux  personnes en situation de précarité.

Action « casserolade » des Blouses Blanches à Besançon

Dans le cadre des actions nationales des “Jeudis de la colère“ les différents collectifs de Blouses Blanches du secteur (CIU, CIH, collectif Blues Blanches, Printemps de la Psy), soutenus par SUD Santé, organisent ce jeudi 28 mai 2020 à 14 heures sur le parvis du CHRU Jean Minjoz, une action “Casserolade“ intitulée “Je#dis ma colère“.

Les Gilets Jaunes de retour à Besançon

Ils sont toujours là et ils l'ont à nouveau chanté. Moins d'une semaine après le déconfinement, les Gilets Jaunes ont décidé de poursuivre leur mobilisation ce matin à Chalezeule et en début d'après-midi eu centre-ville de Besançon en soutien aux "premiers de corvée"

Covid-19 : des milliers de chèques services distribués aux personnes démunies en Haute-Saône

Début avril 2020, le ministre chargé de la Ville et du Logement a lancé un dispositif exceptionnel de distribution de chèques services pour permettre aux personnes sans domicile et sans ressources de se procurer des denrées alimentaires et des produits d’hygiène. Après le Doubs, c'est au tour de la Haute-Saône de distribuer plusieurs milliers de chèques services aux personnes les plus vulnérables, est-il annoncé ce mardi 21 avril.

La BAF distribue des produits locaux aux étudiants pendant le confinement

Afin de permettre aux étudiant.e.s d’accéder à des produits alimentaires locaux, la Ville de Besançon ainsi que Grand Besançon Métropole ont souhaité apporter leur soutien à la BAF (Besançon et ses Associations Fédérées), fédération des associations étudiantes de Franche-Comté. La première distribution s'est déroulée samedi 18 avril.

Des associations demandent au gouvernement une prime de 250€ par mois pour les personnes les plus en difficulté

Le Secours catholique, APF France Handicap, la Fédération des Acteurs de la Solidarité (FAS), la Fondation Abbé Pierre, le Collectif ALERTE, Emmaüs France, l'UNIOPSS et ATD Quart Monde s'unissent pour lancer un appel au président de la République dans le cadre de la crise sanitaire. Ces associations demandent le versement d'une prime de 250€ par mois pour les personnes les plus en difficulté, selon un communiqué du 15 avril 2020.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.61
ciel dégagé
le 31/05 à 3h00
Vent
2.43 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
43 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune