Des hôpitaux toujours en tension malgré une circulation virale qui continue de diminuer...

Publié le 07/05/2021 - 17:30
Mis à jour le 07/05/2021 - 17:30

L’Agence régionale de la Santé de BFC informe ce 7 mai 2021 que la circulation virale a « continué de diminuer » ces derniers jours. Toutefois, le nombre de patients atteints de formes graves dans les hôpitaux reste élevé…

 © D Poirier
© D Poirier

La situation épidémique continue de peser lourdement sur le système de soins régional. Ce 7 mai, près de 1.100 patients sont pris en charge pour des formes sévères de la COVID-19 dans les établissements de santé, dont toujours près de 180 en réanimation ou soins intensifs.  4 606 décès sont à déplorer ce jour en établissements de santé depuis mars 2020 (4 540 au 30 avril). 2 276 décès sont par ailleurs recensés dans les établissements médico-sociaux de la région.

Des opérations de dépistage grand public 

L’impact encore fortement meurtrier de l’épidémie rappelle à chacun les enjeux de la prévention et du dépistage. Marchés, gares, lieux publics... des opérations de dépistage ouvertes à tous vont se déployer dans chaque département la semaine prochaine, y compris le jeudi férié et le week-end. 

Dans le cadre de leurs missions de prévention (rappel des mesures barrières), de tests, les quelque 135 médiateurs de lutte anti-Covid (LAC) de la région seront en particulier déployés sur le terrain. 

100 000 rendez-vous de première injection la semaine prochaine 

La même dynamique s’applique à la vaccination, désormais ouverte aux 16-17 ans présentant une pathologie à très haut risque de forme grave et, dès ce lundi 10 mai, à toutes les personnes de plus de 50 ans. 

À ce jour, près de 745 000 habitants de la région ont reçu au moins une dose de vaccin.

Le cap du million d’injections a été franchi le 1er mai en Bourgogne-Franche-Comté et la campagne prend encore de la vitesse avec 100 000 rendez-vous de première injection programmés dans les centres de vaccination de la région la semaine prochaine, un grand nombre étant encore disponibles sur les sites de réservation en ligne. 

La vaccination est également possible auprès des pharmaciens, infirmiers et des médecins de ville, qui ont été livrés cette semaine de près de 29 000 doses supplémentaires de vaccins. 

Les chiffres de santé publique France en Bourgogne Franche-Comté

Département

Incidence

Taux de positivité

Hospitalisations

(réanimation)

Tension

hospitalière

Doubs

229

8,3%

27

73 %

Jura

173

6,4%

9

125 %

Haute-Saône

177

7,9%

16

125 %

T. de Belfort

216

7,3%

23 100 %

Côte d'Or

182

7,2%

45 75 %

Saône-et-loire

155

7,3%

28 115 %

Nièvre

225

8,2%

11 92 %

Yonne

192

6,7%

20 122 %

Bourgogne Franche-Comté

191

7,4%

179

Évolution du Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté

Sources : data.gouv.fr


CODIV-19 dans le Doubs

Sources : data.gouv.fr


Covid-19 Bourgogne-Franche-Comté statistiques

Taux d'incidence par département

Taux de positivité par région

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Santé

Don du sang : l’EFS appelle la population à se mobiliser, une « urgence vitale »

L’EFS publie pour la seconde fois de son histoire, et ce à moins de 6 mois d’intervalle, un bulletin d’urgence vitale. Le niveau des réserves de sang de la France est historiquement bas, une situation critique à la veille des départs en vacances, qui pourrait se révéler dangereuse à court terme pour soigner les patients, selon un communiqué du 29 juin 2022.

Explosion du nombre de demandes d’AMP : appel aux dons de spermatozoïdes et d’ovocytes en Franche-Comté

APPEL AUX DONS • Jusqu’au 30 juin, une grande campagne de sensibilisation au don de gamètes se déroule partout en France pour encourager la population à donner ses spermatozoïdes et ses ovocytes afin de répondre à une demande plus forte que jamais suite à la loi bioéthique votée en août 2021 pour l’assistance médicale à la procréation (AMP). Dr Oxana Blagosklonov, responsable du centre d’études et de conservation des oeufs et du sperme (CECOS) au CHU de Besançon nous en parle…

Allaitement : cachez ce sein ?

Le 2 juin dernier, une jeune maman qui voulait allaiter son enfant alors qu'elle se trouvait au musée du Louvres à Paris n'a pas été autorisée à le faire. Un agente de sécurité lui a indique que cela n'était "pas permis". Notre diéteticienne Chloé Vuillemin se penche sur cette question de l'allaitement en public, le fonctionnement de l'allaitement et ses bienfaits nutritionnels.

Avez-vous la solaire attitude ?

Le vendredi 17 juin 2022 a débuté à l’école primaire Jean Macé de Besançon, une campagne de prévention aux risques solaires. C’est une campagne mise en place depuis 2016 par la Ville de Besançon, associée à l’Asfoder, l’Association des Dermatologues de Franche-Comté. 

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.39
légère pluie
le 30/06 à 21h00
Vent
0.93 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
99 %

Sondage