Des inscriptions nazies sur la porte de la mosquée de Pontarlier

Publié le 30/01/2014 - 15:51
Mis à jour le 16/04/2019 - 12:01

Une croix gammée et un sigle SS ont été tagués ce jeudi 30 janvier sur la porte d’entrée de la mosquée. Les inscriptions à la peinture blanche ont été effacées dans la matinée par les services de la ville. La police de Pontarlier lance un appel à témoins. Tahar Belhadj, président de la fédération régionale de la Grande mosquée de Paris s'est dit "consterné". 

PUBLICITÉ

Les deux tags ont été découverts jeudi sur la porte rouge de la mosquée Philippe-Grenier, située au centre de Pontarlier, a indiqué le parquet de Besançon. Les inscriptions ont probablement été inscrites dans la nuit de mercredi à jeudi.

« On a confiance en la République (…) mais la peur est là… « 

« C’est un acte contre l’islam et les valeurs de l’islam. Il y a une islamophobie qui règne dans les esprits et j’ai peur qu’elle nuise à notre 
vivre-ensemble« , a réagi, « consterné« , Tahar Belhadj, président de la fédération régionale de la Grande mosquée de Paris. « Depuis plusieurs mois, il y a une recrudescence des actes islamophobes en Franche-Comté. On a toujours confiance en la république et (ses) valeurs (…) mais la peur est là« , a ajouté M. Belhadj, dénonçant un « acharnement » contre sa communauté. 

En décembre dernier, une tête de porc avait été retrouvée devant la mosquée Souna de Besançon, déjà visée par des tags à caractère nazi en août et en  novembre. La mosquée Al-Fath de Besançon avait également été victime de tags racistes en novembre. Début 2013, des étoiles de David avaient également été  taguées sur les murs d’enceinte des mosquées Souna et Al-Fath de Besançon. 

  • Téléphone du commissariat de Pontarlier : 03 81 38 51 10

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Lundi 17 juin 2019, Jonathann Daval a livré des aveux complets lors d'une reconstitution qui s'est déroulée pendant sept  heures à Gray en Haute-Saône, reconnaissant avoir lui-même "procédé à la crémation du corps" de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups violents, a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.24
ciel dégagé
le 18/06 à 0h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1017.03 hPa
Humidité
92 %

Sondage