Des panneaux pour "absorber le bruit" dans deux classes en REP + à Planoise ?

Publié le 23/03/2018 - 14:44
Mis à jour le 27/03/2018 - 09:09

À la rentrée de septembre 2018, des élèves de deux écoles de Planoise en REP + (réseau d'éducation prioritaire) pourront bénéficier de panneaux amovibles permettant de réduire le bruit appelés "métamatériaux". Les panneaux pourront donc être tirés pour séparer la classe en deux afin de travailler en plus petit groupe.

PUBLICITÉ

Insonoriser des classes en donnant une forme à des matériaux, est-ce possible ? L’idée est venue d’Aliyasin El Ayouch, docteur-entrepreneur, lorsqu’il était encore étudiant en doctorat lors de l’année de présentation de sa thèse. Faisant petit à petit son chemin, la réalisation du projet a débuté il y a deux ans avec l’aide d’un chercheur, un enseignant-chercheur et un ingénieur à l’institut Femto-ST de Besançon. Ils sont à présent en création d’entreprise.

Absorber le bruit par les formes

« Il s’agit de métamatériaux acoustiques. Se sont des matériaux artificiels qui, contrairement aux matériaux classiques, ont des performances exceptionnelles. En prenant n’importe quels matériaux, que cela soit du bois, du pastique ou du verre, et en lui donnons une certaine forme nous sommes capables de le rendre absorbant vis-à-vis du bruit », explique Aliyasin El Ayouch. Des premiers tests ont déjà été effectués.

Un moyen de réduire le coût d’éventuels travaux

Ces panneaux, nouvelle génération, éviteront « de lourds travaux », précise le doctorant-entrepreneur. Une enveloppe globale de 40.000 euros serait prévue pour deux classes. « Etant encore en développement, le coût n’est pas encore représentatif. L’idée est d’être plus efficace en évitant des travaux lourds et qui dit travaux lourds dit une autre fourchette de prix pour la ville », précise le docteur-entrepreneur.

Vers d’autres utilisations ?

En plus de servir dans les classes, ces matériaux innovants pourraient être utilisés sur du mobilier acoustique. « Les bureaux, les armoires, les tables ne sont pas absorbants au niveau acoustique, car ils sont faits avec des matériaux qui réfléchissent le son. Nous aimerions donc structurer les matériaux qui constituent nos mobiliers (bois, plastique, verre), et qu’ils contribuent au confort sonore d’une pièce », explique Aliyasin El Ayouch.

Info +

  • En plus de l’Institut Femto ST qui héberge le développement du projet, l’incubateur Bourgogne-Franche-Comté a soutenu le projet ainsi que l’institut pour l’administration des entreprises (IAE), la BPI et BGE.
  • Le nom des écoles visées par ce projet n’a pas encore été communiqué.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.31
forte pluie
le 19/10 à 18h00
Vent
0.83 m/s
Pression
1007.51 hPa
Humidité
98 %

Sondage