Des pompiers du Doubs vont apprendre la langue des signes

Publié le 11/05/2021 - 12:02
Mis à jour le 11/05/2021 - 12:02

Afin de pouvoir accompagner dans certaines démarches ou prendre en charge une personne blessée souffrant de surdité, le service départemental d'incendie et de secours du Doubs propose à ses personnels une initiation à la langue des signes française. Première session le mardi 18 mai 2021 au centre de secours principal de Besançon-Est à Chalezeule.

 © nieekverlaan PXB CC0
© nieekverlaan PXB CC0

Les stagiaires seront formés par Magali Carre-Ethuin, auteure et gérante de « Carre m’en dit » , société basée dans l’agglomération de Montbéliard.

"Pour une personne sourde ou malentendante, le rapport aux autres, à la culture, au monde du travail, aux soins médicaux ou aux services administratifs peut parfois ressembler à un parcours du combattant" indique le Sdis25 dans un communiqué

La première session de formation à la langue des signes française se déroulera sur une matinée le mardi 18 mai 2021 au centre de secours de Chalezeule. Elle regroupera huit personnels administratifs du SDIS, auxquels s’ajouteront huit personnels du Conseil départemental du Doubs.

L’objectif pour le SDIS est de former non seulement des personnels administratifs, pour l’accueil et l’orientation d’une personne malentendante en apprenant une dizaine de signes mais aussi un pool de sapeurs-pompiers professionnels, affectés dans différents centres d’incendie et de secours du département, pour qu’ils soient en capacité de réaliser l’approche d’une victime (questionnement) et un bilan secouriste simplifié, avec l’apprentissage d’une trentaine de signes

La formation d’un premier groupe de 15 sapeurs-pompiers professionnels (formation de 3 heures) se déroulera quant à elle sur le mois de juin.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Le tribunal de Besançon ouvre ses portes au grand public

Dans le cadre de la journée "Justice portes ouvertes" du 29 juin 2021, les agents du greffe et magistrats du palais de justice de Besançon, ainsi que les avocats du barreau de Besançon proposent d’accueillir les justiciables qui souhaitent "connaitre davantage leur justice et échanger sur son fonctionnement, ses enjeux, son organisation et l’importance des moyens dont elle a besoin."

Sondage – En tant que parents, souhaitez-vous faire vacciner votre enfant mineur contre la Covid-19 ?

Depuis le 15 juin dernier, la vaccination est ouverte aux mineurs de plus de 12 ans en France. Elle se déroule uniquement en centre de vaccination et avec le vaccin Pfizer-BioNtech. En tant que parents, souhaitez-vous faire vacciner votre/vos enfants ? C'est notre sondage de la semaine.

Covid-19 : l’Adapei du Doubs annule pour la deuxième année consécutive son Opération Brioches

En 2020, la 50e Opération Brioches de l’Adapei du Doubs n’avait finalement pas eu lieu au regard de la situation sanitaire. Cette année encore, le contexte de crise sanitaire ne permet pas à l'Adapei du Doubs d’envisager sereinement l’organisation d’une Opération Brioches en 2021 qui mobilise habituellement plus de 4.000 bénévoles à travers le département, notamment des personnes fragiles (âgées, en situation de handicap).

La Mutuelle de Poitiers Assurances à Besançon : 26 ans de proximité

PUBLI-INFO • Corinne Alonet, vous reçoit dans son agence Mutuelle de Poitiers Assurances avec ses collaboratrices Julie Isabey et Carole Vacelet. Originaire de la région et responsable de l’agence depuis 1995, Corinne Alonet possède une véritable connaissance du tissu économique local. Son agence située au cœur de la ville de Besançon lui permet de renforcer la relation de proximité qu’elle a à cœur d’entretenir avec ses assurés.

Fête de la musique dans les bars et restaurants : les concerts autorisés en intérieur mais pas en extérieur

Mise à jour • La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a annoncé jeudi 17 juin l'assouplissement du protocole sanitaire pour la Fête de la musique le 21 juin : "les mini concerts dans les bars et les restaurants seront possibles". Dans le Doubs, les concerts en terrasses restent interdits. Seuls les évènement en intérieurs sont autorisés  dans le respect des restrictions sanitaires. 

La police et la gendarmerie mobilisées en Haute-Saône pour lutter contre les « distracteurs »

Après une année pendant laquelle l'accidentologie a fortement baissé (crise sanitaire, confinements, couvre-feu...) une recrudescence d’accidents graves est constatée depuis le mois de mai 2021 par la préfecture de Haute-Saône. Ils sont provoqués le plus souvent par des comportements dangereux... Lors d'une opération de contrôle dans le département le 15 juin dernier, 62 infractions ont été recensées par les forces de l'ordre liées notamment aux "distracteurs de conduite".

Baisse de la vaccination en Haute-Saône : la préfète veut booster la prise de rendez-vous à l’approche de l’été

Malgré 46% de la population primo-vaccinés en Haute-Saône, la préfète Fabienne Balussou souhaite promouvoir davantage la vaccination par le biais des acteurs locaux suite à une baisse de la prise de rendez-vous au mois de juin, selon un communiqué du 17 juin.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.61
légère pluie
le 23/06 à 18h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
87 %

Sondage