Des pompiers du Doubs vont apprendre la langue des signes

Publié le 10/09/2021 - 11:42
Mis à jour le 10/09/2021 - 11:43

Afin de pouvoir accompagner dans certaines démarches ou prendre en charge une personne blessée souffrant de surdité, le service départemental d’incendie et de secours du Doubs propose à ses personnels une initiation à la langue des signes française. Premières sessions le lundi 13 et le mardi 21 septembre 2021 au centre de secours principal de Besançon-Est à Chalezeule.

 © nieekverlaan PXB CC0
© nieekverlaan PXB CC0

Une première session s’est déjà déroulée en mai dernier avec des personnels administratifs du Sdis et du conseil départemental, pour l’accueil et l’orientation d’une personne malentendante.

"Pour une personne sourde ou malentendante, le rapport aux autres, à la culture, au monde du travail, aux soins médicaux ou aux services administratifs peut parfois ressembler à un parcours du combattant" indique le Sdis25.

La première session de formation à la langue des signes française se déroulera sur une matinée le lundi 13 septembre 2021 au centre de secours de Chalezeule. Une deuxième sessions est programmée le 21 septembre

Elle regroupera 14 personnels des centres de Besançon (Centre Est) mais aussi de Pontarlier, Montbéliard, Morteau et Audincourt-Valentigney.

Les stagiaires seront formés par Magali Carre-Ethuin, auteure et gérante de "Carre m'en dit" , société basée dans l’agglomération de Montbéliard.

L'objectif est que les sapeurs-pompiers professionnels soient en capacité de réaliser l’approche d’une victime (questionnement) et un bilan secouriste simplifié, avec l’apprentissage d’une trentaine de signes.

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Société

Comment devient-on sapeur-pompier volontaire ?

Gérald Darmanin a appelé les employeurs de sapeurs-pompiers volontaires à les libérer de leurs responsabilités pour qu'ils puissent rejoindre les casernes. Face à l'ampleur des incendies qui ont ravagé les forêts françaises cet été, le gouvernement entend mobiliser davantage les pompiers volontaires, qui représentent plus des trois quarts des sapeurs-pompiers en France.

Canicule : les déchetteries du Sybert adaptent leurs horaires d’ouverture

Les épisodes de fortes chaleurs se multiplient. Pour le confort des usagers et la sécurité de son personnel, le Sybert informe qu'il adaptera les horaires d’ouverture des déchetteries en fonction des alertes Météo France liées aux épisodes caniculaires. Ce sera la cas ce mercredi 3 et jeudi 4 août 2022. 

Don du sang : l’EFS appelle la population à se mobiliser, une « urgence vitale »

L’EFS publie pour la seconde fois de son histoire, et ce à moins de 6 mois d’intervalle, un bulletin d’urgence vitale. Le niveau des réserves de sang de la France est historiquement bas, une situation critique qui pourrait se révéler dangereuse à court terme pour soigner les patients, selon un communiqué fin juin dernier.

Dernière ligne droite du programme « Plantons des haies ! » en Bourgogne Franche-Comté 

"Plantons des haies !", programme du plan France Relance engagé par l’État, entre dans sa dernière ligne droite cet été 2022. Ce programme du gouvernement soutient financièrement et administrativement les plantations en terres agricoles depuis juillet 2021. Les structures d’appui retenues pour faire partie du programme accompagnent techniquement les bénéficiaires dans la plantation des haies et d’arbres en intraparcellaires.

Bouchons sur l’autoroute des vacances : comment occuper les enfants dans la voiture ?

Bison Futé annoncé un samedi 30 juillet « noir » sur les routes en raison du fameux chassé-croisé entre les juilletistes et les aoûtiens. Il va falloir s’armer de patience dans les bouchons, ce qui n’est loin d’être facile… surtout quand on a des enfants à l’arrière impatients. Voici quelques conseils pour les occuper.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.09
nuageux
le 17/08 à 15h00
Vent
0.39 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
48 %

Sondage