300 vélos électriques bientôt sur le réseau Ginko…

Publié le 22/12/2018 - 16:29
Mis à jour le 23/04/2019 - 17:12

En 2019, le Grand Besançon et Keolis Besançon Mobilités proposeront 300 vélos à assistance électrique en location sur l’ensemble du territoire. Un déploiement qui pourrait se poursuivre si ce nouveau service rencontre le succès escompté.
 

 ©
©

Une nouvelle offre de services

Sous l’impulsion du Grand Besançon, Keolis Besançon Mobilités, délégataire du réseau de transport Ginko, proposera le service GINKO VELO.? À partir du mois de juin, ce nouveau service facilitera la location de vélos à assistance électrique (VAE) sur une moyenne ou longue durée, sur l’ensemble du réseau grand bisontin. Une nouvelle offre qui s’inscrit dans le schéma cyclable en cours de validation, lui- même faisant partie du projet de territoire.

L’objectif du Grand Besançon est de toujours "mieux adapter l’offre aux besoins croissants de mobilité, en tenant compte des contraintes locales, tout en répondant aux enjeux environnementaux et économiques actuels", nous précise-t-on.

Des solutions de mobilité alternatives ?

Selon les statistiques 2013 de l’INSEE parues en 2016, une majorité des salariés qui résident en périurbain travaille au moins à 13,6 kilomètres de chez eux.

Le choix du VAE permet, selon le Grand Besançon de :

  • "favoriser l’intermodalité, notamment pour les périurbains,?
  • s’adapter à la topographie du territoire pour concerner un large public en termes d’âge et de capacité physique mais aussi en termes de besoins,?
  • faciliter la vie des actifs et des usagers du réseau en leur permettant de tester l’utilisation de cet équipement, pour ensuite les inciter à l’acquérir,?
  • encourager la pratique du vélo, bonne pour la santé".

Ces nouveaux vélos à assistance électrique, disposeront d’une autonomie d’au moins 60 km en mode d’assistance intermédiaire et d’une puissance minimum de 360 Wh.

Une flotte de 650 Vélos…

Dans un premier temps, 300 K€ HT (1K = 1000 euros) seront investis pour acquérir une flotte de 250 à 300 VAE. Puis, si le service rencontre le succès escompté, le Grand Besançon se dotera de vélos supplémentaires en 2020 et 2021, pouvant aller jusqu’à 650 vélos. Au final, l’investissement total s’élèverait à 500 K€ HT.

Trois box à vélos en 2019

Afin de favoriser le report modal des périurbains, trois box à vélos sécurisés seront déployés en 2019 dans le Grand Besançon pour un investissement complémentaire de 100 K€. Ces équipements seront installés au cœur des « nœuds de mobilité » qui concentrent plusieurs offres de services : car, trains, bus, itinéraires cyclables. Ils complèteront les 2 Ginko VéloParks qui seront prochainement mis en service. A terme, 8 box à vélos seront mis à disposition des usagers.

Pendant la durée de location, les usagers assurent la recharge, l’entretien et la sécurisation du vélo à assistance électrique. Cependant, une maintenance régulière du vélo est comprise dans le contrat de location. Gestion de la location, maintenance des box et des vélos, commercialisation seront assurées par Keolis Besançon Mobilités.

Pour quel prix ?

(tarifs prévisionnels):

Tout public Abonne?s Ginko
1 mois 50 € 25 €
3 mois 100 € 50 €
1 an 240 € 120 €

Une caution de 600 € sera demandée lors de la location du VAE.

Le point sur le réseau Ginko :

• 6 pôles d’échanges pour faciliter le déplacement des usagers entre les réseaux urbains et périurbains : « Temis », « Orchamps », « Micropolis », « Chamars » « République » et « Gare Viotte »

• 5 Parkings Relais (P+R) pour privilégier l’intermodalité « Voiture – Réseau Ginko» : « Hauts du Chazal », « Temis », « Micropolis », « Fort Benoît » et « Ile de France (uniquement réservé aux abonnés Ginko)

• 15 haltes ferroviaires desservies à l’échelle du territoire pour favoriser l’utilisation des TER en lien avec le réseau Ginko

•2 « VéloParks » prochainement en service sur le territoire, pour mêler usage du vélo et du réseau Ginko

• Le service « VéloCité » accessible via un abonnement annuel au réseau Ginko, pour réaliser « le dernier kilomètre »

• Bientôt 2 nouveaux services : « Ginko Vélo » (Vélos à assistance électrique en location longue durée) et «Ginko Voit’» (plateforme de covoiturage à l’échelle du Grand Besançon), tous les deux complémentaires au réseau de transport en commun.

• 100 % des tramways accessibles, 92% des bus, plus de 200 arrêts (chi re qui doublera en 2019) sur plus de 1 000 points d’arrêt (urbain : 588, périurbain : 506).

Info +

Une fréquentation en progression sur le nouveau réseau Ginko

Depuis le lancement du nouveau réseau, avec 3 903 776 voyages enregistrés sur les mois de septembre et octobre 2018, la fréquentation du réseau Ginko (périmètre urbain) est en hausse de 7,3% par rapport à l’année précédente comptabilisant 264 766 voyages supplémentaires.

  •  Lignes tramway T1 et 2 : + 150 807 voyages (+9,8%)
  • Lignes Bus : + 113 959 voyages (+5,4%)?Les usagers du réseau Ginko sont par ailleurs de plus en plus dèles avec un nombre d’abonnés croissant : + 3% pour Besançon et + 8,4% pour les communes périurbaines
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Après l’effondrement karstique, des commerçants de la rue de Vesoul impactés par les travaux de la piste cyclable…

C’en est trop pour plusieurs commerçants de la rue de Vesoul à Besançon ce lundi 22 juillet 2024… Une tranchée a été creusée pour créer la voie cyclable mais condamne l’accès à plusieurs magasins de la zone… Pour rappel, la rue a rouvert le 28 juin après quatre mois de fermeture suite à l’effondrement karstique.

Sondage – Pour vos vacances, avez-vous arrêter de prendre l’avion pour une question environnementale ?

Cette question de continuer de prendre l’avion ou non pour limiter son impact sur le réchauffement climatique est de plus en plus fréquente, en tous cas chez celles et ceux qui ont les moyens de prendre l’avion pour partir en vacances (90 % de la population mondiale n'a jamais pris l'avion). Et vous, avez-vous arrêter de choisir le moyen de transport pour une question environnementale ? C’est notre sondage de la semaine.

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.98
nuageux
le 25/07 à 03h00
Vent
1.6 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %