Deux étudiantes remportent la finale régionale de "Ma thèse en 180 secondes"

Publié le 16/04/2016 - 15:42
Mis à jour le 16/04/2016 - 15:43

Le 8 avril 2016, lors des phases finales régionales du concours international "Ma thèse en 180 secondes" organisées par la COMUE de l’université de Bourgogne-Franche-Comté, sur le campus de sevenans de l’UTBM, deux candidates ont été sélectionnées pour la finale nationale à Bordeaux.

 ©
©

Dans le cadre du concours international "Ma thèse ne 180 secondes" lancé en France par le CNRS et la Conférence des Présidents d’Université, des phases régionales finales se sont tenues le 8 avril 2016 sur le campus de Sevenans de l’UTBM. Sous l’égide de la COMUE, la communauté d’universités et d’établissement de la région, dix candidats doctorants ont présenté leurs thèses en 3 minutes, soit 180 secondes.

Deux gagnantes

Ce sont deux filles qui ont séduit le public et le jury. L’une, Asmae Hamzaoui, doctorante de l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard a remporté le Prix du public. Cette étudiante de 27 ans, a présenté sa thèse sur ces recherches dans le domaine des sciences des matériaux, et plus particulièrement sur "l’Etude de capteurs d'effort piézoélectriques par technologie couches minces". Plus simplement : comment recharger la batterie de son portable tout en marchant.

La seconde finaliste régionale, retenue par le jury, cette fois-ci, c’est Marie Petitjean doctorante à l’Université de Franche-Comté. Sa thèse porte sur la recherche dans le domaine de la biologie "Dix-sept ans d'analyse génotypique et phénotypique d'une souche épidémique de Pseudomonas Aeruginosa au cours de sa diffusion hospitalière". Toutes deux se sont vues remettre la somme de 150 euros pour encourager leurs efforts.

Le jury était composé de :

  • Katy Cabaret, co-responsable du master "entrepreunariat technologique et industriel" à l’UTBM et référente du programme PEPITE Bourgogne Franche-Comté à destination des étudiants entrepreneurs
  • Claire Dupouët, directrice du service sciences, arts et culture à l'université de Franche-Comté
  • Nanta Novello-Paglianti, enseignante-chercheuse en sciences de l'information et de la communication au sein du laboratoire universitaire bourguignon Cimeos
  • Cécile Pollart, journaliste à Radio Campus Besançon

Ma thèse en 180 secondes

Ce dispositif a été mis en place pour permettre aux chercheurs d’expliquer rapidement et simplement leurs travaux parfois complexes, afin qu’ils puissent s’inscrire dans une démarche professionnelle. Les deux gagnantes de la région Bourgogne-Franche-Comté affronteront 13 autres candidats lors de la finale le 31 mai 2016 à Bordeaux. Si l’une d’elle est qualifiée, elle partira au Maroc pour la finale internationale en septembre 2016.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Éducation : pas de rassemblement prévu dans le Doubs ce jeudi

Plusieurs syndicats ont lancé un appel à la grève pour la journée ce jeudi 20 janvier 2022 dans les écoles, collèges et lycées après le mouvement d'ampleur de jeudi dernier, pour demander "des réponses fortes" face au "chaos" engendré par la crise sanitaire, et des investissements massifs dans l’éducation. Aucun rassemblement n’est organisé dans l’Académie excepté à Belfort où une manifestation est prévue à 17h00 Place Corbis.

Besançon : la Semaine olympique et paralympique s’adapte encore au contexte sanitaire

La Semaine Olympique et Paralympique 2022 se déroulera du 24 au 29 janvier 2022 à Besançon. Elle s’adresse aux enseignants ainsi qu’aux élèves de la maternelle à l’université, mais aussi aux athlètes et aux collectivités territoriales. Cet événement national a pour but de valoriser le sport, sensibiliser les pratiquants au maintien ou à la reprise d’une activité physique tout en mobilisant la communauté éducative autour des valeurs citoyennes et sportives.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -3.69
peu nuageux
le 22/01 à 6h00
Vent
1.93 m/s
Pression
1035 hPa
Humidité
100 %

Sondage