Deux étudiantes remportent la finale régionale de "Ma thèse en 180 secondes"

Publié le 16/04/2016 - 15:42
Mis à jour le 16/04/2016 - 15:43

Le 8 avril 2016, lors des phases finales régionales du concours international "Ma thèse en 180 secondes" organisées par la COMUE de l’université de Bourgogne-Franche-Comté, sur le campus de sevenans de l’UTBM, deux candidates ont été sélectionnées pour la finale nationale à Bordeaux.

 ©
©

Dans le cadre du concours international "Ma thèse ne 180 secondes" lancé en France par le CNRS et la Conférence des Présidents d’Université, des phases régionales finales se sont tenues le 8 avril 2016 sur le campus de Sevenans de l’UTBM. Sous l’égide de la COMUE, la communauté d’universités et d’établissement de la région, dix candidats doctorants ont présenté leurs thèses en 3 minutes, soit 180 secondes.

Deux gagnantes

Ce sont deux filles qui ont séduit le public et le jury. L’une, Asmae Hamzaoui, doctorante de l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard a remporté le Prix du public. Cette étudiante de 27 ans, a présenté sa thèse sur ces recherches dans le domaine des sciences des matériaux, et plus particulièrement sur "l’Etude de capteurs d'effort piézoélectriques par technologie couches minces". Plus simplement : comment recharger la batterie de son portable tout en marchant.

La seconde finaliste régionale, retenue par le jury, cette fois-ci, c’est Marie Petitjean doctorante à l’Université de Franche-Comté. Sa thèse porte sur la recherche dans le domaine de la biologie "Dix-sept ans d'analyse génotypique et phénotypique d'une souche épidémique de Pseudomonas Aeruginosa au cours de sa diffusion hospitalière". Toutes deux se sont vues remettre la somme de 150 euros pour encourager leurs efforts.

Le jury était composé de :

  • Katy Cabaret, co-responsable du master "entrepreunariat technologique et industriel" à l’UTBM et référente du programme PEPITE Bourgogne Franche-Comté à destination des étudiants entrepreneurs
  • Claire Dupouët, directrice du service sciences, arts et culture à l'université de Franche-Comté
  • Nanta Novello-Paglianti, enseignante-chercheuse en sciences de l'information et de la communication au sein du laboratoire universitaire bourguignon Cimeos
  • Cécile Pollart, journaliste à Radio Campus Besançon

Ma thèse en 180 secondes

Ce dispositif a été mis en place pour permettre aux chercheurs d’expliquer rapidement et simplement leurs travaux parfois complexes, afin qu’ils puissent s’inscrire dans une démarche professionnelle. Les deux gagnantes de la région Bourgogne-Franche-Comté affronteront 13 autres candidats lors de la finale le 31 mai 2016 à Bordeaux. Si l’une d’elle est qualifiée, elle partira au Maroc pour la finale internationale en septembre 2016.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Cantines à Besançon : les enfants mangeront chaque jour à la même table

Afin de répondre à l’évolution de la situation épidémique de Covid-19, le protocole sanitaire des écoles de premier degré de Besançon a été modifié. Les nouvelles consignes portent essentiellement sur l’organisation de la restauration scolaire. Les adaptations seront mises en place progressivement à partir du lundi 25 janvier 2021. 

« Etudiants ignorés et espoirs enterrés » : un appel à la mobilisation le 26 janvier sur le campus de Besançon

Alors que les étudiants vivent une année particulièrement difficile à cause de la crise sanitaire, 25 associations étudiantes dont la BAF appellent à la mobilisation le 26 janvier. A Besançon, une action s'organise sur le campus de Besançon dans le strict respect des gestes sanitaires.

Une nouvelle formation pour devenir professeur des écoles

Face à la demande croissante de néo-bacheliers souhaitant se préparer au métier de professeur des écoles, l'université de Franche-Comté (avec son INSPÉ, Institut National Supérieur du Professorat et de l’Éducation), le rectorat et les services académiques, proposeront un parcours préparatoire au professorat des écoles (PPPE) sur le site de Belfort dès la rentrée 2021.

Covid-19 : le lycée de Dannemarie-sur-Crête fermé suite à une campagne de dépistage

+ origine probable de la contamination • Tous les élèves du lycée Granvelle de Dannemarie-sur-Crète sont invités à rester chez eux depuis mercredi 20 janvier et ce pendant 7 jours. Cet établissement a fait l'objet d'une grande campagne de dépistage collective (18 et 19 janvier) pour tous les personnels et apprenants. Elle a permis permis de déceler une augmentation du nombre de cas contacts à risques (114) et du nombre de cas positifs (57).

Université de Franche-Comté : « une profonde inquiétude » de la part d’enseignants sur la réussite et la santé de leurs étudiants

Le Département de Mathématiques à l'université de Franche-Comté a adopté une motion faisant part de sa "profonde inquiétude concernant les conséquences de l'enseignement à distance" et demandant la réouverture de l'université aux étudiants, apprend-on dans un communiqué du 20 janvier 2021.

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie  hydrogène".

Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.27
légères chutes de neige
le 25/01 à 12h00
Vent
4.91 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
97 %

Sondage