Alerte Témoin

Dijon met fin au service des "correspondants de nuit" dans les cités HLM

Publié le 08/02/2013 - 09:11
Mis à jour le 08/02/2013 - 09:11

Le service de médiation sociale des "correspondants de nuit", chargés de veiller sur les cités HLM, va prendre fin d'ici au 1er avril dans l'agglomération dijonnaise, le Grand Dijon n'ayant pas renouvelé son appel d'offres.

Les correspondants de nuit interviennent quand les services HLM sont fermés dans les quartiers dits sensibles pour régler un large éventail de problèmes sociaux (disputes, voisinage...). "Un arrêt progressif interviendra pour un arrêt définitif le 1er avril 2013", a indiqué le Grand Dijon. 

L'agglomération justifie le non-renouvellement de son appel d'offres par une "évolution des besoins sur les territoires" et des "contraintes budgétaires avec les évolutions des dotations et des aides pour les bailleurs et les collectivités". 

Le dispositif, mis en place en 2004, était financé par l'agglomération, les communes concernées (Chenôve, Dijon, Longvic, Quetigny et Talant) et les bailleurs sociaux. Le Conseil général de Côte-d'Or s'est retiré en 2010 du financement.

"Plus de 40 villes en France, de Paris à La Rochelle en passant par Roubaix" ont adopté le système des correspondants de nuit depuis 1993, a déclaré Jean-Yves Gérard, ancien adjoint au maire de Rennes et président du "Réseau des villes correspondants de nuit".   "Il n'y a pas de perte de vitesse, d'autres services sont en projet, a-t-il ajouté. Mais ce qui s'est passé à Dijon montre qu'il faut qu'on franchisse le cap de la maturité".

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Déconfinement phase 2 : qu’est-ce qui va changer à Besançon à partir du 2 juin ?

Suite à l’annonce du Premier ministre Edouard Philippe, la Région Bourgogne-Franche-Comté est désormais classée en zone verte. Dans ces conditions, sous réserve des autorisations préfectorales nécessaires, la Ville de Besançon annonce les réouvertures des écoles, des cafés et des restaurants, des piscines publiques, etc.

Coronavirus : feu vert à StopCovid, la France attend l’acte II du déconfinement

Collégiens et lycéens, restaurateurs, vacanciers... Alors que la France est suspendue aux annonces gouvernementales sur l'acte II du déconfinement, attendues ce jeudi après-midi, l'Assemblée a donné mercredi 28 mai 2020 son feu vert à l'application de traçage StopCovid, qui devrait être téléchargeable dès ce week-end. Le Sénat a également voté en faveur de la mesure.

Des pots de yaourt qui disent "merci" !

Si les élèves de l’Ecole Nationale d’Industrie Laitière et des Biotechnologies de Poligny suivent leur formation à distance depuis le 17 mars, les formateurs eux restent mobilisés pour fabriquer des produits laitiers. Pour montrer leur soutien "à tous ceux qui se sont mobilisés pendant la crise du covid-19", ils ont fait un clin d'œil sur leurs pots de yaourt…

Essayage, nombre de clients, masques… : comment s’organisent les grands magasins de prêt-à-porter ?

Depuis lundi 11 mai, les Franc-Comtoises et les Francs-Comtois peuvent circuler librement dans leur département respectif et à moins de 100 km sans attestation. Ils peuvent donc faire du shopping tout en respectant les règles sanitaires indispensables à la lutte contre la propagation du covid-19. Quelles sont les mesures prises par les grands magasins de vêtements ? Nous nous sommes procurés un document distribué dans tous les magasins d'une grande chaîne française de prêt-à-porter pour homme.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.23
ciel dégagé
le 31/05 à 12h00
Vent
5.48 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
38 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune