Dijon Métropole : ouverture d'une station de recharge haute puissance pour toutes mobilités

Publié le 02/11/2022 - 16:26
Mis à jour le 03/11/2022 - 16:21

Allego, entreprise leader sur les solutions de recharge rapide et ultrarapide en Europe, annonce l’ouverture au public de sa première station de recharge haute puissance à Quétigny, en métropole dijonnaise. Plusieurs villes de Bourgogne-Franche-Comté seront bientôt équipées, comme Dijon, Beaune et Besançon.

 © Allego Quetigny
© Allego Quetigny

En septembre 2022, 2.717 points de recharge ont été décomptés sur la région Bourgogne-Franche-Comté, pour un total de 71.630 sur tout le territoire. Un nombre qui reste loin de l’objectif des 100.000 bornes établi par le gouvernement. Dans ce contexte, Allegro a annoncé l’ouverture d’une de recharge ultrarapide au sein de la zone commerciale Carrefour Quétigny.

Cette formule permet de s’adresser aux différentes formes de mobilité électrique allant du vélo à la voiture en passant par la trottinette et le scooter. L’objectif : "donner une réponse globale aux défis posés par les déplacements longue distance et la mobilité urbaine de demain."

Plusieurs types de recharge sont proposés

D’une part, une offre confort est disponible avec quatre points qui proposent une charge à 22 kW en courant alternatif. D’autre part, des bornes ultrarapides de 150 kW sont également disponibles afin d’atteindre un temps de charge entre 20 et 40 minutes. Le but est de répondre à des besoins différents en fonction des usages des consommateurs, qu’ils aillent faire des courses où qu’ils soient en simple déplacement.

“A travers ce partenariat avec Carrefour, nous souhaitons apporter des solutions de recharge à la fois fiables et accessibles à tous. Avec le secteur des voitures électriques qui ne cesse de se développer, il est important de répondre aux besoins des électro-mobilistes qui sont de plus en plus nombreux. Pour ce faire, nous mettons à leur disposition des points de charge ultrarapide, afin que la question de la recharge ne soit plus une source de préoccupation." Mathieu Bonnet - Directeur Général d’Allego

Par ailleurs, un service de recharge pour les mobilités douces (VAE, trottinettes et scooters électriques) est également accessible via 15 points de charge. Ces hubs sont ouverts à tous les moyens de paiement : application Carrefour Energie, cartes bancaires et badges de recharge.

D'autres villes de la région bientôt équipés

En 18 mois, pas moins de 200 stations de charge rapide seront disponibles soit 2.000 points de charges à la fois pour la clientèle des espaces commerciaux mais également pour les automobilistes de passage. D’ici à mi 2023, sur la région Bourgogne Franche-Comté, ce déploiement veut se concrétiser avec :

  • Plus de 45 points de charge normale à rapide sur 5 stations
  • Et 27 points de charge rapides

A travers cette collaboration avec tous les hypermarchés Carrefour, Allego maillera l'ensemble de la région aussi bien dans les grands centres que dans des zones moins fréquentées. Plusieurs villes seront ainsi très prochainement équipées : Dijon Toison d'Or, Beaune ou encore Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

De nouvelles mesures pour la sécurisation des transports en commun à Besançon et Dijon

Dans le cadre de la politique offensive menée dans la lutte contre la délinquance, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, a décidé de renforcer significativement la lutte contre l’insécurité dans les transports en commun en doublant les effectifs dédiés à la sécurisation des transports. Besançon 

Le Grand Besançon compte trois nouveaux parkings de covoiturage

Trois nouveaux parkings de covoiturage viennent d’être aménagés sur les communes de Chemaudin- et-Vaux, Marchaux-Chaudefontaine et Miserey-Salines. Ce dernier a été inauguré ce jeudi 10 novembre par la présidente de Grand Besançon Métropole, le 5e vice-président de GBM Yves Guyen, le maire de Miserey-Salines Marcel Felt et Philippe Giguet, directeur du patrimoine d’APRR.

Clément Beaune a demandé à la SNCF de travailler à un " bouclier tarifaire " pour limiter le prix des billets

Le ministre des Transports Cléments Beaune a demandé dimanche 6 novembre 2022 à la SNCF de "travailler en matière de prix des billets sur un bouclier tarifaire" alors que ceux-ci devraient inévitablement augmenter en 2023 face à l'explosion des prix de l'énergie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.02
légère pluie
le 29/11 à 3h00
Vent
0.81 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
98 %