Dijon proposée par la France pour accueillir l'ONU du vin

Publié le 12/07/2021 - 14:34
Mis à jour le 12/07/2021 - 17:49

Le gouvernement français a retenu la ville de Dijon pour accueillir l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), choix qui doit encore être ratifié en octobre par les Etats membres, a-t-on appris ce lundi 12 juillet 2021 auprès de l’OIV et de la municipalité.

"Le ministère de l'Agriculture français vient d'annoncer son choix : la ville de Dijon a été proposée aux Etats membres de l'OIV pour accueillir le futur siège", a annoncé sur Twitter l'OIV.

La capitale bourguignonne était en concurrence avec Bordeaux et Reims pour héberger le site de l'institution à compétences scientifiques et techniques, considérée comme l'"ONU du vin", qui est actuellement basée à Paris. Le maire socialiste de Dijon, François Rebsamen, s'est réjoui de "cette grande ambition" pour sa ville, qui a "su créer une mobilisation collective (...) et a su rassembler le monde du vin et le monde universitaire". "Nous avons proposé un site exceptionnel à 200 m de la Cité internationale de la gastronomie et du vin", qui doit être inaugurée en avril, a fait valoir M. Rebsamen.

A Bordeaux, le président du Conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux (CIVB) Bernard Farges s'est déclaré "forcément déçu". "Quand on participe à un match, c'est pour le gagner, là on a perdu", a-t-il réagi sans vouloir s'étendre sur un sujet qui a fait grincer des dents dans le Bordelais où beaucoup pensent que le match était peut-être joué d'avance.

L'OIV est composée de 48 Etats membres et assure disposer d'un réseau de plus de 1.000 experts dans le secteur vitivinicole. C'est l'hôtel d'Esterno, un hôtel particulier dijonnais du XVIIe siècle, qui a été proposé pour héberger le futur siège bourguignon.

"L'assemblée générale de l'OIV se tiendra à Dijon pour valider définitivement le processus fin octobre", a précisé le maire de Dijon, ajoutant qu'il restait "quelques pays à convaincre", dont la Russie.

L'OIV a rappelé sur Twitter qu'"une décision des 48 pays membres par unanimité est requise".

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Au régal de chouchou, nouveau salon de thé bisontin

Christine Demange habite Pouilley les Vignes et vient d’ouvrir un nouveau salon de thé, Au régal de Chouchou situé au 128 grande rue à Besançon. Issue de la finance, cette mère de famille de quatre enfants a décidé de changer de voie professionnelle durant le confinement et a désormais troqué son tailleur pour un tablier… sans regrets !

Sondage – Éteindre l’éclairage public de certains quartiers de Besançon pour faire des économies, qu’en pensez-vous ?

À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontin pour faire face à l’envolée des prix de l’énergie. La municipalité va progressivement éteindre les lumières entre 23 h et 5 h. Avec cette mesure, elle compte économiser 120.000 €. Selon vous, est-ce une bonne idée ? C'est notre sondage de la semaine.

On a goûté pour vous le calendrier de l’avent de laGrange à Marnay…

Chaque année, laGrange à Marnay propose un calendrier de l’avent version gourmande avec ses produits et des découvertes. Élodie et Alexane, journalistes pour maCommune.info et amatrices de boissons chaudes, ont testé pour vous les thés, tisanes et rooibos de ce calendrier particulier…

Bourgogne Franche-Comté : La retraite progressive ou comment se préparer au départ à la retraite

PUBLI-INFO • Le départ en retraite effraye, c’est un fait. Les futurs retraités redoutent de se retrouver sans activités pour occuper leurs journées. Ainsi, la retraite progressive permet, à partir de 60 ans, de recevoir une part de sa re­traite tout en réduisant son temps de travail. À travers, le témoignage de Pierre-Jean, salarié de 62 ans, décou­vrez ce qu’est concrètement la retraite progressive et les motivations qui l’ont poussé à en faire la demande.

Connaissez-vous le Livret Engagé Sociétaire du Crédit Agricole Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • Le Crédit Agricole s’engage ! Il offre la possibilité à ses clients sociétaires de devenir acteurs des grandes transitions climatiques, agricoles et sociétales à chaque instant et quels que soient leurs moyens, grâce au Livret Engagé Sociétaire.

Plusieurs quartiers de Besançon seront plongés dans le noir à partir du 30 novembre

Dans le but de faire face à l’envolée des prix de l’énergie et à la gravité de la crise énergétique, la Ville de Besançon a lancé un "Plan de sobriété énergétique" qui impose des actions immédiates et d'ampleur inédite. À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontins…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.58
nuageux
le 01/12 à 15h00
Vent
3.62 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
79 %