Alerte Témoin

Dijon sanctionné après cris racistes : "c'est dur", estime son président

Publié le 11/05/2019 - 09:05
Mis à jour le 11/05/2019 - 09:05

Le président de Dijon, Olivier Delcourt, a jugé que "c'est dur" la pénalité d'un point avec sursis infligée à son club par la Commission de discipline de la LFP en raison de cris à caractère raciste lancés par un de ses supporters, assurant avoir "très vite réagi".

football
image d'illustration © Flooy via Pixabay

"D'accord, le club est responsable de ses supporters, mais quand les faits se sont produits, je crois que nous avons très vite réagi, en faisant sortir très vite de la tribune l'individu auteur des actes présumés, puis en portant plainte", a déclaré vendredi à l'AFP Olivier Delcourt.

"Que pouvait-on faire de plus ?", s'est-il  interrogé. "Des associations telles que la Licra ou SOS Racisme nous ont fait savoir qu'elles approuvaient notre action. Nous pensions que la décision de la Commission de discipline de la LFP tomberait une fois les résultats de l'enquête de justice connus. C'est comme ça, il faut l'accepter. On ne fera de toute manière pas appel", a-t-il poursuivi.

"Il s'agit donc de la sanction la moins lourde dans ce genre de situation, mais je trouve que c'est dur", a conclu le président. La Commission a infligé à Dijon une pénalité d'un point avec sursis en raison de cris à caractère raciste lancés par un de ses supporters au joueur d'Amiens Prince Gouano lors de la 32e journée de L1.

Le match avait été interrompu plusieurs minutes après cet incident, qui avait suscité l'indignation notamment du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et du président de la Fédération Noël Le Graët.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Déconfinement phase 2 : qu’est-ce qui va changer à Besançon à partir du 2 juin ?

Suite à l’annonce du Premier ministre Edouard Philippe, la Région Bourgogne-Franche-Comté est désormais classée en zone verte. Dans ces conditions, sous réserve des autorisations préfectorales nécessaires, la Ville de Besançon annonce les réouvertures des écoles, des cafés et des restaurants, des piscines publiques, etc.

Foot: décès de Jacques Crevoisier, ancien adjoint de Houllier à Liverpool

Jacques Crevoisier, qui fut l'entraîneur adjoint de Gérard Houllier à Liverpool et consultant pour Canal+, est décédé à l'âge de 72 ans, a indiqué dimanche son ancien club de Sochaux. "Il a eu une crise cardiaque samedi soir", a précisé  Christophe Bidal, le vice-président de l'AS Baume-les-Dames où le Franc-Comtois a été joueur, entraîneur puis directeur sportif.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.98
partiellement nuageux
le 03/06 à 3h00
Vent
1.15 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
95 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune