Hommage : Moussa Dieng recevra à titre posthume la Légion d'honneur

Publié le 01/09/2021 - 21:10
Mis à jour le 01/09/2021 - 21:30

VIDEO • Environ 500 personnes se sont rassemblées ce mercredi soir au centre Jussieu Secours Besançon pour saluer avec force et émotion la mémoire du Moussa Dieng, ambulancier poignardé dans la matinée samedi 28 août 2021 lors d’une intervention chez un homme en crise. La ministre chargée de l’Autonomie a déclaré que l’Etat lui décernera à titre posthume la Légion d’honneur.

Sont notamment présents, la maire de Besançon, Anne Vignot et Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargée de l’Autonomie.

"Un homme chaleureux, courageux et travailleur". Nombreux sont ceux qui ont souhaité dire adieu à Moussa, le proche, l'ami, le collègue.

En présence notamment de la maire de Besançon Anne Vignot et du préfet du Doubs Jean-François Colombet, Brigitte Bourguignon, ministre déléguée auprès du ministre de la Santé en chargée de l'Autonomie, a rendu hommage à Moussa Dieng, mais aussi à toute une profession en deuil.

Elle a assuré "le soutien du gouvernement à l'ensemble des ambulanciers urgentistes bisontins (...), c'est un métier à risque. (...) Vous êtes des héros du quotidien. Elle a également indiqué que Moussa Dieng recevra à titre posthume la Légion d'honneur "en signe de reconnaissance de la nation. La République ne l'oubliera pas."

Le collègue de Moussa Dieng présent lors de l'intervention de Moussa Dieng le 28 août a déclaré dans son discours : "Ce soir il est temps que tu retrouves ta base, notre base. Moussa est enfin avec nous. On t'aime. Repose en paix et veille sur nous."

Une autre collègue du défunt a déclaré : "Notre âme pleure".

Des hommages dans toute la France

Ces derniers jours, les hommages se sont multipliés dans toute la France. "Cela a été très important pour nous d’être soutenus par toutes les corporations, tant les ambulanciers que les médecins, les pompiers… Des hommages ont déjà été faits dans certaines régions par des préfectures. Je pense au Vaucluse, à l’Aube…C’est réconfortant pour nos ambulanciers. Le soutien est très important" nous a confié Véronique Coley, directrice de Jussieu Secours à Besançon

Une minute nationale de silence a été observée mercredi à midi dans les centres de Jussieu Secours en souvenir de leur collègue, Moussa. Originaire du Sénégal, Moussa Dieng avait 50 ans. Il était marié et père de deux enfants. "Moussa était une personnalité. C’était quelqu’un de solaire, joyeux…"

La famille de Moussa Dieng n'a pas pu se déplacer du Sénégal. Une collecte de fonds a été organisée pour participer aux frais des funérailles et au rapatriement du corps dans son pays.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Vie étudiante en Bourgogne Franche-Comté : 87.000 étudiants interrogés pour créer " une véritable boussole "

Dans le cadre de la première conférence territoriale de la vie étudiante en Bourgogne Franche-Comté qui s’est déroulée lundi 30 janvier à Dijon, les résultats d’une vaste concertation inédite en France réalisée auprès de 11.500 étudiants dans un premier temps (sur les 87.000 étudiants) ont été dévoilés par Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique de Bourgogne Franche-Comté.

Morts solitaires : le bilan glaçant des Petits Frères des Pauvres

Dans un communiqué du 30 janvier, les Petits Frères des Pauvres alertent sur ces morts solitaires que l’association recense chaque année en l’absence de statistiques. C’est la conséquence la plus extrême de l’isolement croissant des personnes âgées, tout particulièrement de celles en situation de "mort sociale", sans liens avec famille, amis, voisinage ou tissu associatif.

72,12 millions d’euros pour accélérer la transition écologique dans les territoires de Bourgogne-Franche-Comté

Annoncé le 27 août 2022 par la Première ministre Élisabeth Borne et effectif depuis début janvier, le Fonds vert est doté au plan national de 2 milliards d’euros dont une enveloppe pour la région Bourgogne- Franche-Comté de 72,12 M€.

Sondage – Comptez-vous faire grève et/ou manifester contre la réforme des retraites ?

La deuxième grande journée de mobilisation sociale contre la réforme des retraites se déroulera le 31 janvier 2023 à Besançon, comme ailleurs en France. La Première ministre a confirmé qu’elle ne changera pas l’âge de départ en retraite, ce qui encourage davantage les syndicats à poursuivre leurs mouvements de grève et de manifestations.

Une centaine de personnes présentes au rassemblement antifasciste devant le palais de justice ce vendredi

Organisé par la Nuée antifasciste ce vendredi 27 janvier juste avant le jugement des deux étudiants soupçonnés d’avoir repeint le visage de la statue de Victor Hugo en novembre 2022, le rassemblement a réuni une centaine de personnes devant le palais de justice de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.65
couvert
le 01/02 à 0h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
92 %