Alerte Témoin

Dopage :  le beau-père d'Ophélie Claude-Boxberger nie désormais toute implication

Publié le 26/06/2020 - 15:24
Mis à jour le 26/06/2020 - 15:24

Ophélie Claude-Boxberger, suspendue provisoirement suite à son contrôle positif à l'EPO, attend toujours sa convocation finale par l'antidopage, en parallèle de plusieurs dossiers devant la justice pénale. Dernier rebondissement : Alain Flaccus, beau-père d'Ophélie,  nie désormais lui avoir inoculé une dose d'EPO.

ophelie claude boxberger
ophelie claude boxberger

Contrôlée positive à l’EPO le 18 septembre 2019 lors d’un stage à Font-Romeu (Pyrénées-Orientales), précédant sa participation aux Championnats du monde de Doha (éliminée en séries du 3.000 m steeple), Ophélie Claude-Boxberger est suspendue provisoirement le 4 novembre par l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD).

Son ancien coach de jeunesse Alain Flaccus, également compagnon de sa mère, qui l'assistait pour son entraînement, s'était d'abord accusé de lui avoir inoculé une dose d'EPO à son insu, pendant qu'elle s'était assoupie, le 12 septembre à Font-Romeu.

Selon sa propre version, M. Flaccus, 72 ans, expliquait avoir agi par jalousie envers le médecin de l'équipe de France Jean-Michel Serra, avec qui la demi-fondeuse de 31 ans entretient une relation sentimentale. Il espérait que les déboires de l'athlète rejailliraient sur le médecin, depuis licencié par la fédération.

Revirement de situation, il a changé vendredi sa version et assuré qu'il n'était "pas à l'origine de cette analyse positive à l'EPO". "Monsieur Flaccus n'a pas fait d'injection à Mme Claude-Boxberger", a ensuite précisé son avocat Me Jean-Baptiste Euvrard.

Saisie, la commission des sanctions de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) doit désormais convoquer Ophélie Claude-Boxberger pour une audience avant de la sanctionner (elle risque 4 ans de suspension) ou de la blanchir.

"J'attends ma convocation depuis fin janvier et la fin des auditions. Le temps s'est arrêté. Depuis le 5 novembre, ma vie est en suspens et ça devient intenable", déplore-t-elle auprès de l'AFP, coupée de ses soutiens financiers habituels.

Plusieurs recours contre sa suspension provisoire ont été rejetés par le Conseil d'Etat.

Empoisonnement ou prise d'EPO: enquête à Paris, plainte à Montbéliard

Une information judiciaire, confiée aux juges d'instruction du pôle santé publique du tribunal judiciaire de Paris, a été ouverte en novembre notamment pour trafic de produits dopants et administration de substance interdite, une procédure dans laquelle l'athlète a porté plainte contre M. Flaccus.

En parallèle, elle a intenté une autre action judiciaire contre son ancien coach pour empoisonnement, dans une procédure de citation directe qui vise à le faire comparaître devant le tribunal de Montbéliard sans enquête de police.

"La citation directe est une fumisterie juridique, on sait que ça ne donnera rien alors que le pôle santé du parquet de Paris a ouvert une instruction, on ne peut pas orienter de deux façons différentes l'action publique. Ce sont des gesticulations médiatiques", dénonce à l'AFP l'avocat d'Alain Flaccus, Me Euvrard.

  • Une audience purement procédurale est prévue le 2 juillet à Montbéliard.

Au coeur d'une histoire familiale chaotique, Ophélie Claude-Boxberger assure avoir été victime d'agressions sexuelles de la part d'Alain Flaccus, alors son entraîneur et déjà compagnon de sa mère, lorsqu'elle était mineure.

Elle explique à l'AFP envisager de porter plainte prochainement contre Alain Flaccus, qui nie fermement toute agression sexuelle. Une première procédure ouverte en 2009 avait été classée sans suite en 2011. La question de la prescription des faits pourrait se poser.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

La « Grande Traversée » : un nouveau challenge sportif et solidaire…

La « Grande Traversée » est un challenge sportif et solidaire pour huit athlètes de la Team Salomon dont Thibaut Baronian, ambassadeur Grandes Heures Nature. La deuxième étape du challenge a été lancée ce lundi 6 juillet 2020 à 8h00 depuis la place Ganvelle en présence d'Anne Vignot, maire de Besançon et Abdel Ghezali, 1er adjoint.

Le Tennis du Grand Besançon tourne une nouvelle page et s’active pour la saison 2020-2021 !

PUBLI-INFO • Après une année de conflits et d'incertitude au club de Tennis du Grand Besançon (TGB) à Thise, l'heure est à la réconciliation et aux projets de développement pour ses actuels et futurs adhérent-es avec tout d’abord un nouveau logo pour le club ! Les inscriptions sont ouvertes pour la saison 2020-2021 qui sera placée sous le signe de la nouveauté. Henry Goguey, président du TGB et Clément Stefanutti, secrétaire général, nous en parlent !

Ligue 1 : un joueur de Dijon positif au coronavirus

Un joueur du club de Dijon a été testé positif au coronavirus, sans présenter de symptômes du Covid-19, et placé en quatorzaine, annonce vendredi le DFCO, tandis qu'à Marseille un joueur a été dépisté comme ayant "précédemment contracté la maladie", mais est "immunisé".

Dopage :  le beau-père d’Ophélie Claude-Boxberger nie désormais toute implication

Ophélie Claude-Boxberger, suspendue provisoirement suite à son contrôle positif à l'EPO, attend toujours sa convocation finale par l'antidopage, en parallèle de plusieurs dossiers devant la justice pénale. Dernier rebondissement : Alain Flaccus, beau-père d'Ophélie,  nie désormais lui avoir inoculé une dose d'EPO.

L1 : reprise en deux temps pour Dijon

L'effectif professionnel de Dijon s'est retrouvé ce mercredi 24 juin 2020 dans la matinée pour une reprise aux contours inhabituels, sans la presse, plus de trois mois après un dernier entraînement précédant l'interruption puis l'arrêt de la saison à cause du Covid-19, a-t-on appris auprès du club.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     22.99
    ciel dégagé
    le 12/07 à 12h00
    Vent
    5.29 m/s
    Pression
    1022 hPa
    Humidité
    40 %

    Sondage