Doubs : les proches de Leonarda dénoncent le non-retour de sa famille

Publié le 19/10/2013 - 17:04
Mis à jour le 19/10/2013 - 17:04

Dans le Doubs, les proches de Leonarda ont dénoncé samedi le non-retour de l'ensemble de la famille Dibrani, déçus des résultats de l'enquête administrative sur les conditions d'expulsion de
l'adolescente.

leonarda_dibrani.jpg
Leordana Dibrani ©
PUBLICITÉ

« Je suis triste. Ce n’est pas étonnant que Leonarda ne souhaite pas revenir seule. Toute seule, sans sa famille, elle irait où ? », s’est demandé Léa Boillod, la meilleure amie de Leonarda en apprenant que l’adolescente rom kosovare de 15 ans ne reviendrait pas en France.

Samedi, le président François Hollande a déclaré que Leonarda Dibrani pouvait, si elle en faisait la demande, revenir seule en France pour finir sa scolarité. Mais la jeune fille a refusé d’abandonner sa famille au Kosovo. « L’Elysée savait évidemment que Leonarda refuserait. C’est de l’hypocrisie et du cynisme », a estimé Fabrice Riceputi, membre de Réseau éducation sans frontières (RESF) dans le Doubs. 

Jean-Jacques Boy, autre membre de RESF dans le Doubs qui a médiatisé l’expulsion de Leonarda, prévient qu’il continuera « la mobilisation pour demander le retour immédiat de l’ensemble de la famille Dibrani et l’arrêt des expulsions, qui ne pourra se faire que par la modification de la loi Besson, loi la plus scélérate faite en matière d’expulsion ».

L’expulsion controversée de Leonarda est « conforme à la réglementation en vigueur »

Le rapport de l’enquête administrative, rendu public samedi, estime que l’expulsion controversée de Leonarda est « conforme à la réglementation en vigueur », mais que les forces de l’ordre « n’ont pas fait preuve du discernement nécessaire » en interpellant la collégienne lors d’une sortie scolaire.

« C’est vraiment injuste, ils l’ont arrêtée devant tout le monde, elle a eu honte, ça ne se fait pas », a dénoncé Léa Boillod, chez qui Leonarda a dormi la veille de son départ pour le Kosovo. « Faire descendre un enfant d’un car scolaire pour le remettre à la police devant tous ses camarades, c’est inadmissible. Ils auraient au moins pu la laisser finir son année scolaire en France, avec sa famille, vu qu’elle était intégrée et que le dernier enfant est né ici », a renchéri son père, Philippe
Boillod.

« S’il y avait eu une faute avérée de la part des policiers, toute la famille aurait pu revenir, là elle ne reviendra pas », a regretté Gérard Guinot, porte-parole du Comité de soutien des sans-papiers du secteur de Pontarlier (Doubs), qui a suivi la famille Dibrani pendant trois ans.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

La Ville de Besançon, avec le soutien du conseil départemental du Doubs et l''Éducation nationale, expérimente pour la quatrième rentrée scolaire des ateliers d'aide à la parentalité sur le quartier de Planoise. Les parents sont invités dix fois dans l'année à participer à ces réunions d'échanges.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

carte scolaire • Après la tenue du CTSD (comité technique spécial départemental) ce mardi suite au recomptage des élèves dans les classes, l'inspecteur d'académie du Doubs a fait le point sur les ouvertures et fermetures de classes dans le département pour cette rentrée 2019. 

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

8.900 élèves (3.400 en maternelle et 5.500 en école élémentaire) ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon. Des effectifs stables et une rentrée sereine malgré le manque places toujours problématique dans les cantines de la ville. Des études sont en cours pour augmenter la capacité de production et d'accueil...

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, les vice-présidents et les conseillers régionaux délégués, se sont déplacés dans huit lycées pour marquer le début de la nouvelle année scolaire. Ce lundi 2 septembre 2019, nous nous sommes rendus au lycée professionnel Condé à Besançon.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.52
peu nuageux
le 19/09 à 9h00
Vent
5.19 m/s
Pression
1024.34 hPa
Humidité
49 %

Sondage