Doubs : prudence sur les routes aux abords des chantiers !

Publié le 18/07/2013 - 14:22
Mis à jour le 18/07/2013 - 14:22

La saison estivale est propice à la remise en état des routes. Pour cela, 140 agents travaillent sur les 3 800 km de routes départementales chaque jour. Si les travaux peuvent parfois occasionner une gêne pour les conducteurs, le Conseil général du Doubs appelle cependant à la plus grande prudence face à ces chantiers et au respect du travail des agents d’exploitation.
 

 ©
©

On roule au pas…

Ces chantiers peuvent concerner :

  • l’entretien et la réparation des chaussées (bouchage de nids de poule, reprise de déformations, remplacement du revêtement, marquage, nettoyage ...) et des abords (curage de fossés, dérasement des accotements à la pelle mécanique ...)
  • le fauchage de sécurité (une dizaine de tracteurs équipés de roto-faucheuse ou de faucheuse débroussailleuse)
  • la pose de signalisation
  • la réparation ou la pose de glissières de sécurité

"Les 140 agents travaillent avant tout pour la sécurité des usagers et méritent que chacun se conforme à certaines règles de prudence. Tout d’abord, il est essentiel de respecter scrupuleusement la signalisation spécifique : limitation de vitesse, distance de sécurité, sens prioritaire, feux de chantier, couloirs de circulation, etc." indique le Conseil Général du Doubs.

Des contrôles de gendarmerie et de police sont également effectués aux abords des chantiers. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Le “Molière sans dealer” : un appel lancé aux habitants du quartier pour tenir une permanence dans le hall de l’immeuble

Le collectif de co-propriétaires de l’immeuble "Le Molière", situé au 5 place de l'Europe à Besançon, s’est déjà mobilisé le 18 janvier puis le 11 février 2024 dans le hall de l’immeuble pour s’opposer aux dealers. Ce lundi, une co-propriétaire lance un appel aux habitants. Une adresse mail a été mise en place pour celles et ceux qui souhaitent s’inscrire à la permanence.

Lutte contre les ilots de chaleur : la végétalisation des arrêts de bus et tram’ a commencé à Besançon

Afin d’améliorer le confort des usagers des bus et des tramways à Besançon, notamment en cas de fortes chaleurs, la Ville de Besançon et Grand Besançon Métropole a décidé de planter des arbres à proximité des arrêts les plus exposés. Le premier arbre a été planté à la station Léo Lagrange vendredi 23 février 2024 en fin de matinée par Anne Vignot, maire de Besançon et présidente de Grand Besançon Métropole, et Fabienne Brauchli, adjointe à la maire, déléguée à la Transition écologique, aux Espaces verts et à la Biodiversité.

À Besançon, la place de la Révolution se transforme…

La Ville de Besançon a initié un projet de revégétalisation de la place de la Révolution afin de s’inscrire dans un processus de transition écologique et ainsi lui rendre sa verdure et sa fraîcheur. Lancés en septembre 2023, les travaux de cette “révolution végétale” ne cessent de faire évoluer la place. En ce mercredi 14 février 2024, où en sont ces transformations ?

Planoise : “le traitement de la situation place de l’Europe est une priorité” (préfet du Doubs)

Le collectif de co-propriétaires de l’immeuble "Le Molière" s’est installé depuis dimanche 11 février 2024 dans le hall du bâtiment, situé 5 place de l’Europe à Planoise pour s’opposer aux dealers. Interpellé lors de sa venue sur le sujet, Gérald Darmanin assurait que le préfet du Doubs allait se rendre sur place. C’est chose faite.

Bottière nouvellement installée à Besançon, Marine Fay partage ses astuces bichonnage

Arrivée de Paris, Marine Fay est une jeune bottière qui dispose depuis cet été d’un atelier dans les locaux du collectif Hop hop hop place Saint-Jacques à Besançon. Elle propose depuis le début d'année des ateliers de "bichonnage" pour chaussures en cuir tous les premiers samedis du mois de 15h à 16h15 à Besançon. 

Développement international, éducation, citoyenneté, solidarité… L’appel à projets 2024 de la Ville de Besançon est ouvert aux associations

La Ville de Besançon soutient les associations bisontines engagées dans un projet de solidarité internationale ou d’éducation à la citoyenneté mondiale, en leur apportant une aide financière d’un montant total de 15.000 euros répartis entre les différents projets retenus, par le biais d’un appel à projets. Les associations peuvent candidater avant le 1er avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.67
nuageux
le 27/02 à 3h00
Vent
2.25 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
94 %