Alerte Témoin

Droit au retour en formation initiale : "des premiers chiffres engageants"

Publié le 29/09/2015 - 15:41
Mis à jour le 29/09/2015 - 15:41

Quatre mois apre?s le lancement de la campagne de communication "Reviens te former", le service acade?mique d’information et d’orientation (SAIO) communique les premiers chiffres de demandes de retour en formation.

p1000149.jpg
Image d'archive

Les jeunes a?ge?s de seize a? vingt-cinq ans sortant du syste?me e?ducatif sans diplo?me be?ne?ficient d’un droit nouveau comple?mentaire aux dispositions qui concernent les publics sans qualification. Il oblige le syste?me de formation et d'orientation a? proposer une solution a? tous les jeunes qui en feront la demande.

Accueillir et accompagner les demandeurs sans qualifications

L’accueil des jeunes souhaitant faire valoir leur droit a? une dure?e comple?mentaire
de formation qualifiante ou a? un retour en formation professionnelle, est d’ores et de?ja? assure? par les structures contribuant au service public re?gional de l'orientation selon le rectorat.

Un premier entretien est re?alise? et permet d'e?laborer avec chaque jeune le projet susceptible de re?pondre a? ses attentes en fonction de ses acquis.

Si l’entre?e dans la formation choisie ou dans tout autre dispositif (ex : dispositif d'accompagnement a? la qualification et a? l'insertion professionnelles - DAQIP, module de repre?sentation a? l'examen par alternance - MOREA....) ne peut e?tre effective,
la prise en charge du jeune dans un e?tablissement d'enseignement de proximite? doit e?tre alors pre?conise?e afin de mettre en œuvre un dispositif d’accompagnement individualise?, phase pre?paratoire a? l'entre?e en formation explique le rectorat.

L’efficience de ce dispositif reposerait sur une prise en charge personnalise?e de chaque jeune assure?e par un "accompagnateur re?fe?rent" missionne? par le recteur.

Des premiers chiffres "engageants"

A? ce jour, 91 demandes ont e?te? de?pose?es via le service de rappel, dont dix-sept depuis le 1er septembre. Quatre sont en cours de traitement. Sur les 87 demandes traite?es, 24 sont dites "non qualifie?es" : sept personnes ne sont en re?alite? pas demandeuses d’une application "droit au retour en formation initiale" (DRFI) et dix-sept sont de?ja? titulaires d’une qualification (CAP, BEP). Ces dernie?res ne sont donc pas e?ligibles au DRFI.

Quarante-huit rendez-vous ont e?te? propose?s : 47 en centres d’informations et d’orientation (CIO) et un a? Po?le Emploi). Huit rendez-vous supple?mentaires ont e?galement e?te? propose?s a? huit personnes qualifie?es (donc non e?ligibles) mais en demande d’accompagnement. Vingt personnes n’ont pu e?tre jointes suite a? leur demande.

"Le public est fluctuant, il faut laisser au projet le temps de s’installer" précise le rectorat. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

« La réussite de la prochaine rentrée de l’apprentissage dépendra de la capacité des entreprises à proposer des contrats aux jeunes alors qu’elles n’auront pas encore surmonté la crise »

Face à la crise du Coronavirus, le secteur de la métallurgie a subi un violent coup d’arrêt en Franche-Comté, région très industrielle dans laquelle l’interdépendance entre les différents secteurs d’activité est forte. Pour le président de l’UIMM Franche-Comté, Jean-Luc Quivogne, "la réussite de la reprise de l’activité dans cette nouvelle période de sortie progressive du confinement est donc vitale pour toutes nos entreprises et c’est par l’engrangement des commandes qu’elles pourront se relever. Le futur plan national de relance du Gouvernement sera déterminant".

Bourgogne Franche-Comté : ouverture des inscriptions aux transports scolaires à partir du 2 juin 2020

La Région Bourgogne-Franche-Comté, en charge des transports scolaires sur les territoires de la Côte-d’Or, du Doubs, du Jura, de la Nièvre, de la Haute-Saône, de la Saône-et-Loire et de l’Yonne, informe que l’inscription aux transports scolaires pour l’année 2020-2021 débutera le 2 juin 2020 sur le site internet de la Région. Les villes couvertes par un réseau urbain (autorités organisatrices de la mobilité) ainsi que le Territoire de Belfort ne sont pas concernés par ce dispositif.

Les concours enseignants reprogrammés à partir du 16 juin prochain

La crise sanitaire a nécessité d’interrompre l’organisation des concours du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, comme cela a été précisé dans un communiqué du 15 avril dernier et dans le courrier adressé à cette même date à chacun des candidats inscrits à ces concours. Ils seront reprogrammés à partir du 16 juin 2020.

"L'appel de la forêt"

Chapitre 3 • Après les passeurs d'histoire, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à rejoindre le club lecture des collégiens. Au programme aujourd'hui, le troisième chapitre d'un livre que l'on découvre souvent en classe de 6e : "L'appel de la forêt" de Jack London.        

"L'appel de la forêt"

Chapitre 2 • Après les passeurs d'histoire, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à rejoindre le club lecture des collégiens. Au programme aujourd'hui, le second chapitre d'un livre que l'on découvre souvent en classe de 6e : "L'appel de la forêt" de Jack London.        

Parcoursup : premières réponses ce soir

  Les premières réponses aux voeux d’études supérieures sont attendues ce mardi soir sur Parcoursup, qui a continué à fonctionner malgré la fermeture des établissements pour des Terminales toujours privés de lycées et, redoutent certains, d’aide à l’orientation.

"L'appel de la forêt"

Chapitre 1 • Après les passeurs d'histoire, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à rejoindre le club lecture des collégiens. Au programme aujourd'hui, le premier chapitre d'un livre que l'on découvre souvent en classe de 6e : "L'appel de la forêt" de Jack London.      

Déconfinement : 35 % des élèves de grande section, CP et CM2 et de retour en classe à Besançon

C'est la rentrée ! Ou presque. Une reprise très calme après deux mois sans école en raison de l'épidémie de Covid-19. Sur plus de 3.200 élèves de grande section, CP et CM2 concernés, 1.250 étaient de retour dans les classes de Besançon, mais selon un protocole sanitaire  strict. Le maire, Jean-Louis Fousseret, était présent à l'école Granvelle ce lundi 18 mai, où 70 % des élèves étaient présents...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.77
ciel dégagé
le 26/05 à 9h00
Vent
6.08 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
60 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune