Eaux usées : nouveau raccordement entre la Vèze et Port Douvot

Publié le 04/07/2019 - 16:54
Mis à jour le 04/07/2019 - 16:54

Le Grand Besançon a présenté ce jeudi 4 juillet 2019 son nouveau raccordement des eaux usées de La Vèze à la station d’épuration de Port Douvot. Un poste de pompage a été spécialement construit…

 ©
©

Acheminer vers la station d’épuration de Port Douvot les effluents recueillis et traités par lagunage dans le périmètre de protection de la source d’Arcier à La Vèze, tel était l’objectif des travaux qui constituent une première étape pour éliminer tout traitement d’eaux usées et rejet d’eau traitée sur cette zone.

Un poste de pompage

Pour cela, il a fallu réaliser un poste de pompage qui collecte les eaux usées de la commune et les refoule dans un tuyau de 90 mm et d’une longueur de 1600 mètres.

Celui-ci va rejoindre le collecteur déjà existant (qui passe dans le tunnel ferroviaire de Morre) pour se greffer sur le réseau d’assainissement bisontin.

265 000€ de travaux

Mis en service le 20 juin, le raccordement a représenté un coût de 265 000 € pour le Grand Besançon, subventionné par l’Agence de l’Eau RMC à hauteur de 25% soit 64 701 € et par le Conseil départemental du Doubs à hauteur de 30% soit 77 641 €.

Nature des travaux réalisés

  • Installation d’un poste de refoulement des eaux usées au point bas du village : 2 pompes de 19 m3/h chacune pour l’élimination des déchets.
  • Pose d’une canalisation de refoulement sur 1600 ml depuis le poste jusqu’au tunnel SNCF du « trou au loup » (réseau aval déjà posé lors d’une précédente tranche).
  • Raccordement des réseaux d’eaux usées de la commune sur le poste.
  • Pose d’une canalisation de trop-plein et de vidange jusqu’à la lagune en prévision des futurs travaux de reconversion en bassin d’orage (prévus en 2020).

La commune de La Vèze est équipée d’un réseau d’assainissement séparatif (eaux usées et eaux pluviales séparées).

Travaux programmés en 2020

Il est prévu une reconversion d’une partie de la lagune en bassin d’orage.

Objectif : recueillir et stocker provisoirement les eaux usées en cas d’orage ou de dysfonctionnement du poste de refoulement et les restituer une fois l’épisode terminé.

Infos +

Pour rappel, le Grand Besançon a pris la compétence Eau et Assainissement depuis le 1er janvier 2018. D’ici 2027 au plus tard, les prix seront les mêmes pour l‘ensemble des usagers relevant des services d’eau et d’assainissement du Grand Besançon. Cette harmonisation des prix s’est engagée en 2019.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Futur éco-quartier Grette-Brulard : « Faire émerger un projet urbain du XXIe siècle »

Lors du conseil municipal de Besançon le 9 décembre, les autorisations de signature du marché relatif à l'étude urbaine des sites de Grette Brulard (ancien quartier des 408) et des Polygones seront soumises au vote des élus. La maire de Besançon et son adjoint à l'urbanisme imaginent l'avenir de cet ensemble en éco-quartier.

Les musées du Centre de Besançon : 9.000 documents intègrent le catalogue des bibliothèques municipales

Les bibliothèques des musées du Centre de Besançon, musée des beaux- arts et d’archéologie et musée du Temps, ont récemment mis en ligne les catalogues des références de leurs ouvrages. Il est donc possible dès à présent de les consulter à partir du portail des bibliothèques municipales de la ville.

Noël à Besançon : des décorations lumineuses particulièrement écolo

Une entreprise qui a développé une matière 100 % biosourcée, fabriquée en circuit court en France, Greenfib, s'est associée à Leblanc Illuminations, concepteur d'éclairage et de décorations lumineuses, pour développer des décorations de Noël éco-responsables dans les villes de Besançon et Bordeaux, a-t-on appris ce mercredi 24 novembre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.36
légère pluie
le 09/12 à 3h00
Vent
2.18 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
99 %

Sondage