Éducation nationale et Enseignement agricole : quelle feuille de route pour 2021 et 2022 ?

Publié le 22/05/2021 - 15:17
Mis à jour le 21/05/2021 - 12:11

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, ont réuni le 18 mai dernier les recteurs d’Académie et les directeurs régionaux de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt pour leur présenter la feuille de route « Éducation nationale et Enseignement agricole » en 2021 et 2022.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Cette feuille de route commune vise à contribuer à "la valorisation des formations et métiers liés à l’agriculture, du paysage, de la forêt et de l’agroalimentaire et à soutenir les actions d’éducation au développement durable dans les écoles et établissements d’enseignement", est-il indiqué dans un communiqué.

Afin de valoriser les formations aux métiers du vivant et permettre une meilleure découverte de l’enseignement agricole lors de l’orientation des élèves, plusieurs actions sont prévues :

  • Un renforcement de la découverte des métiers au travers d’actions éducatives avec les lycées et collèges pour favoriser la découverte d’exploitations agricoles proches, notamment dans le cadre de la campagne de communication du plan France Relance sur les métiers de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire, de la Pêche, de la Forêt et des Paysages qui sera lancée avant l’été.
  • La participation d’établissements de l’enseignement agricole aux Campus des métiers et des Qualifications (CMQ) afin de rapprocher les offres de formation des deux systèmes autour des métiers de l’agriculture, de l’agroalimentaire et des territoires (comme la protection des espaces naturels par exemple) et d’enrichir les possibilités de parcours.
  • Des échanges de connaissances, d’expériences et de projets entre éco-délégués de classes, d’établissements des deux systèmes. Des partenariats pourraient être engagés entre les lycées agricoles et des collèges et lycées de proximité. Ces échanges seront l’occasion pour des lycéens et collégiens de découvrir le monde de la production agricole.
  • Le partage du label E3D (« Établissement engagé dans une démarche globale d’éducation au développement durable ») entre les établissements des deux ministères. Ce label, développé par l’éducation nationale, sera rendu accessible aux établissements de l’enseignement agricole.

Par ailleurs, la feuille de route conjointe des deux ministères veut approfondir au sein du monde éducatif de grandes thématiques liées à l’agriculture, à la forêt, à l’alimentation, à l’environnement et au bien-être animal :

  • La mise à disposition et la diffusion de ressources pédagogiques sur l’éducation à l’alimentation, avec un focus particulier sur les circuits courts, produits durables ou sous signes d’origine et de qualité.
  • Les objectifs de la loi EGALIM dans la restauration collective publique (50% de produits durables ou sous signes d'origine et de qualité - dont minimum de 20 % de produits bio) sont pleinement partagés par les deux ministères et seront portés dans le cadre de leur dialogue avec les collectivités territoriales.
    La promotion des espaces arborés et du rôle de la forêt dans la lutte contre le changement climatique, en favorisant la participation des élèves à des projets de reboisement.
  • Les deux ministères travailleront à l’élaboration de ressources pédagogiques à destination des élèves des écoles, collèges et lycées sur la relation Homme-Animal, les pratiques d’élevage en France et ses enjeux, le bien-être des animaux de compagnie.

Lors de leur intervention devant les recteurs et les DRAAF, Jean-Michel Blanquer et Julien Denormandie ont rappelé "toute l'importance de l'éducation à l'alimentation et à la découverte des métiers de l'agriculture pour la formation des futurs citoyens". Ils ont également "fermement condamné certaines dérives de la part d’associations comme L214 qui ont pu être constatées dans des établissements scolaires ces derniers mois."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Une quarantaine d’élèves du lycée Pergaud en voyage à Espagne…

Quarante-neuf élèves du lycée Pergaud de Besançon ont participé à un voyage culturel et linguistique à Valencia en Espagne du 7 au 12 avril 2024. Les élèves émanant de la section européenne espagnol et des classes technologiques ST2S, ont été accompagnés par leurs professeures Mesdames Mougenot, Lallemand, Jeanningros et Ferreira-Lopes.

Une vingtaine d’écoles bisontines reçoivent un arbre jumeau de la place de la Révolution

Dans le cadre de la végétalisation de la place de la Révolution, la Ville de Besançon a organisé jeudi 11 avril 2024 une cérémonie avec 476 enfants issus de 21 écoles bisontines. Un arbre, ayant son jumeau place de la Révolution, est ainsi remis à chaque école. Ils seront plantés à l’automne prochain.

Partiel blanc pour les premières années de médecine...

Comme chaque année, le Tutorat Santé Besançon organise un examen classant blanc le 4 mai pour les Pass (Parcours accès santé spécifique) et l’après-midi du 3 mai pour les Las (Licence à accès santé). Cet évènement, plus communément appelé “partiel blanc”, totalement gratuit et accessible à tous, se déroulera dans les locaux de la faculté de médecine.

Réforme du “choc des savoirs” : le Snes-FSU dénonce un “tri social” des élèves

Les syndicats Snes-Fsu et Sud Éducation, accompagnés de quelques enseignants, se sont mobilisés mardi 2 avril 2024 devant le rectorat de Besançon afin de s’opposer à la réforme du "choc des savoirs" annoncée par Gabriel Attal lorsqu’il était ministre de l’Éducation nationale.

Dans le Haut-Doubs, un nouveau service dédié à l’accueil enfants-parents

Le nouveau service à destination des familles baptisé "Bulle d’air" sera lancé le 4 avril 2024 au sein de la Communauté de Communes des Portes du Haut-Doubs en itinérance sur trois communes, Vercel-Villedieu-Le-Camp, Valdahon et Les Premiers Sapins. Ouvert à tous, le service est gratuit, préserve l’anonymat et est accessible sans réservation, ni engagement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.6
légères chutes de neige
le 18/04 à 6h00
Vent
1.57 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
91 %