EELV Grand Besançon dit "non à la banalisation des violences d’extrême droite"

Publié le 01/09/2022 - 08:44
Mis à jour le 31/08/2022 - 18:50

Mercredi 31 août, par voie de communiqué de presse (détaillé ci-dessous), EELV Grand Besançon a pointé du doigt les violences survenues l'année passée. Le parti prend la parole pour dire "non à la banalisation des violences d’extrême droite" et en appelle à la préfecture du Doubs.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

"La campagne pour les présidentielles a vu les idées d’extrême droite envahir le débat public, mais aussi l’espace public, permettant au Rassemblement national d’être présent au second tour. Le point d’orgue a été l’élection en juin de 89 députés du Rassemblement national, prouvant la banalisation de leur idéologie auprès des électeurs.

Cette banalisation des idées a des impacts concrets et inquiétants pour tous, même chez nous, même au coin de nos rues bisontines. Ces derniers mois, les actes de violences et de démonstration de force de l’extrême droite se sont multipliés. Petit retour non exhaustif de l’année passée : agressions envers les journalistes, tags fascistes, agression de militants, défilé de nuit de militants d’extrême-droite avec saluts et slogans nazis…

La Préfecture du Doubs appelée à "prendre ces menaces aussi sérieusement qu'elles le méritent"

EELV Grand Besançon condamne fermement ces violences. Nous nous inquiétons d’une société où l’extrême-droite est suffisamment en confiance et peut intimider pour empêcher tout autre discours que le sien d’exister.

Nous demandons à la Préfecture du Doubs de prendre ces menaces aussi sérieusement qu’elles le méritent, d’autant plus que plusieurs des militants d’extrême-droite impliqués sont récidivistes et connus. Les discours sur la répression de la délinquance portés par M. le Ministre de l’Intérieur doivent s’appliquer à ces violences.

Nous sommes plus que jamais mobilisés et vigilants sur ces questions. Les violences d’extrême-droite ne doivent pas être banalisées et leurs auteurs doivent être condamnés."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

2e tour des législatives 2024 : réaction d’Éric Fusis, candidat RN battu dans la 2e circonscription du Doubs

Dans la deuxième circonscription du Doubs, Éric Fusis, le candidat du Rassemblement National est arrivé derrière la candidate du Nouveau Front populaire, Dominique Voynet, lors du deuxième tour des élections législatives anticipées de ce dimanche 7 juillet 2024.

2e tour des législatives 2024 : réaction de Séverine Véziès (Nouveau Front populaire)

Dans la première circonscription du Doubs, Séverine Veziès, candidate du Nouveau Front populaire est arrivée en troisième position (31,51%) derrière Laurent Croizier (36,18%, élu) et Thomas Lutz (32,31%) lors du second tour des élections législatives anticipées du dimanche 7 juillet 2024. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.05
légère pluie
le 16/07 à 00h00
Vent
2.15 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
95 %