Marche pour le climat ce samedi dans le Doubs

Publié le 08/09/2018 - 17:40
Mis à jour le 09/09/2018 - 09:04

Europe Ecologie Les Verts et La France Insoumise avaient notamment appelé "à marcher pour le climat" ce samedi 8 septembre 2018 en Bourgogne-Franche-Comté. 500 personnes étaient présentes à Besançon selon la police et près d'un millier selon les organisateurs.

© Ludovic G.
© Arthur B.

"300 personnes se sont déplacées à Montbéliard et 500 à Besançon", selon la police ce samedi dans les rues pour la "marche pour le climat".

"Nous avons besoin d'un sursaut, d'une rupture politique", explique EELV avant de d'ajouter "il n'existe pas de planète B". Dans son communiqué, le mouvement s'oppose au gouvernement qui "a choisi de céder aux lobbyistes plus soucieux de leurs intérêts : maintien du nucléaire, abandon des objectifs climatiques de la COP21, de la transition agricole et alimentaire, absence de prise en compte du bien-être animal...".

"Le temps des constats est dépassé, l'urgence c'est d'agir. EELV sera toujours présent aux côtés de celles et ceux qui agissent pour les droits du vivant, pour les écosystèmes et la justice climatique", conclut EELV.

"L'urgence climatique est là, la maison brûle et le départ de Nicolas Hulot du gouvernement a fini de démontrer l'incompatibilité de l'écologie et de la lutte contre le changement climatique avec le néolibéralisme de la République En Marche. Cependant Emmanuel Macron s'entête à ne pas vouloir changer de cap avec lanomination de François de Rugy au ministère de l'écologie !", précise La France Insoumise.

Info +

Le mouvement de ce samedi avait aussi était lancé par Alternatiba et les Amis de la Terre

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?

Région Bourgogne Franche-Comté : 126 M€ en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires

Réunis en commission permanente, vendredi 20 novembre 2020, les élus régionaux ont voté près de 126 millions d’euros d’aides en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.

La loi Recherche définitivement adoptée au Parlement

Face au risque de "décrochage" de la recherche française, le Parlement a définitivement adopté ce vendredi 20 novembre 2020 le projet de loi de programmation (LPR), "un investissement historique" selon le gouvernement confronté à la défiance accrue de la communauté universitaire et scientifique. Fannette Charvier, députée du Doubs se félicite de cette décision (elle avait été désignée responsable de ce texte pour le groupe LaREM).
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.28
nuageux
le 27/11 à 9h00
Vent
0.99 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
82 %

Sondage