Elections aux Etats-Unis : le témoignage de Rachel, une expat' américaine qui vit à Besançon

Publié le 10/11/2020 - 17:30
Mis à jour le 12/11/2020 - 16:58

Nous avons demandé à Rachel Boyette, Bisontine depuis 10 ans de nationalité américaine, son opinion quant à l’élection de Joe Biden États-Unis. Nous en avons profité pour lui demander ce qu’elle pense de ce nouveau président et parler de l’avenir du trumpisme…

Rachel Boyette est née en 1988 à Raleigh en Caroline du Nord. Elle est arrivée à Besançon en 2010 pour enseigner l'anglais dans des écoles primaires pendant 2 ans puis 1 an au Centre de linguistique appliquée avant de créer son entreprise de brocante Abeille Antiquités.

Selon Rachel, qui a pu voter sur internet, "Biden n'était pas le candidat idéal, puisqu'il n'y a pas de candidat parfait, mais il a fait un très bon choix en choisissant Kamala Harris pour vice-présidente." Elle nous explique que "pour la première fois, et contrairement à 2016, les Démocrates ont compris qu'il fallait voter Biden alors qu'en 2016, celles et ceux qui soutenaient Bernie Sanders refusaient de voter parce qu'ils n'aimaient Hillary Clinton. Cette année, j'ai l'impression qu'ils ont compris."

"Je reste méfiante" 

Même si les résultats sont là, Rachel reste méfiante pour la suite des évènements. Trump ayant déposé de nombreux recours en justice dont un dans l'État de Pennsylvanie contre le vote postal pour "un manque de transparence et de vérifiabilité" en comparaison au vote en personne. Pour l'expatriée, "ce sera seulement le 20 janvier 2021 - jour de l'investiture de Joe Biden - que je serai vraiment soulagée vu ce qu'il s'est passé ces 4 dernières années, il n'y a plus rien qui m'étonne, je ne serai pas surprise du pire, même si j'ai foi en notre système."

Les Etats moins unis

Pendant ces derniers mois, de la France, nous avons eu l'impression que les habitants des États-Unis étaient divisés en deux clans : les Trumpistes et les anti-Trump/Démocrates. Et en réalité ? "La question de division existe vraiment, je pense qu'il y a une plus petite partie trumpiste extrême en réalité par rapport à ce qu'on voit à la télévision ça existe vraiment, mais il y a plus de gens qui respectent le système et qui acceptent que Biden ait été élu."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Il y a 80 ans, les femmes obtenaient le droit de vote : l’hommage d’Aline Chassagne à Besançon

Il y a 80 ans, le 21 avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote en France. Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture et du patrimoine historique, a rendu hommage, samedi matin rue Gisèle Halimi, à celles qui se sont battues pour avoir ce droit. Elle a également appelé à "retourner aux urnes".

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.12
peu nuageux
le 23/04 à 0h00
Vent
1.57 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
92 %