En 2024, le festival Détonation se déroulera pendant trois jours, mais pas sur la friche

Publié le 14/02/2024 - 10:51
Mis à jour le 15/02/2024 - 14:59

Suite à la concertation publique menée par La Rodia et accompagnée par la FEDELIMA (Fédération des Lieux de Musiques Actuelles), les organisateurs sont heureux d’annoncer que le festival Détonation aura bien lieu cette année. Le rendez-vous est donné les 26, 27 et 28 septembre 2024.

Pour rappel, une réunion publique avait été organisée le 24 octobre dernier afin de débattre de l’avenir du festival Détonation. La démarche collective avait été initiée par des membres de l’équipe de La Rodia, des bénévoles, des intermittents du spectacle, des spectateurs, des élus, des mécènes, des associations. Trois groupes de travail s’étaient ensuite réunis entre novembre et décembre 2023.

"Ces différents temps de consultation nous ont permis de dégager une liste de préconisations finales présentées et discutées dans les instances décisionnelles de La Rodia avec les partenaires", explique La Rodia.

Mardi 13 février 2024, les résultats de l’ensemble des réflexions menées ont été restitués lors d’une réunion publique. Le scénario retenu ? Un festival qui revient sur un format trois jours et qui se tiendra autour et à La Rodia. "La Rodia revient au centre de l’événement pour proposer une nouvelle expérience aux festivaliers", nous précise-t-on.

Cette décision étant encore très récente, l’équipe du festival se concentre désormais sur la mise en œuvre de ce nouveau format.

"Quels artistes joueront ? Et sur quelles scènes ? Quels partenaires seront présents ? Quels aménagements de site pour vous proposer une expérience digne de Détonation ? Quelles surprises vous proposer en plus des concerts ? Nous sommes en train de répondre progressivement à toutes ces questions", indique La Rodia.

L’ensemble de la programmation sera dévoilée le 4 juin… Quelques détails seront publiés sur les coulisses de la construction de ce nouveau format sur les réseaux sociaux…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Bernard Minier, président d’honneur du prochain festival Livres dans la Boucle

Le Grand Besançon Métropole a dévoilé lors d’une conférence de presse ce mardi 23 avril 2024 à Besançon, les nouveautés et le nom du président d’honneur de la 9e édition de Livres dans la Boucle qui aura lieu du 20 au 22 septembre à Besançon. Parmi les principales nouveautés, on notera le déménagement de la Grande libraire sur le site de Chamar.

2e édition du BESAK Metal Fest : ”Le métal est bien vivant !”

Pour sa deuxième édition, le Besak Metal Fest fait son retour à la Rodia le 8 mai 2024 à partir de 20h. Cette soirée sera encore une fois marquée par une forte empreinte locale, avec deux groupes ”régionaux” émergents, Swarmaggedon et JE, suivis de Death Decline (Dijon) et de Mortuary (Nancy). L’objectif de ce festival est de donner de la visibilité à des groupes régionaux de niveau professionnel et de bénéficier de la présence de deux groupes à la renommée nationale. 

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.99
couvert
le 23/04 à 21h00
Vent
0.46 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
68 %