En Franche-Comté, plus de 11.400 candidats passeront leur bac cette année

Publié le 16/06/2021 - 07:01
Mis à jour le 17/06/2021 - 09:37

Le baccalauréat professionnel, technologique et général se déroulera du 17 juin au 10 septembre 2021. 11.469 candidats passeront les épreuves de leur filière avec cette année, un grand oral pour les candidats au baccalauréat général et technologique.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Les chiffres du bac 2021 en Franche-Comté

  • 11.469 candidats toute filière confondue
  • 5.935 candidats pour le baccalauréat général
  • 3.349 candidats pour le baccalauréat professionnel
  • 2.185 candidats pour le baccalauréat technologique
  • 8.336 candidats inscrits aux épreuves anticipées (+1,02% par rapport à 2020) soit 6.073 candidats (73%) en voie générale et 2.263 candidats (27%) en voie technologique

Les nouveautés 2021

Le grand oral

Le grand oral est une des principales nouveautés de la session 2021 porté par la réforme du baccalauréat général et technologique. Cette épreuve est obligatoire. Elle se prépare tout au long du cycle terminal. Elle est l'une des cinq épreuves terminales de l'examen. L'objectif de ce grand oral est d'évaluer les compétences essentielles comme la maîtrise de la prise de parole de manière structurée et argumentée et la capacité à développer une réflexion : ces aptitudes sont indispensables pour la poursuite d'études supérieures, mais aussi tout au long d'une carrière professionnelles et d'un parcours personnel.

Le jury appréciera la solidité des connaissances du candidat, mais également sa capacité à argumenter et à relier les savoirs. Une grille d’évaluation indicative a été élaborée pour guider le jury.

L'épreuve du Grand oral est notée sur 20 points. Elle représente 10% de la note finale du baccalauréat dans la voie générale et 14% dans la voie technologie.

L’épreuve dure 20 minutes. Elle est précédée d’un temps de préparation équivalent. L’oral se déroule en trois parties :

  • Durant 5 minutes, le candidat présente la question choisie par les examinateurs et y répond ;
  • Ensuite, pendant 10 minutes, le jury échange avec le candidat pour préciser et approfondir sa pensée. Ce temps d'échange est une occasion d’évaluer la solidité des connaissances et des compétences argumentatives de l’élève ;
  • Les 5 dernières minutes sont dédiées au projet d'orientation du candidat.

La correction dématérialisée pour l'ensemble des épreuves écrites du baccalauréat général et technologique

Parce qu’elle permet d’assurer un brassage plus important des copies tout en garantissant la sécurité des opérations et l’anonymat des candidats, et parce qu’elle limite le transport des copies, la dématérialisation de l’ensemble du processus de correction, expérimentée depuis 2019 dans quinze académies 1, est généralisée à l’ensemble du territoire depuis les évaluations communes début 2020. Elle est donc généralisée aux épreuves terminales à partir de juin 2021.

Ce dispositif a reçu un retour favorable des correcteurs lors du déploiement progressif antérieur. De plus, il permet de ne pas faire déplacer les correcteurs dans les centres d’examens pour corriger et remettre les copies qui leur ont été confiées.

Une attestation de réussite intermédiaire pour le baccalauréat professionnel

À la suite de la suppression de l’obligation pour tous les candidats sous statut scolaire2 de présenter un diplôme de niveau III à l’issue de la classe de première, une attestation de réussite intermédiaire est mise en place.

Elle est délivrée aux élèves de première, préparant un baccalauréat professionnel, qui ont obtenu une moyenne générale sur leur livret scolaire de 10 sur 20 à tous les enseignements généraux et professionnels. Ce document, qui atteste des connaissances et des compétences de l’élève dans l’ensemble des enseignements n’est pas un diplôme. Il marque une étape importante dans le parcours de l’élève vers le baccalauréat professionnel et il est un point d'appui pour les enseignants dans le suivi pédagogique de l'élève et dans la définition de l’accompagnement dont il a besoin pour réussir son baccalauréat.

Le calendrier des épreuves

Pour la baccalauréat général et technologique

Epreuves anticipées (première)

  • Français écrit : jeudi 17 juin (après-midi)
  • Français oral : à partir du lundi 21 juin

Epreuves terminales

  • Philosophie : jeudi 17 juin (matin)
  • Grand oral : du lundi 21 juin au vendredi 2 juillet

Résultats : mardi 6 juillet

  • Oraux de rattrapage : du mercredi 7 au vendredi 9 juillet
  • Session de remplacement : les 6, 9, 10 et 13 septembre

Pour le baccalauréat professionnel

  • Epreuves pratiques et écrites sur support informatique : du mardi 25 mai au vendredi 4 juin
  • Français et histoire-géographie-EMC : mercredi 16 juin
  • Prévention, santé et environnement, économie-droit ou économie-gestion : jeudi 17 juin
  • Arts appliqués et cultures artistiques ; vendredi 18 juin
  • Epreuves de contrôle : les 6, 9 et 10 septembre

Un protocole sanitaire strict pour les épreuves écrites

Les centres d’examen implantés dans les établissements d’enseignement seront soumis au protocole sanitaire applicable aux écoles et établissements scolaires.

  • Le port du masque obligatoire à l’extérieur et à l’intérieur des locaux

Afin d’accueillir les candidats dans le strict respect des mesures sanitaires, le port du masque chirurgical ou grand public ayant une capacité de filtration de 90% (ancienne catégorie 1) sera obligatoire pour tous.

Des masques seront fournis aux personnels en charge de l’organisation des examens. Il en sera également proposé aux candidats qui n’en ont pas. En cas de refus du port du masque, l’accès aux locaux d’examen sera refusé.

  • Une aération et une désinfection régulières des locaux

Les parties communes et les salles d’examen seront nettoyées au désinfectant virucide avant l’arrivée et au départ des candidats. De plus, une attention particulière sera portée aux surfaces les plus fréquemment touchées, comme les poignées de portes. Elles feront l’objet d’un nettoyage régulier, plusieurs fois par jour.

Les salles d’examen seront aérées entre chaque épreuve ainsi que toutes les heures et au moins 15 minutes avant l’arrivée des candidats.

Afin de limiter le risque de contamination, un nettoyage des mains à la solution hydroalcoolique sera systématiquement demandé à chaque entrée et sortie de salle et avant chaque manipulation de documents.

Les candidats et les personnels sont invités à se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon ou avec la solution hydroalcoolique mise à disposition.

  • Un ensemble de mesures pour limiter les brassages

Les consignes sanitaires applicables aux épreuves ont été transmises en accompagnement de la convocation de chaque candidat. Elles seront affichées et rappelées à ces derniers à leur arrivée et avant le début de chaque épreuve.

Pour limiter les brassages, une signalétique sera installée pour dissocier les flux et matérialiser les sens de circulation ainsi qu’une distanciation physique d’un mètre, à tout endroit des locaux. La capacité des salles d’examen permet d’établir une distance d’un mètre entre chaque table pour les épreuves écrites. Une distanciation entre chacun des membres du jury et entre le candidat et les membres du jury est également respectée pour les épreuves orales.

Chaque candidat présente sa pièce d’identité sans avoir de contact avec les examinateurs et émarge avec son propre stylo. En cas d’oubli, des stylos préalablement nettoyés avec des lingettes désinfectantes seront proposés au candidat.

Enfin, une attention particulière est portée aux candidats en situation de handicap afin de les accompagner au mieux, tout en respectant les mesures barrières.

Si des symptômes évocateurs de la Covid-19 apparaissaient chez un personnel ou un candidat au cours de la journée, la personne sera immédiatement isolée.

Ces consignes peuvent être modifiées en fonction de l’évolution de la situation sanitaire du pays.

Cas contacts ou positifs à la Covid-19 le jour des épreuves

Les candidats formellement identifiés comme cas contacts ou positifs à la Covid-19 ne sont pas autorisés à se présenter aux centres d’examen avant la fin de leur période d’isolement. Leur absence aux épreuves est justifiée par un cas de force majeure. Par conséquent, ces candidats seront convoqués aux épreuves de remplacement.

Pour l’épreuve de philosophie, si le candidat dispose d’une moyenne de contrôle continu, elle sera retenue au titre de cette épreuve. Les candidats ne disposant pas d’une telle note seront convoqués aux épreuves de remplacement.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Rentrée 2021 et Covid-19 : le pass sanitaire sera-t-il obligatoire pour aller en classe ?

Seuls les collégiens et lycéens non vaccinés devront suivre les cours à distance si un cas de Covid-19 est détecté dans leur classe à partir de la rentrée, a annoncé ce mercredi 28 juillet Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale qui a précisé que les classes d’écoles primaires fermeraient, elles, dès le premier cas positif. Pour l'heure, aucune obligation vaccinale ou pass sanitaire n'a été décidée par le gouvernement.  

France Relance : la transformation du plus grand campus de Besançon pour 80 millions d’euros

La présidente de l’université de Franche-Comté Macha Woronoff, a reçu le 22 juillet dernier le recteur de l'académie de Besançon, Jean-François Chanet ainsi que la maire de Besançon, Anne Vignot, pour une visite et une projection des deux opérations labellisées France Relance dans le cadre du projet de réhabilitation du campus Bouloie - Temis.

Fin de la phase principale de Parcoursup : l’accompagnement personnalisé et la phase complémentaire se poursuivent…

Conformément au calendrier de la procédure, la phase principale d’admission dans l’enseignement supérieur s’achève ce vendredi 16 juillet 2021. À ce jour, près de 568.000 bacheliers ont reçu au moins une proposition d’admission, soit 89,5% d’entre eux. 

Diplôme national du brevet : 88,2% de réussite en Franche-Comté

Le taux de réussite au DNB, toutes séries confondues et tous candidats confondus (scolaires ou non), s’élève à 88,2 % pour la session 2021. Ce taux est inférieur de 0,2 point par rapport à la session 2020, après la forte hausse qui avait été observée par rapport à la session 2019. Le taux de réussite de la série générale atteint 88,9 %, en légère baisse de 0,4 point par rapport à 2020. Avec 82,2 % d’élèves admis, les résultats de la série professionnelle gagnent 1,4 points.

Ouverture d’une classe préparatoire aux concours de la haute fonction publique

L’Institut de Préparation à l’Administration Générale (IPAG) et l’UFR SJPEG de l’Université de Franche-Comté ont signé ce 6 juillet 2021 une convention de partenariat avec l'Etat-major de Gendarmerie et l'Ecole de Police de Montbéliard. Cette signature entre dans le cadre de l'ouverture d'une classe de préparation Talents à l'Université de Franche-Comté.

Le laboratoire de mathématiques de Besançon fête ses 25 ans, « un exemple de la diversité des mathématiques en France »

Créé en 1996, le laboratoire de mathématiques de Besançon a largement développé son rayon d’action en 25 années d’existence. Il compte désormais une cinquantaine de membres permanents (enseignants chercheurs) auxquels s’ajoutent doctorants, post-doctorants et professeurs invités...
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.87
partiellement nuageux
le 29/07 à 18h00
Vent
0.44 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
36 %

Sondage