Enquête faune : tentez de localiser le ver luisant

Publié le 23/07/2022 - 16:29
Mis à jour le 02/08/2022 - 11:59

Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté-Observatoire régional des Invertébrés (CBNFC-ORI) et l’OPIE Franche-Comté mène cet été 2022 une enquête pour recenser cet insecte.


 © CBNFC
© CBNFC

Si les populations semblent avoir régressé au cours des dernières décennies, ce constat reste encore à confirmer, et c’est pourquoi, le Conservatoire botanique national de Franche-Comté - Observatoire régional des Invertébrés, l’Office pour les Insectes et leur environnement de Franche-Comté et la Société d’histoire naturelle d’Autun - Observatoire de la faune de Bourgogne continuent d’animer chaque année une enquête participative invitant le grand public à signaler toutes les observations de vers luisants rencontrés sur le territoire jusqu’au 31 août

Qui sont-ils ?

Ce sont les femelles que l’on repère dans la nuit grâce à la petite lumière verte qu’elles émettent pour attirer les mâles. En effet, chez cette espèce, la femelle ne possède pas d’ailes et doit donc adapter sa stratégie pour attirer à elles les mâles qui eux sont ailés.

Bien qu’on l’appelle « ver » luisant, il s’agit bien d’un insecte de la famille des Lampyridés et appartenant à l’ordre des coléoptères, comme les coccinelles et les scarabées. Alliés des jardiniers, ils sont les prédateurs des limaces et autres escargots. Leur disparition peut d’ailleurs s’expliquer par l’utilisation croissante de produits phytosanitaires détruisant leurs proies, mais aussi par l’éclairage nocturne permanent et bien sûr l’artificialisation croissante des sols.

D’autres insectes, plus rares, comme la Luciole à ailes courtes (Phosphaenushemipterus) émettent-elles aussi de la lumière, mais d'intensité beaucoup plus faible que chez les vers luisants.

Comment participer ?

Il est possible de transmettre très simplement ses observations grâce à un formulaire accessible en ligne. Côté Bourgogne, rendez-vous sur le site https://www.shna-ofab.fr/. Côté Franche-Comté, rendez-vous sur le site www.cbnfc-ori.org. Ajoutez une photo afin de faciliter la validation de la donnée. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Sécheresse et risque d’incendie : les gestes essentiels à adopter 

Depuis le 1er janvier 2022, les sapeurs-pompiers du Doubs, ont été sollicités pour 291 interventions de feux d'espaces naturels. C’est pourquoi la Préfecture, l’Office national de la forêt et le service départemental d'incendie et de secours du Doubs ont souhaité rappeler les bons gestes à adopter afin de prévenir tout départ de feu.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.51
nuageux
le 15/08 à 18h00
Vent
2.7 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
60 %

Sondage