Environnement et agriculture en tête des préoccupations pour l'après-crise

Publié le 05/05/2020 - 18:36
Mis à jour le 05/05/2020 - 14:42

La protection de l’environnement et une agriculture plus raisonnée arrivent en tête des propositions faites par 80.000 participants à une consultation lancée par WWF et la Croix-Rouge, selon un bilan à mi-parcours.

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

Les deux associations, avec make.org, le groupe SOS, UnisCités et MouvementUp, ont lancé une consultation ouverte jusqu'au 25 mai "pour construire ensemble le monde d'après la crise Covid-19". Elle est consultable sur la plateforme make.org.

Entre le 10 avril et le 4 mai, environ 80.000 personnes ont pris part à la consultation et 19.000 propositions ont été faites, selon un dossier de presse des associations. Les cinq principaux thèmes qui se dégagent sont la protection de l'environnement (22%), l'alimentation et l'agriculture (17%), les transports et la mobilité (10%), l'emploi (9%) et la santé(6%).

"Les citoyens évoquent le fait de mieux penser l'impact de nos modes de consommation ainsi que celui des entreprises les plus polluantes", ils "appellent à basculer d'une agriculture intensive à une agriculture plus raisonnée, tout en produisant plus localement" et évoquent les mobilités douces, selon ces premiers résultats provisoires.

Les citoyens souhaitent voir se développer les circuits courts ou le télétravail après cette crise, subventionner la transition agricole, limiter certaines pratiques comme l'élevage intensif et le transport aérien ou encore interdire le commerce d'animaux sauvages, selon le communiqué.

Ils comptent en majorité sur les pouvoirs publics pour "réinventer le monde d'après", mais aussi sur les actions individuelles et sur les entreprises.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Nature

Dans le Doubs, 7.000 chevreuils bientôt abattus ?

Le préfet du Doubs, par arrêté annuel, conformément aux dispositions prévues par l’article L425-8 du code de l’environnement, a fixé le nombre minimal et le nombre maximal de chevreuils à "prélever" par territoire en prenant compte des "dégâts causés par cette espèce", selon une information du 24 avril 2024. Ainsi, 7.000 chevreuils ”maximum” pourront être tués dans le département pour la saison 2024-2025. Le public peut donner son avis sur cet arrêté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.74
nuageux
le 18/05 à 9h00
Vent
1.48 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
68 %