Environnement et agriculture en tête des préoccupations pour l'après-crise

Publié le 05/05/2020 - 18:36
Mis à jour le 05/05/2020 - 14:42

La protection de l'environnement et une agriculture plus raisonnée arrivent en tête des propositions faites par 80.000 participants à une consultation lancée par WWF et la Croix-Rouge, selon un bilan à mi-parcours.

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget ©

Les deux associations, avec make.org, le groupe SOS, UnisCités et MouvementUp, ont lancé une consultation ouverte jusqu'au 25 mai "pour construire ensemble le monde d'après la crise Covid-19". Elle est consultable sur la plateforme make.org.

Entre le 10 avril et le 4 mai, environ 80.000 personnes ont pris part à la consultation et 19.000 propositions ont été faites, selon un dossier de presse des associations. Les cinq principaux thèmes qui se dégagent sont la protection de l'environnement (22%), l'alimentation et l'agriculture (17%), les transports et la mobilité (10%), l'emploi (9%) et la santé(6%).

"Les citoyens évoquent le fait de mieux penser l'impact de nos modes de consommation ainsi que celui des entreprises les plus polluantes", ils "appellent à basculer d'une agriculture intensive à une agriculture plus raisonnée, tout en produisant plus localement" et évoquent les mobilités douces, selon ces premiers résultats provisoires.

Les citoyens souhaitent voir se développer les circuits courts ou le télétravail après cette crise, subventionner la transition agricole, limiter certaines pratiques comme l'élevage intensif et le transport aérien ou encore interdire le commerce d'animaux sauvages, selon le communiqué.

Ils comptent en majorité sur les pouvoirs publics pour "réinventer le monde d'après", mais aussi sur les actions individuelles et sur les entreprises.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Fin de l’obligation du port du masque en extérieur jeudi. Levée du couvre-feu avancé au 20 juin

Grâce à une amélioration sanitaire plus rapide que prévu, la vie va redevenir presque normale avec la fin de l'obligation du port du masque à l'extérieur dès jeudi et la levée du couvre-feu à partir de dimanche. Jean Castex prévient que la levée du couvre-feu n'empêcherait pas le maintien des protocoles sanitaires pour les lieux publics et pour la fête de la musique.

Covid : le variant Delta représente « 2 à 4% » des cas positifsLire plus

"Actuellement en France, 2 à 4% des tests positifs que nous criblons correspondent à du variant indien, ce qui représente quand même, je donne une fourchette assez large, de l'ordre de 50 à 150 nouveaux diagnostics de variant Delta dans notre pays", a déclaré M. Véran lors d'un déplacement dans un centre de vaccination à Paris.

"C'est peut-être encore peu, mais c'était la situation anglaise il y a quelques semaines", a-t-il ajouté, rappelant que le variant Delta "représente plus de 90% des cas en circulation" outre-Manche, où l'épidémie est repartie "sur une trajectoire ascendante", avec "quasiment deux fois plus de cas quotidiens" que dans l'Hexagone, malgré "un taux de couverture vaccinale supérieur au nôtre".

Raison de plus pour "ne pas relâcher notre vigilance collective", a-t-il insisté. "Ce n'est certainement pas le moment", car "nous ne devons certainement pas donner de prise au variant indien pour qu'il fasse repartir une nouvelle vague épidémique, nous devons absolument l'empêcher".

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé lundi soir le report de la levée des dernières restrictions en Angleterre, en raison de la poussée du variant Delta du coronavirus.

(Avec AFP)

Covid-19 : l’épidémie recule nettement en Bourgogne Franche-Comté !

Ces 7 derniers jours l'épidémie a nettement reculé dans tous les départements de Bourgogne Franche-Comté, y compris la Côte-d’Or, qui affichait en début de semaine l’incidence la plus élevée de métropole. L’indicateur est repassé en-dessous de 100 pour 100.000 habitants comme dans l’ensemble des départements, la moyenne régionale s’établissant autour de 65 pour 100.000 habitants, le taux de positivité des tests à 2,5%.

Nature

Orages : 23 départements toujours en vigilance orange

23 départements restent en vigilance orange dimanche 20 juin  après l'évacuation d'un premier épisode fortement nuageux vers la Belgique alors qu'une nouvelle dégradation est attendue à partir de la matinée de dimanche, du Massif central vers le Nord-Est, selon Météo France. En Bourgogne-Franche-Comté, la vigilance orange court du début d'après-midi jusqu'à 18h.

Grandes Heures Nature : « Nous sommes devenus une référence dans le sport outdoor et ce n’est que le début… »

Après une annulation suite à la crise sanitaire, le festival Grandes Heures Nature fait son grand retour à partir de ce 12 juin 2021 ! Zoom sur ce qui fait la réussite de cet événement Outdoor avec François Bousso, conseiller communautaire délégué à l'écotourisme, aux congrès et au festival.

Vous avez été piqué par une tique ? Envoyez-la par la poste au programme « Citique » afin de l’examiner…

La Ville de Besançon lance une nouvelle campagne de sensibilisation et de prévention des piqures de tiques ce mois de juin 2021. Même si elles ne véhiculent pas toutes la maladie de Lyme, 43 % d'entre elles présentent un agent pathogène en Bourgogne Franche-Comté... C'est pourquoi  il est nécessaire de les envoyer au programme de recherche "CITIQUE" afin de pousser l'analyse...

Implantation d’éoliennes suisses au pied du Mont D’Or : opposition ferme des élus du Doubs…

C'est une étape de plus qui a mis hors d'eux plusieurs élus du Doubs ce 8 juin 2021. Dans le cadre de l'implantation d'éoliennes de 210 mètres de haut dans le canton de Vaud à deux pas de Jougne, plusieurs juges suisses se sont déplacés ce mardi le long du côté helvétique afin de vérifier la faisabilité du projet. Ils ne se sont pas rendus du côté français et n'ont donc pas rencontré les élus du Doubs...

Appel à projets pour l’environnement de SNCF : inscriptions jusqu’au 25 juin

Dans le cadre de la construction de la LGV Rhin-Rhône, SNCF Réseau s’est engagé à financer des projets en faveur de la biodiversité et de l’écologie du paysage à hauteur de 4,57 M€. A ce jour, plus de 110 projets ont pu être réalisés, et un budget de 650 000 euros reste à mobiliser. Afin de tenir ses engagements, SNCF Réseau lance donc un appel à projets complémentaire pour une période de 5 ans. Les dossiers de candidature devront être déposés avant le 25 juin 2021 à 12h.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.93
nuageux
le 20/06 à 12h00
Vent
3.56 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
14 %

Sondage