Erasmus: 4 000 étudiants francs-comtois en un quart de siècle

Publié le 14/09/2012 - 07:25
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:57

Le programme d’échange européen Erasmus fête ses 25 ans. Plusieurs milliers de jeunes de la région ont bénéficié de ce programme devenu « une marque » et « une réussite » de l’Union européenne.

dsc_2598.jpg
Se faire photographier devant une affiche de Barcelone, ville mythique pour les Erasmus, le must… © carvy

europe

PUBLICITÉ

Une journée d’informations a été organisée hier à Besançon à La Rodia sous l’égide de la Région qui consacre bon an mal an quelque 450 000 euros à l’accompagnement des étudiants qui choisissent de s’expatrier pour poursuivre leur cursus. Ils étaient 6 à se lancer en 1987 contre 310 en 2011. L’effet « Auberge espagnole » ? Outre le bouche à oreille, le film a sans doute contribué à faire connaitre Erasmus. «Pourtant, ce n’était pas gagné d’avance au départ, alors que c’est capital de partir à l’étranger », a reconnu Marie-Guite Dufay, présidente de la Région, à l’issue des tables rondes.

Elle a également rappelé que sans les Régions Erasmus ne fonctionneraient pas. « N’oubliez pas les conseils régionaux, mettez-les dans le coup !», a invité la présidente alors qu’une réflexion est engagée sur l’avenir du programme européen pour les années 2014-2020. Il s’agit, selon Guylaine Chouissa, responsable du service mobilités internationale des jeunes à la Région, de se doter d’une nouvelle politique d’éducation et de formation plus ambitieuse encore sous le label Erasmus pour tous.

Alors qu’il existe environ 80 sous-actions avec des noms différents, il s’agira également de retrouver un peu de lisibilité dans la jungle des programmes. « Erasmus, est une marque et une réussite de l’Union européenne. Elle doit être utilisée pour toutes les actions concernant tous les publics jeunes en formation ou en dehors d’une formation », estime Guylaine Chouissa qui souhaite plus de cohérence et un budget européen à la hausse.

Sur les 4000 étudiants Erasmus francs-comtois, 61% sont des garçons et 39% des filles. Ils se sont rendus dans 33 pays accueillants. L’Espagne est le pays le plus prisé avec le Royaume Uni. La Franche-Comté a, quant à elle, accueilli 168 étudiants (119 filles et 49 garçons) en 2010-2011.

Parmi eux, Lidia Apostol, étudiante roumaine de 25 ans, qui a suivi un master en innovation culturelle à la faculté des lettres de Besançon. « Connaître l’autre, la culture de l’autre, la langue de l’autre ». Tout un programme.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie son classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Augmentation des loyers, restauration universitaire plus onéreuse, "explosion" des frais pour les étudiants étrangers: étudier en France coûtera plus cher l'année prochaine, a calculé le syndicat étudiant Unef. Sur 42 villes analysée, Besançon arrive en 34e position. Dijon, en 28e position est une ville plus chère pour les étudiants selon la même étude.

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Après son discours et la visite de l'exposition "Yan Pei Ming face à Courbet", Emmanuel Macron a pris le temps de rencontrer une quinzaine d'élèves de l'école primaire Courbet et du collège Pierre Vernier d'Ornans qui ont pu lui présenter leurs travaux réalisés dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Courbet.

Qui sont les nouveaux « influenceurs » de Besançon ?

Qui sont les nouveaux « influenceurs » de Besançon ?

Instagram, Youtube… depuis maintenant plusieurs années, nombreux sont les créateurs désireux de partager leurs passions à travers ces plateformes. Beaucoup sont devenus de véritables célébrités en France ou dans le monde, d’autres tentent toujours de se démarquer. A Besançon, quelques créateurs, ont su se faire connaitre et attirer un publique plutôt large ou font face à la dure réalité du monde de l’influence. Nous avons échangé avec Pauline (Paulinedress) et Anthony (Chromodesomey)

La Color Life, ce dimanche à Besançon

La Color Life, ce dimanche à Besançon

Organisée conjointement depuis 2014 par les étudiants de l’école de commerce Imea et le Comité du Doubs de la ligue contre le cancer, la Color life revient pour une sixième édition le dimanche 26 mai 2019 dès 13 h au parc de la Gare d’eau de Besançon.