Eric Alauzet s’engage dans la lutte contre les paradis fiscaux

Publié le 13/02/2013 - 15:59
Mis à jour le 13/02/2013 - 16:01

Dans un communiqué, le député écologiste du Doubs présente son intervention du 12 février, en séance publique à l'Assemblée nationale sur la réforme bancaire.

Amendement

PUBLICITÉ

Un article du Monde en faisait récemment état : « Les activités bancaires dans les paradis fiscaux, couvertes par le secret des affaires, seront [dorénavant] soumises à la transparence, avec obligation de révéler chiffre d’affaires et effectifs afférents… Une première mondiale ! »

Eric Alauzet s’est investi en faveur du projet de loi de séparation et de réglementation des activités bancaires, en défendant un amendement sur la transparence des paradis fiscaux. Lors de son intervention, il a rappelé l’importance de « protéger l’épargne des déposants [et de] protéger les contribuables face à une éventuelle faillite bancaire. »

Rappelant au passage que « les écologistes sont engagés et font des propositions » notamment sur « l’obligation de transparence des paradis fiscaux. » Ce à quoi Pierre Moscovici, ministre de l’économie, a répondu : « avec cet amendement, les banques devront faire la transparence sur toutes leurs activités et leurs effectifs dans tous les pays ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.01
légère pluie
le 20/05 à 9h00
Vent
3.34 m/s
Pression
1008.64 hPa
Humidité
97 %

Sondage