ESB F, l’époustouflant miracle

Publié le 12/05/2013 - 08:00
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:15

Données pour mortes pour le maintien parmi l’élite, les handballeuses bisontines ont connu ce samedi soir un scénario dantesque. En plus de battre Toulon (31-28), elles ont appris, dans une attente interminable, la défaite de Dijon face à Nice. L’ESB F jouera bien en LFH la saison prochaine.

 ©
©

Handball (LFH)

Parier sur elles aurait plus qu’été osé. Depuis leur défaite face à Dijon la semaine dernière, les protégées de Florence Sauval ont tenté de se raccrocher aux branches, en comptant sur des soutiens bien trop difficiles à aller chercher. Quasi-insolvable, l’équation résidait surtout d’une inconnue trop forte : le comportement de Nice à Dijon.

Alors que chacun s’était persuadé que les Azuréennes n’allaient pas peser bien lourd chez des Bourguignonnes qui n’avaient besoin que d’un nul pour enterrer Besançon, le déroulement de la soirée laissait quand même entrouvrir une porte. Puis deux. Dijon étant mené (10-11) à la mi-temps. Conscientes de voir cette équipe jouer le jeu à distance, les Bisontines se rebellaient.

Quel stress…

Les doutes du premier acte (15-16, 30e) s’estompaient peu à peu du côté ententiste et la marque était bien alimentée (22-18, 41e). Devenues supérieures, les joueuses de l’ESB F se dirigeaient de plus en plus vers un succès logique. Mais il fallait encore attendre un verdict horrible pour les nerfs.

Avec quelques instants de retard à Dijon, la fin de match était suivie avec excitation au Palais des sports. Au bout d’un moment, une certitude tombait. Dijon était mené 26-27, mais avait la dernière balle pour égaliser. Rien de tout ça n'arrivait puisqu’il était dit que l’ESB F avait ce coup-ci une belle étoile au-dessus de sa tête. Il faudra quand même lui suggérer d’adoucir la lassitude de Florence Sauval, pour repartir de l’avant.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Les tireurs sportifs intègrent le SIA

Après son ouverture aux détenteurs chasseurs puis aux détenteurs sans titre, ce sont les tireurs sportifs qui intègrent le système d'information sur les armes (SIA) du ministère de l'Intérieur et des Outre-mer ce mardi 27 février 2024.

Sports : réaction attendue pour le FCSM, le Racing reçoit le leader et l’ESBF accueille du lourd

Au menu de ce week-end sportif des 23 et 24 février 2024, le FCSM doit réagir et afficher ses ambitions face à Martigues, tandis que le Racing reçoit le leader pour tenter un coup d'éclat. En handball, le GBDH et l'ESBF auront affronteront chacun un gros morceau. 

Une nouvelle pivot pour l’ESBF

Le club bisontin vient d’officialiser l’arrivée de Camille Mandret en provenance du club danois de Sønderjyske Håndbold. La pivot a signé un contrat qui la lie à l’ESBF jusqu’en 2026.

Le Norvégienne Céline Solstad débarque à l’ESBF pour 2 ans

Une joueuse norvégienne posera ses valises en France et dans la capitale du temps en juillet 2024. Céline Solstad, passée par Øygarden, Gneist et Fana en Norvège, quittera pour la première fois son pays natal pour se lancer dans une nouvelle aventure. L’arrière droite paraphe un contrat sous les couleurs de l’ESBF jusqu’en 2026.

Il met K.O son adversaire en un seul round au Mexique : qui est Islem Merabet, boxeur professionnel bisontin ?

Islem Merabet, boxeur bisontin, s’est rendu à Tijuana au Mexique pour préparer son combat qu’il remporte le 28 janvier 2024 en un seul round. Installé depuis 5 ans dans la capitale de la Franche-Comté, le boxeur professionnel nous partage son expérience et son quotidien de sportif.

Classic Grand Besançon, Tour du Jura et Tour du Doubs : le triptyque franc-comtois de retour les 12, 13 et 14 avril

Lancé en 2023 à l’initiative des organisateurs de la Classic Grand Besançon Doubs, du Tour du Jura et du Tour du Doubs, le triptyque franc-comtois persiste et signe pour une deuxième année consécutive de rapprochement temporel des courses qui se dérouleront les 12, 13 et 14 avril 2024.

Handball : les 8 départements de Bourgogne Franche-Comté vont s’affronter à Lons-le-Saunier

Les 24 et 25 février 2024 à Lons-le-Saunier, les huit sélections départementales de la région Bourgogne Franche-Comté s’affronteront pour tenter de remporter leur ticket qualificatif pour le tour national. 196 athlètes, 42 entraineurs, plus de 40 bénévoles et près de 200 spectateurs seront attendus au complexe du Solvan pour une compétition de haut niveau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.66
peu nuageux
le 29/02 à 21h00
Vent
1.43 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
89 %