Et si on cuisinait avec le soleil à la maison de l'environnement de Franche-Comté ?!

Publié le 26/05/2016 - 10:20
Mis à jour le 26/05/2016 - 10:20

C'est la promesse faite  ce mardi 24 mai 2016  soir aux 15 participants de l'atelier "Fabriquez votre propre cuiseur solaire" organisé par la Maison de l'environnement de Franche-Comté et animé par l'association TRI de Quingey. 

atelier-cuiseur-solaire-maison-environnement.jpg
Franck, animateur de l'association TRI donne les consignes

Comment construire un four solaire ?

PUBLICITÉ

C’est avec enthousiasme que les participants se sont lancés mardi soir dans la construction d’un four solaire à l’aide de quelques lamelles d’acier, de vieux planchers, de baguettes de bois et de quelques visses et boulons. Durant l’atelier, pas question de construire son four chacun dans son coin, la coopération était de mise. Répartis en petits groupes, les 15 participants ont tour à tour percé, coupé, vissé pour préparer chaque étape et finalement repartir avec leur four, à assembler chez eux. « Grâce à l’énergie solaire, un tel appareil est capable de cuire une côtelette aussi rapidement qu’un barbecue au charbon de bois ! » assure Franck, mais bien sur, il faut du soleil…

Et si pour l’instant, le soleil n’est pas vraiment toujours au rendez-vous, chacun espère tout de même bien pouvoir tester au plus vite son nouvel appareil fait main à la maison !

  • Proposé gratuitement avec le soutien de la DREAL et de la région Bourgogne Franche-Comté, cet atelier éco-citoyen fait parti du programme d’activité mensuel de la Maison de l’environnement de Franche-Comté.

Prochains ateliers en juin :

– 7 juin : Street art aux couleurs de la nature
– 14 juin : A la recherche des papillons

Informations et inscirptions : www.maison-environnement-franchecomte.fr

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.11
ciel dégagé
le 18/09 à 18h00
Vent
2.27 m/s
Pression
1021.39 hPa
Humidité
63 %

Sondage