Alerte Témoin

Etat d'urgence: couvre-feu ce week-end pour l'ensemble de la population d'un quartier de Sens

Publié le 20/11/2015 - 14:29
Mis à jour le 20/11/2015 - 14:30

La préfecture de l'Yonne a annoncé ce vendredi 20 novembre 2015 la mise en place d'un couvre-feu s'appliquant à l'ensemble de la population dans le quartier sensible des Champs-Plaisants à Sens, de vendredi soir à lundi matin, après une saisie d'armes.

Cette décision, qui entre dans le cadre de l'état d'urgence, "prend effet à compter de vendredi 20 novembre, 22h jusqu'au lundi 23 novembre - 6h", écrit la préfecture dans un communiqué. Une porte-parole a précisé que la mesure interdisait "la circulation piétonne et routière, sauf les véhicules d'urgence".

Des armes et des faux papiers

Ce couvre-feu fait suite à des perquisitions administratives menées dans la nuit de jeudi à vendredi, qui "ont donné lieu à la découverte d'armes non autorisées et de faux papiers". La préfecture a ajouté que des personnes avaient été placées en garde à vue, sans en préciser le nombre. 

Le pays en "état d'urgence"

Le couvre-feu est une des mesures applicables depuis l'instauration de l'état d'urgence, qui a été prolongé jeudi jusqu'à fin février par l'Assemblée nationale à la quasi unanimité. Depuis l'entrée en vigueur de ce régime d'exception le 13 novembre, après les attentats (129 morts et plus de 350 blessés) à Paris et Saint-Denis, "les forces de l'ordre procèdent chaque nuit à des perquisitions", sans lien direct avec les attentats, "décidées par les préfets" et "des assignations à résidence sont prononcées par décision ministérielle", avait déclaré mercredi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

18 perquisitions en Saône-et-Loire

Vendredi matin, la préfecture du département voisin de Saône-et-Loire a indiqué que "trois perquisitions administratives supplémentaires (avaient) été effectuées" jeudi, "ce qui porte à 18 le nombre total de perquisitions effectuées dans le département", poursuit-on, en précisant que les forces de l'ordre n'avaient pas procédé à de "nouvelle saisie".

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Besançon : l'hôpital remercie tous les donateurs !

Suite à la crise sanitaire, de nombreux gestes de solidarités ont été adressés aux personnels du CHRU de Besançon. Il a ainsi enregistré près de 500.000 euros de dons financiers pour ses personnels, dont la majeure partie versée par une fondation hospitalière parisienne, ainsi que par le club de foot de Dijon. Des actes que l'hôpital souhaite chaleureusement remercier.  

Démarchage téléphonique : « Le Sénat ne doit pas rouvrir la boite de Pandore » (UFC Que choisir)

Après avoir obtenu d’importantes avancées à l’Assemblée nationale pour lutter contre le fléau du démarchage téléphonique dont sont victimes 9 Français sur 10, l’ADEIC, l’AFOC, l’ALLDC, la CSF, le CNAFAL, la CNAFC, la CLCV, Familles de France, Familles Rurales, l’UFC-Que Choisir et l’UNAF s’alarment aujourd’hui de leur possible détricotage par la Haute Assemblée.

Les déploiements et la poursuite des raccordements en fibre reprennent sur le réseau Doubs Très Haut Débit

Alors que la crise sanitaire actuelle souligne encore davantage l'importance de l'accès au très haut débit pour tous, que ce soit pour télétravailler, soigner à distance ou encore assurer la continuité de l'éducation, du lien social et des loisirs, le Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit annonce dans un communiqué du 2 juin 2020, la reprise pleine et entière du grand plan départemental de déploiement de la fibre optique sur le territoire du Doubs.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11
légère pluie
le 07/06 à 6h00
Vent
0.84 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
97 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune