Alerte Témoin

Expulsion du Bol d'Air : SolMiRé se pliera à la décision mais "continuera son action"

Publié le 09/04/2018 - 09:28
Mis à jour le 09/04/2018 - 12:08

Le TGI de Besançon a tranché le 3 avril 2018 : le Bol d'R, local ouvert en octobre dernier par Solmiré rue d'Arènes pour y accueillir des migrants, doit être expulsé "sans délai". Le collectif se pliera à la décision en "vidant progressivement le local" mais cherche désormais un nouveau "bol d'air".

BoldRpalaisdejusticesolmire002.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Le juge a donné pleinement raison au bailleur, la SAIEMB Logement qui faisait valoir son "droit de propriété" et un "préjudice subi par une occupation sans droit ni titre", privant le propriétaire de la possibilité de louer le local. En plus de l'expulsion, la justice a également condamné l'association au paiement d'indemnités d'occupation équivalentes à 6 mois de loyer, soient près de 3400€, au profit du bailleur.

Malgré cette décision " Solmiré poursuivra son action de solidarité auprès des demandeurs d'asile dans le besoin, parce que, pour un nombre croissant de citoyen-nes, il est tout simplement inconcevable de détourner le regard de cette réalité : les migrant-es sont nos frères et soeurs en humanité, ils et elles ont des droits qu'il convient de faire respecter lorsqu'ils sont bafoués, ils et elles ont aussi des besoins immédiats à satisfaire, trouver un endroit où dormir, où manger, où se laver... un Bol d'Air ! "

Le collectif prévoit une manifestation de protestation le 14 avril prochain.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Contre la réforme des retraites, le blocage de l’usine d’incinération de Besançon prévu jeudi matin

L'intersyndicale (CGT, FO, UNSA, SUD) des territoriaux de la Ville de Besançon, de la communauté urbaine du Grand Besançon Métropole et du CCAS, annonce ce mercredi le blocage de l'usine d'incinération des déchets de Besançon jeudi 20 février à partir de 7 heures. Une action dans le cadre de la lutte contre la réforme des retraites.

Baisse de moyens dans les collèges et lycées : « Blanquer déclare la guerre aux pauvres ! » (Snes)

Le syndicat dénonce la baisse de moyens pour la rentrée 2020 avec 30 postes retirés dans les collèges et lycée de l'académie de Besançon. Le Snes FSU précise que les volumes de retraits d'heures les plus importants concernent les établissements technologiques et ceux situés en zone d'éducation prioritaire comme à Planoise.

Réforme des retraites : modifications des actions prévues cette semaine

Suite à la réunion intersyndicale qui s'est tenue ce 30 janvier 2020, l'intersyndicale interpro CGT, FO, FSU, Solidaire du Doubs et le collectif AED ont décidé de modifier quelques actions et notamment la journée de vendredi suite à la venue de Lauret Nuñez, secrétaire d'État auprès du ministère de l'Intérieur.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.84
légère pluie
le 19/02 à 12h00
Vent
4.5 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
83 %

Sondage