Face à la menace de suppression du poste de principal adjoint le collège de Fraisans se mobilise

Publié le 03/01/2023 - 14:47
Mis à jour le 03/01/2023 - 14:47

L’ensemble du personnel du collège à fait connaître, par voie de communiqué, son indignation face à la menace de suppression du poste de principal adjoint. Pour que leur demande soit entendue par l’Inspection Académique, une journée de mobilisation est prévue le jeudi 5 janvier 2023. 

 © collège de Fraisans
© collège de Fraisans

Depuis plus de 25 ans, le collège de Fraisans dispose d’un poste de principal et d’un poste d’adjoint pour un effectif variant entre 390 et 420 élèves. Alors que les missions des personnels de direction n’ont cessé d’augmenter ces dernières années, le collège est sous la menace de la suppression du poste d’adjoint. Les professeurs et toute l’équipe éducative ne comprennent pas et déplorent cette décision.

Actuellement notre principale adjointe multiplie les tâches chaque jour de 7h30 à 19h voire 20h. Elle propose et organise les remplacements de courte durée des professeurs, organise les sorties et interventions extérieures, reçoit les parents et collègues, effectue le suivi des élèves de 6e et 5e, effectue le travail administratif qui lui incombe et surveille la cantine sur une partie de la pause méridienne. Accessoirement, elle pallie les manques liés aux faibles effectifs de surveillants notamment en cas d’absence de ces derniers. Enfin pendant la période estivale, elle passe un temps considérable à faire des emplois du temps au mieux pour les élèves et les enseignants, ne se contentant pas de faire simplement tourner un logiciel.

Si le poste est supprimé, qui sera en charge de ces très nombreuses tâches ? Il paraît donc impossible et inadmissible que ces missions soient reportées sur le reste de l’équipe administrative.

Indépendamment de cette inquiétude, l’ensemble des personnels du collège ressentent comme un camouflet, le fait que le travail de qualité effectué par l’adjointe actuelle ne soit pas pris en considération par l’Inspection Académique.

Par ailleurs, les spécificités du collège de Fraisans font que 390 élèves sont accueillis en demi- pension chaque jour, nécessitant une grande mobilisation d’assistants d’éducation préjudiciable à la surveillance de la cour. N’ayant pas d’EGPA à proximité, les élèves sont intégrés dans les classes générant une certaine hétérogénéité qu’il faut gérer à tout niveau.

Enfin à mi-chemin entre Dole et Besançon, l’accès à la propriété n’a jamais été aussi dynamique dans le secteur : les prévisions d’effectifs pour les 3 années à venir dépassent largement les 400 élèves (a priori entre 420 et 430).

Considérant toutes ces difficultés propres au collège Gustave Eiffel, l’ensemble du personnel exige de l’Inspection Académique que le poste de principal adjoint soit maintenu. Une journée de mobilisation aura lieu le jeudi 5 janvier 2023 pour que leur demande soit entendue.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Nouvelle formation, remise des diplômes, nouveau site… Quoi de neuf dans les écoles ESTM et Pigier à Besançon ?

PUBLI-INFO • L’année 2023 rime avec nouveautés dans les écoles ESTM et Pigier rue Gambetta à Besançon ! L’ouverture du BTS Comptabilité-Gestion rejoint la carte des 18 formations proposées par l’établissement et le relooking du site internet ESTM avec tous les parcours de formations, les offres d’emploi en alternance et les actualités de la vie étudiante.

Académie de Besançon : 121 postes supprimés dans les 1er et 2nd degrés pour la rentrée 2023

Le rectorat a annoncé lors d’un point presse la suppression de 52 postes dans les écoles de l’académie et 69 dans les collèges et lycées généraux pour la rentrée 2023. Un chiffre qu’a tenté d’atténuer la rectrice d’académie Nathalie Albert-Moretti en mettant en avant le fait que le taux d’encadrement sera pour autant meilleur. Un argument qui n’a pas semblé convaincre les syndicats qui ont décidé de boycotter le comité social d’administration de l’académie pour lequel ils sont élus en signe de protestation. 

Besançon : les élèves de l’École de la deuxième chance à la rencontre de la Société des membres de la Légion d’Honneur

Le préfet du Doubs Jean-François Colombet a organisé une rencontre entre les élèves de l’École de la deuxième chance du Doubs (E2C) et plusieurs membres de la Société des membres de la Légion d’Honneur et de l’Association des membres de l’Ordre national du Mérite dans les locaux de la préfecture à Besançon ce mercredi 18 janvier.

Éducation : les syndicats élus boycottent le comité social d’administration de l’académie de Besançon

Les syndicat FSU, SGEN CFDT, SNALC et UNSA, soit l’ensemble des organisations syndicales qui y sont élues, ont décidé de boycotter le prochain comité social d’administration (nouvelle instance qui remplace le comité technique académique) qui devait se dérouler ce mercredi 18 janvier. Un courrier a été envoyé à la rectrice de l’académie pour en expliquer les raisons.

Grève dans les écoles de Besançon le 19 janvier : un service minimum est prévu

Un prévis de grève a été déposé par les organisations syndicales des personnels de l’Éducation nationale contre la réforme des retraites pour la journée du 19 janvier 2023. Un service minimum sera mis en place, est-il expliqué dans un courrier de la Ville de Besançon aux parents d’élèves en date du 17 janvier.

Formations, diplômes, certificats… L’IRTS de Franche-Comté ouvre ses portes le 21 janvier à Besançon

PUBLI-INFO • L’IRTS de Franche-Comté (Institut régional du travail social) à Besançon est l’établissement d’enseignement supérieur et de formation professionnelle, spécialisé dans l’intervention sociale, en Franche-Comté. L'organisme ouvrira ses portes samedi 21 janvier pour faire connaître ses formations et découvrir les locaux…

Études, formations et orientation 2023 : quels établissements organisent des portes ouvertes en Bourgogne Franche-Comté ?

Pour savoir quelle orientation ou quel établissement choisir pour sa formation, son avenir, il y a les salons du lycéen et de l’étudiant (le 14 janvier à Micropolis à Besançon) et il y a des journées portes ouvertes pour visiter les établissements en Bourgogne Franche-Comté. Voici le calendrier des journées portes ouvertes en 2023 dans la région…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.63
nuageux
le 28/01 à 0h00
Vent
3.03 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
83 %