Ferme des mille vaches : EELV Franche-Comté soutient les militants de la Confédération Paysanne

Publié le 03/06/2014 - 16:15
Mis à jour le 04/06/2014 - 11:25

Alors que quatre militants de la Confédération paysanne, dont une Franc-Comtoise, ont été interpellés par les gendarmes, après avoir participé mercredi à une opération de démontage de la ferme des mille vaches, près d’Abbeville, EELV Franche-Comté demande  « l’arrêt de toute poursuite à leur encontre d’autant plus que  cette mobilisation faisait suite au constat par les services de l’Etat de l’illégalité du chantier de la ferme au regard du permis de construire accordé. »

Dans un communiqué de presse, signé de Philippe Chatelain, son porte-parole, EELV Franche-Comté estime que : "remplacer les fermes à taille humaine par des fermes-usines, destructrices pour l’environnement va à l’encontre de l’intérêt de tous en matière de santé publique et de développement économique des territoires. En effet, le modèle d’agriculture paysanne défendu depuis toujours par EELV apporte un réel dynamisme aux territoires ruraux et engendre de nombreux emplois non délocalisables, il nous  protège des dérives de l’agro-industrie en garantissant notamment par un lien de proximité entre producteurs et consommateurs la qualité de la production."
 
Considérant que si ce projet de ferme des mille vaches voit le jour, d’autres suivront y compris en Franche-Comté, EELV déclare que "ce seront de nouveau nos nappes phréatiques déjà malmenées qui en subiront les conséquences."
 
"L’avenir de notre agriculture  passe par l’équilibre entre un meilleur traitement des animaux, une meilleure qualité de l’alimentation, des meilleures conditions environnementales et de meilleurs revenus pour les agriculteurs", conclue Philippe Chatelain.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

L’Art Urbain dans les territoires récompense le projet expérimental de revalorisation d’un site horloger à Besançon

Comme chaque année depuis 1997, L'Art urbain dans les territoires organise le prix national arturbain.fr pour faire connaître des actions exemplaires conduites par des équipes pluridisciplinaires. Ce mardi 29 novembre, à l’auditorium de la Tour Séquoia dans le quartier de la Défense à Paris, le groupe SMCI à Besançon a reçu le prix dans la catégorie "Respect de l’environnement" pour son projet expérimental inédit sur l'ancien site horloger Kelton dont l’objectif est de revaloriser cet ensemble industriel à des fins environnementales.

Amancey : la remise des prix du concours des prairies fleuries aura lieu le 3 décembre

Les prairies fleuries sont des herbages non semés, riches en espèces, qui sont fauchés ou pâturés à destination de l’alimentation du bétail. Le concours des prairies fleuries récompense le meilleur équilibre agro-écologique des prairies. La cérémonie aura lieu le samedi 3 décembre à partir de 9 h 45 à la fruitière du Pays de Courbet - Zone artisanale du Grand Bois - à Amancey.

Le projet expérimental de revalorisation du site Kelton à Besançon, présenté au Salon des maires à Paris

Mardi 22 novembre, le groupe SMCI sera présent au Salon des maires à Paris pour présenter un projet expérimental hors du commun sur le site Kelton à Besançon dont l’objectif premier est la revalorisation de la friche industrielle à des fins environnementales. Explications.

Action des Jeunes Écologistes de Franche-Comté en forêt de Chaux concernant la COP 27

Le dimanche 6 novembre 2022, Les Jeunes Écologistes de Franche-Comté se sont retrouvés au cœur de la forêt de Chaux de Dole pour exprimer leur mécontentement face à l’organisation de la COP 27 sous sa forme actuelle et afin de dénoncer la décision du gouvernement relative au vote du  projet de loi de finances pour 2023 qui encourage la privatisation de l’ONF. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.21
couvert
le 07/12 à 6h00
Vent
1.26 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
92 %