Fermeture d'un BTS à Gray : des élèves sur le pont et un recteur inflexible

Publié le 20/02/2015 - 10:41
Mis à jour le 20/02/2015 - 10:42

Élèves, enseignants, élus et même quelques chefs d'entreprises : près de 500 manifestants se sont retrouvés sur le pont de Gray ce jeudi 19 février 2015 vers 14h30 pour un cours d'éducation civique en plein air pour dénoncer la fermeture du BTS MUC (management des unités commerciales) du lycée Cournot à Gray. De son côté, le recteur confirme la décision de fermeture estimant que ce BTS n’est pas le mieux adapté à l’intérêt des élèves. 

grayBTSMUCmanifestatontwitterMendesLoan.jpg
Cours sur le pont de Gray (19/2/2015) © Twitter @MendesLoan
PUBLICITÉ

Une centaine de tables avaient été installées par la ville sur le pont pour un cours géant au mégaphone d’éducation civique sur la notion d’égalité de la République. Cela fait près d’un mois que la mobilisation semble ne pas faiblir avec cette troisième manifestation à Gray contre la fermeture du BTS Muc du lycée Cournot. 

Pourquoi le recteur a-t-il décidé de fermer ce BTS ? 

Selon le recteur, le BTS MUC souffre d’une trop faible attractivité. « Tout indique que nombre d’élèves optaient pour ce BTS afin d’éviter la mobilité. Très logiquement, la faible attractivité initiale se poursuivait par une déperdition entre la 1re et la 2de année et des résultats décevants à l’examen. Les bacheliers professionnels du lycée Cournot gagneraient à être orientés vers les BTS « Négociation et relation client » (NRC) présents au lycée Ledoux (Besançon) et au lycée Les Haberges (Vesoul). Les bacheliers technologiques, pour leur part, auraient tout intérêt à intégrer l’Institut universitaire de technologie (IUT) de Besançon« . 

Pour tenter de calmer les esprits, le rectorat a décidé d’ouvrir dès cette rentrée 2015 une formation complémentaire d’initiative locale (FCIL) qui permet aux titulaires d’un diplôme professionnel ou technologique d’acquérir une compétence complémentaire ou une spécialisation correspondant aux caractéristiques locales de l’emploi. 

Craintes pour l’avenir des formations en Franche-Comté 

Des arguments qui ne semblent toujours pas convaincre le collectif d’enseignant et de parents qui se dit prêt à poursuivre la mobilisation après les vacances scolaires avec d’autres actions. Pour la CGT les fermetures des BTS MUC à Gray et Banque à Montbéliard pénalisent les bacheliers francs-comtois qui souhaitent poursuivre des études courtes et qui ne sont pas faits pour un parcours universitaire. « Ces décisions n’augurent rien de bon pour l’avenir des formations qui vont se trouver confrontées à la fusion à marche forcée des Régions Bourgogne et Franche-Comté. Déjà il nous semble commencer à entendre résonner les mots : mutualisation, adéquation, participation à l’effort d’austérité… » craint le syndicat. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Un élève de l’Ensmm de Besançon aux olympiades des métiers en Russie au mois d’août

Un élève de l’Ensmm de Besançon aux olympiades des métiers en Russie au mois d’août

À 20 ans, Adrien Mary, a intégré l'équipe de France et participera à la finale mondiale des Olympiades des métiers à Kazan en Russie du 22 au 27 août 2019 dans la catégorie DAO - dessin industriel. Et comme un athlète de haut niveau, il s’entraîne plusieurs fois par semaine, techniquement et physiquement...

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Ipad 21 : Notre-Dame Saint-Jean, l’enseignement du XXIe siècle

Ipad 21 : Notre-Dame Saint-Jean, l’enseignement du XXIe siècle

Quand des élèves forment leurs profs • Les derniers résultats des examens sont tombés, les vacances scolaires ont démarré. Pour cette fin d'année scolaire, 170 enseignants, formateurs et personnels pédagogiques de l'institution Notre-Dame Saint-Jean de Besançon ont participé en milieu de semaine dernière au forum "pédagogie active et dynamique". 80 ateliers pratiques ont été proposés autour des thématiques liées à la posture de l'enseignant vis-à-vis des élèves, des aménagements et des outils, notamment numériques.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.1
couvert
le 17/08 à 15h00
Vent
1.78 m/s
Pression
1013.32 hPa
Humidité
74 %

Sondage