Fermeture de la maison d'arrêt de Lure : M-G Dufay soutient les élus locaux

Publié le 08/11/2014 - 10:04
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:38

Le ministe?re de la justice a annonce? le 15 octobre 2014 son intention de fermer de?finitivement la maison d’arre?t de Lure sur la base de deux e?tudes techniques. Fin septembre, Marie-Guite Dufay, présidente de la région Franche-Comté, avait demandé à Christine Taubira de maintenir cet établissement en service. Marie-Guite Dufay sera place Vendôme le 10 novembre pour soutenir la demande de dialogue portée par les élus locaux.

PUBLICITÉ

Marie-Guite Dufay, Pre?sidente de la Re?gion Franche-Comte?, s’e?tait adresse?e directement a? la Garde-des-Sceaux fin septembre afin de lui demander de s’orienter vers une de?cision favorable au maintien de cet e?tablissement, qui, a? taille humaine, permet une prise en charge globale, dans un climat apaise?, au plus pre?s de l’environnement social et familial des personnes e?croue?es.

En matie?re pe?nitentiaire, le territoire franc-comtois be?ne?ficie d’une « ve?ritable spe?cificite? » ; la re?gion est couverte par des e?tablissements qui sont tous, Besanc?on compris, de taille moyenne a? petite, et constituent « une ve?ritable alternative aux grands e?tablissements promus par le gouvernement pre?ce?dent » selon la présidente de Région et indique que « La compe?tence re?gionale en matie?re d’ame?nagement du territoire conduit a? exercer un devoir de vigilance concernant le maillage territorial. »

C’est dans ce cadre que Marie-Guite Dufay, Pre?sidente de la Re?gion Franche-Comte?, apporte son soutien a? la de?le?gation qui sera rec?ue par Christiane Taubira ce lundi 10 novembre 2014 place Vendo?me, de?le?gation conduite par Eric Houlley, maire de Lure et Conseiller re?gional. La Garde-des-sceaux, dont l’engagement au sein de ce ministe?re est entier, a accueilli favorablement cette initiative de rencontre afin d’aller au bout du dialogue et d’instruire ce dossier d’importance pour le territoire luron. Marie-Guite Dufay et la de?le?gation attendent beaucoup de cette rencontre au sommet.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.95
légère pluie
le 19/10 à 3h00
Vent
2.1 m/s
Pression
1010.1 hPa
Humidité
97 %

Sondage