Feu vert unanime de l'Assemblée à un soutien aux salaires des aides à domicile

Publié le 23/10/2020 - 10:55
Mis à jour le 23/10/2020 - 08:03

L'Assemblée nationale unanime a voté jeudi 22 octobre 2020 dans la soirée  en faveur d'une enveloppe de 150 millions d'euros en 2021 puis 200 millions à partir de 2022, pour augmenter les salaires des aides à domicile, qui interviennent chez des personnes âgées ou handicapées.

personne âgée vieillesse
©damien poirier ©

Un amendement du gouvernement en ce sens au projet de budget de la Sécu a été approuvé par 128 voix.

"Oui, nous allons avancer avec volontarisme pour revaloriser les métiers et les salaires" des aides à domicile, a lancé la ministre déléguée à l'Autonomie Brigitte Bourguignon, qui doit présenter en 2021 une réforme de l'aide aux personnes âgées vulnérables.

Avec ce soutien budgétaire, "notre priorité sera de résorber impérativement les bas salaires", a ajouté la ministre. Les aides à domicile sont actuellement "des travailleurs pauvres" et le métier, exercé la plupart du temps par des femmes, est "sous-valorisé, sous-reconnu", a souligné le ministre des Solidarités Olivier Véran.

Gauche et droite ont salué ce "petit pas". L'Insoumis François Ruffin a défendu avec succès un amendement pour inscrire l'objectif de "dignité" de ces professionnelles de l'aide à domicile, via cette enveloppe.

Le dispositif proposé par l'Etat est un "cofinancement avec les conseils départementaux", compétents en matière d'aide à domicile: l'enveloppe débloquée par le gouvernement doit financer la moitié de cette revalorisation, à charge pour les départements qui accepteraient d'entrer dans cette démarche de financer l'autre moitié. Une hausse de salaire de 15% est visée.

Ce dispositif doit entrer en vigueur en avril 2021, et sera ainsi doté de 150 millions d'euros pour 2021, puis 200 millions par an en année pleine.

"C'est une victoire collective", s'est félicitée Agnès Firmin Le Bodo (Agir ensemble), rappelant que "pendant la crise" sanitaire, ces salariées "ont évité de nombreuses hospitalisations" de personnes âgées ou handicapées. Et "on va encore avoir besoin d'elles dans les semaines à venir" avec la deuxième vague du Covid-19.

Selon la même méthode Etat-départements, une "prime Covid" exceptionnelle de 1.000 euros par salarié a été versée à un grand nombre d'aides à domicile, en vertu d'un dispositif annoncé en août par Emmanuel Macron. Sur 101 départements, 83 ont accepté son versement.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Secteurs médico-sociaux : une manifestation ce jeudi « pour plus d’équité salariale »

L'intersyndicale (CGT/SUD/FO/UNSA) avait appelé à la grève et à la manifestation ce jeudi 3 décembre 2020 afin de faire valoir le droit à l’égalité salariale pour tous/toutes dans la fonction publique hospitalière et dans les établissements médico- sociaux privés et associatifs. Les manifestants se sont retrouvés à 14h00 devant le CLS Bellevaux,  29 Quai de Strasbourg à Besançon. Le cortège va rejoindre l'ARS. Quelques perturbations ont été relevées sur la ligne 1 et 2 du tramway et la ligne 8 de bus.

Euro 2020 : quand joueront les filles de l'ESBF avec leur équipe nationale ?

Depuis le lundi 23 Novembre 2020, c'est la trêve internationale pour les handballeuses. Les joueuses sélectionnées dans leurs équipes nationales ont chacune pu rejoindre respectivement leur sélection. Chloé Bouquet Valentini et Aïssatou Kouyaté  ont été selectionnées en équipe de France. Aneta Labuda a été retenue avec la Pologne et Lara Gonzales fait  partie de l’effectif  espagnol. 

GE Belfort : "Une énième fois, je demande au président de la République de s'emparer du dossier" (MG Dufay)

La présidente socialiste de la Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay en appelle "une énième fois" à Emmanuel Macron pour qu'il s'empare du dossier de General Electric (GE), le groupe américain qui s'apprête à supprimer 300 nouveaux postes en France, dont 240 à Belfort.

Eolane (77 salariés) placé en liquidation

Le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a placé mercredi en liquidation judiciaire l'entreprise de matériel électronique Eolane Montceau, qui emploie 77 salariés à Montceau-les-Mines, a annoncé l'avocat des employés.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.25
légère pluie
le 04/12 à 3h00
Vent
4.13 m/s
Pression
989 hPa
Humidité
46 %

Sondage