Fusion des régions : Sophie Montel se demande "quelle mouche a piqué" Marie-Guite Dufay

Publié le 10/04/2014 - 16:14
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:36

La conseillère régionale FN ne comprend pas « l’enthousiasme » de la présidente de région de Franche-Comté pour se rapprocher de la Bourgogne alors que selon elle Marie-Guite Dufay penchait plus en 2009 pour une coopération plutôt qu’une fusion.

 ©
©

Pour Sophie Montel, Marie-Guite Dufay s'est "précipitée" pour expliquer son enthousiasme à l’idée de créer avec son homologue bourguignon, une Super Région Bourgogne-Franche-Comté. "Or, quand on sait les réticences, voire l’hostilité, que Mme DUFAY a toujours manifestées à l’écart de l’idée de fusion avec la Bourgogne, on peut se demander quelle mouche l’a piquée ? Ainsi, ne déclarait-elle pas en 2009, suite à la présentation du rapport de la commission Balladur chargée de la réforme des collectivités locales, que mieux valait la coopération à la fusion "

Dans son communiqué, Sophie Montel n'hésite pas a pointer les contradictions des socialistes.  "Le 1er vice-président de l’époque, un certain Joseph Parrenin expliquait, lui, que la fusion ne serait pas source d’économies – argument pourtant mis en avant aujourd’hui par le socialiste Manuel Valls".

Sur la rengaine de l'UMPS, elle estime que les élus UMP ont fait part de leur accord sur le fond avec le gouvernement socialiste tout en s’offusquant juste que la population ne soit pas consultée. "Quelle farce venant de l’UMP… N’est-ce pas un gouvernement UMP qui est passé outre le résultat du référendum portant sur le projet de Constitution européenne et massivement rejeté par le peuple français, en faisant adopter par les parlementaires UMPS le Traité de Lisbonne ? Ne sont-ce pas les députés UMP qui ont proposé en juillet 2013, un amendement visant à supprimer la condition du référendum pour le redécoupage ou la fusion de certaines collectivités territoriales ?"

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Européennes : le ministre Jean-Noël Barrot sera présent à Belfort ce vendredi 17 mai

Dans le cadre des élections européennes, Christophe Grudler, député européen et candidat sur la liste ''Besoin d'Europe'' a invité Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de l'Europe pour une réunion publique qui se tiendra à Belfort le vendredi 17 mai 2024 à partir de 18h30 à la Maison du Peuple.

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Demande de protection fonctionnelle à Anne Vignot lors du prochain conseil municipal

Durant le prochain conseil municipal qui aura lieu jeudi 16 mai 2024, les élus seront amenés à délibérer sur l'octroi de la protection fonctionnelle à la Maire de Besançon suite aux propos violents et menaçants reçus personnellement sur les réseaux sociaux à la suite de son dépôt de plainte contre l’action du collectif Némésis menée durant le carnaval de Besançon le 7 avril dernier. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.67
légère pluie
le 21/05 à 18h00
Vent
3.79 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
81 %