Gare Viotte : l'ouverture de l'entrée Nord retardée au mois de septembre

Publié le 28/05/2013 - 18:41
Mis à jour le 29/05/2013 - 11:22

Le projet d’aménagement du pôle d’échanges multimodal de Viotte, à Besançon, avance. Depuis le début du mois d’avril, de nouveaux travaux sont lancés autour de la future entrée Sud.

En chantier

Principal aléa de chantier, les fouilles archéologiques réalisées côté Nord, suite à la découverte d'une nécropole romaine, auront quelque peu retardé la mise en service de l'entrée Nord par les rues de Vesoul et Nicolas Bruand. "L'ouverture de la nouvelle entrée de gare, d'abord programmée en juillet, ne se fera finalement qu’en septembre 2013", comme l'explique Angélique Grava, conductrice d'opérations chez Gares & Connexions, en charge du pilotage des travaux de la gare de Besançon.

En revanche, le nouveau parking et l’aménagement d’un passage souterrain par le Nord ont bien pu être inaugurés en mars. Un quatrième quai a aussi été ouvert. Reste aujourd'hui les aménagements côté Sud, en direction du centre-ville.

Une femme au pilotage des travaux

Auparavant en charge du projet de gare à Dijon et de l'aménagement de son aile Est, Angélique Grava n'en est pas à son coup d'essai. Et bien que le milieu de la maîtrise d'ouvrage soit à dominante masculine, elle dit avoir trouvé sa place.

Depuis janvier 2012, elle se charge donc de l’orchestration et de la gestion technique et financière du projet de la gare Viotte, entre visites de chantier et réunion hebdomadaire dans la capitale comtoise. "C'est la première fois que je travaille pour ma région. C’est une satisfaction de pouvoir participer à un projet pour un petit bout de chez soi", note Angélique, originaire de Montbéliard.

Elle retrouve aussi quelques similitudes dans les deux projets. "Tout comme pour Dijon, il s’agit d’ouvrir la gare sur le centre historique de la ville et de faire coïncider son ouverture avec l’arrivée du tramway." Avec cette même difficulté d'opérer dans une gare en exploitation. "Il faut veiller à ce que tout continue de fonctionner pendant les travaux."

De nouveaux commerces dans l'espace Sud

Côté Sud, les travaux ont donc été lancés en avril. La démolition de l’ancien parking souterrain Effia se poursuit et une seconde entrée de gare avec une salle d’échanges devrait être prochainement créée. Celle-ci pourrait accueillir de nouveaux commerces. Mais impossible d'en savoir plus pour le moment.

"Un passage sécurisé dédié aux usagers, au bout de cette salle, mènera au parc des Glacis, lui-même en cours d’aménagement par la ville", ajoute la conductrice d'opérations, qui qualifie au passage ce projet de "gare jardin" en raison des nombreux aménagements paysagers prévus. Une pente douce permettra, en outre, un accès aux personnes à mobilité réduite et une gare routière sera créée juste à proximité, à la place d’anciens bureaux. Une livraison partielle de cette zone Sud avec l’ouverture aux piétons est prévue pour février 2014. L'ensemble des travaux devraient, eux, être achevés en novembre 2014.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Besançon : un collectif de riverains soutient le nouveau plan de circulation au Point du jour

Le 26 février 2024, des riverains issus du quartier du Point du jour-Chailluz se sont réunis dans un nouveau collectif afin de "contribuer à l'amélioration de la qualité de vie, du bien-être, et de la convivialité dans les quartiers de l’Est bisontin". Il vise entre autres à promouvoir la sécurité des usagers sur la route et réduire les pollutions sonores.

À Besançon, un irréductible horodateur perdure rue Gambetta malgré l’absence de places de stationnement pour les voitures

Après de longs mois de travaux, la partie supérieure de la rue Gambetta est désormais terminée. Toutefois, un horodateur est toujours en place ce vendredi 1er mars 2024 malgré l'absence de place de parking pour les automobilistes et donc de coût de stationnement à s'acquitter. Désormais au chômage technique, le dispositif interroge quant à sa présence dans la rue.  

La ligne TGV Paris-Lyon sera fermée quatre jours pour travaux du 9 au 12 novembre (SNCF Réseau)

La ligne TGV Paris-Lyon, la plus fréquentée en Europe, sera fermée pendant quatre jours entre le samedi 9 et le mardi 12 novembre 2024 inclus, pour préparer la mise en service d'un nouveau système de signalisation, a indiqué jeudi SNCF Réseau. Les train de Bourgogne-Franche-Comté sont concernés.

Effondrement à Besançon : la rue de Vesoul sera fermée plusieurs semaines à la circulation…

Anne Vignot, la maire de Besançon, a tenu à faire un point mercredi 28 février 2024 suite à l’effondrement de la rue de Vesoul à Besançon. De nombreux services sont mobilisés afin de traiter au mieux ce gouffre de 4 à 5 mètres de profondeur… Du côté du calendrier, aucune date de réouverture de la rue ne peut être communiquée pour l’instant, nous précise-t-on.

À Besançon, une brigade de police intervient désormais dans les transports en commun

À l’occasion du lancement du dispositif de Force d’action républicaine (FAR) le mardi 26 février 2024 à Besançon, la police nationale a présenté la nouvelle Brigade de sécurité des transports en commun (BSTC) mise en place depuis janvier 2024 dans la capitale comtoise. Les agents affectés à cette brigade auront pour principales missions de sécuriser les transports et rassurer la population.

6 M€ d’euros pour moderniser la voie en gare d’Andelot-en-Montagne et des Longevilles-Mont-d’Or 

Du 26 février au 15 juin 2024, SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de modernisation de la voie en gare d’Andelot-en-Montagne (39) et des Longevilles-Mont-d’Or (25). Cette opération vise à contribuer à la performance du réseau en garantissant des conditions optimales de régularité et de sécurité des circulations ferroviaires.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.81
légère pluie
le 05/03 à 6h00
Vent
3.58 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
93 %